publié le 5 juil. 2022
Courte traîne

Définition SEO de courte traîne

Les mots clés sont un facteur essentiel pour un bon référencement. Cependant, lorsqu'il s'agit de bien se classer dans les résultats de recherche de Google, ils ne sont pas tous égaux. Dans cette définition, c'est la notion de mot clé de courte traîne qui nous intéresse : intérêts, risques, concurrence, avantages, caractéristiques, coût, autant d'éléments à découvrir tout de suite.

Quelle différence entre courte traîne et longue traîne en SEO ?

Il existe trois principales catégories de mots clés pour classer les termes/expressions permettant de répondre aux requêtes des internautes. La différence entre les trois se base sur le nombre de mots d'une requête, mais également sur l'intention de recherche derrière la requête.

La courte traîne est une requête d'un seul mot, voire deux. La moyenne traîne correspond à environ 3 mots dans la requête. La longue traîne correspond à une requête contenant encore plus de mots.

La courte traîne

Les mots-clés exacts, mots clé optimisés (dits de courte traîne ou mot clé de tête) sont des expressions courtes d'un terme ou deux, qui peuvent être utilisées pour aider à trouver des informations en ligne. Ce sont des termes souvent tapés sur les moteurs de recherche quand un internaute cherche quelque chose.

Ce type de recherche très large a tendance à avoir une concurrence et des volumes de recherche élevés. On pense par exemple à un terme comme "t-shirt", "chaussures" ou encore "chaussures blanches".

Les mots-clés courts contiennent généralement 1 ou 2 mots, mais leur longueur varie en fonction de l'expression clé qui y est liée, ce qui aura aussi un impact sur la facilité avec laquelle ils peuvent être trouvés.

La moyenne traîne, on en parle ?

Les mots-clés de moyenne traîne sont des expressions un peu plus longues. Le nombre de mots s'élève ici à 3 ou 4. Ces requêtes ont tendance à être moins concurrentielles et ont un volume de recherche plus faible.

Par exemple, une requête de moyenne traîne serait : "chaussures pour femme" ou "chaussures de randonnée". Cette recherche est légèrement moins concurrentielle que celle de courte traîne, car il y a un peu moins de pages optimisées pour ces termes (par rapport au mot de courte traîne, encore plus courant).

Ici, l'intention de recherche peut déjà être un peu plus ciblée.

Les mots-clés de longue traîne en SEO

À la différence des autres, avec les mots-clés de longue traîne, la qualité du trafic est généralement plus élevée qu'avec les mots-clés plus courts. Ceci explique que ce choix soit finalement souvent adopté dans une stratégie SEO. Chris Anderson s'est largement étalé sur ce sujet, si vous souhaitez en apprendre davantage.

Le niveau de concurrence sera également réduit, car ces requêtes très spécifiques et ciblées (avec un nombre élevé de mots) peuvent apporter des visiteurs qui recherchent directement ce que propose la page ou l'article de blog.

On pense ici par exemple à une expression très ciblée, de type "chaussures fermées en cuir pour aller faire de la randonnée"", ou "parc d'attractions apprécié des adultes en France".

Pourquoi intégrer des mots clés de courte traîne à une stratégie SEO ?

S'il est important d'utiliser les mots-clés de longue traîne, cela ne doit pas se faire au détriment des mots clés de courte traîne. En effet, ces derniers ont aussi leur importance et peuvent être intégrés avec parcimonie à une stratégie SEO.

Les mots clés de courte traîne : un passage obligé

Malgré un volume de recherche important et un risque de suroptimisation élevé, il est important d'utiliser ces mots-clés. Ces termes sont en effet souvent tapés dans la barre de recherche.

Les personnes qui font cette recherche tapent des mots-clés de courte traîne lorsqu'elles sont en phase de découverte, c'est-à-dire au début du cycle d'achat. Elles cherchent des informations générales sur un sujet avant de se décider pour un produit précis.

On comprend qu'en intégrant des mots-clés courts à une stratégie SEO, il est possible de toucher un large public et d'améliorer son positionnement en tête des résultats de recherche. Cela sera cependant plus difficile.

Comment utiliser les mots de courte traîne SEO ?

Il existe plusieurs façons d'intégrer ce type de mots-clés à une stratégie SEO et d'en tirer avantage.

La création de contenu

Cela peut être fait de différentes manières :

  • en intégrant les mots-clés à des articles de blog,
  • en insérant les mots-clés dans les descriptions de produits,
  • en créant des pages dédiées aux mots-clés de courte traîne.

Ces dernières sont principalement des landing pages qui ont pour but d'amener le visiteur à effectuer une action sur le site, comme par exemple demander un devis. Il faudra adopter la bonne technique en fonction de vos besoins.

Les balises

Les mots-clés de courte traîne peuvent aussi être intégrés aux balises du site, comme par exemple la balise title, ou la balise qui décrit le contenu d'une page.

Il est important de ne pas en abuser et de ne pas trop suroptimiser son site, car cela peut avoir un impact négatif sur le référencement. Google pourrait considérer que le site internet est manipulé et le pénaliser dans les résultats des recherches web.

Les liens

Enfin, il est possible d'améliorer son référencement en insérant ces mots-clés dans les liens sortants intégrés dans vos phrases. Ces derniers doivent cependant être pertinents et apporter du contenu intéressant et cohérent avec votre sommaire de base.

En intégrant ces mots clés à différents éléments d'un site web, il est possible d'améliorer son référencement et ainsi d'attirer plus de visiteurs qualifiés.

Peut-on convertir avec un mot clé court ?

Oui, mais... Le taux de conversion est un problème majeur avec ce type de mot-clé. Ces mots clés coûtent très cher, pour un retour pas toujours intéressant en proportion. Vous avez dépensé de l'argent pour apparaître dans les résultats de recherches, mais si tous vos concurrents font la même chose... comment rester rentable ?

Le trafic organique

Les mots-clés de la courte traîne étant davantage ciblés que ceux de la longue traîne, ils reçoivent davantage de trafic organique. Le volume de recherche peut donc sembler très intéressant, mais s'il ne convertit pas ou mal, l'est-il réellement ?

Intention de recherche

Le plus gros souci avec les mots clés de courte traîne, c'est que lorsque l'internaute les tape sur le moteur de recherches, on se sait pas encore quelles sont ses intentions.

Exemple : une personne tape comme requête "TV HD" :

  • Veut-il acheter une TV HD ?
  • Veut-il trouver un comparatif ?
  • Veut-il trouver des informations techniques ?

À ce stade, difficile de positionner directement un contenu commercial, car on ne connaît pas réellement l'intention de recherche de l'internaute. Vous pouvez consulter la SERP de Google pour voir quel type de contenu le moteur de recherche va attendre de votre part. Charge à vous de rediriger ensuite le visiteur vers le parcours d'achat adapté.

La concurrence

La concurrence est le principal problème de la courte traîne, car elle est souvent très importante sur les requêtes les plus génériques.

Mieux vaut éviter d'utiliser un mot clé trop vague ou générique, car vous serez en concurrence avec de grandes marques, des résultats d'achat direct, des fiches Google My Business, des annonces payantes et même des rich snippets.

Il est par exemple plus difficile, cher et long de bien se positionner sur "ordinateur" au lieu de quelque chose de plus spécifique comme "ordinateurs portables d'occasion". Il faut donc faire attention à bien cibler son audience et à choisir ses mots-clés en conséquence.

Quel est le coût d'un mot-clé de courte traîne ?

La demande plus élevée pour les mots-clés de courte traîne signifie qu'ils auront un coût plus élevé, en SEA comme en SEO. Les efforts de référencement naturel seront plus longs, plus difficiles et nécessiteront l'aide d'une solide stratégie de backlinks.

Pour placer des annonces sur ces expressions courantes avec Google Adwords par exemple, un annonceur aura besoin de beaucoup d'argent.

Il devra rivaliser avec d'autres annonceurs qui veulent que leur produit ou service soit listé également, dans une course aux enchères pour placer ses annonces en ligne.

La recherche préliminaire

Les internautes qui utilisent des mots-clés de courte traîne sont souvent en phase de découverte et ne sont pas encore prêts à acheter un produit ou un service. Cependant, il est possible d'améliorer le taux de conversion avec ce type de mot-clé en ciblant les bons internautes.

Pour cela, il est important de bien connaître son audience cible et de savoir quels sont les mots-clés qui vont l'intéresser. Il est également important de proposer des contenus de qualité et en adéquation avec les mots-clés choisis, afin de les inciter à rester sur le site Internet pour continuer leur parcours d'achat.

Comment réagissent les moteurs de recherche face à un mot de courte traîne ?

Lorsqu'un internaute tape un mot-clé précis sur Google, celui-ci va afficher la liste des résultats qui lui semblent les plus pertinents.

Le moteur de recherche face à des mots-clés précis

Il est important de noter que Google et ses concurrents ont du mal à bien référencer les sites web qui utilisent trop de mots-clés de courte traîne.

En effet, ces mots-clés sont souvent trop génériques. Il est difficile pour les moteurs de recherche comme Google de bien les comprendre et de les rattacher à un contenu précis. Par conséquent, il est important de bien cibler ses mots-clés et d'utiliser des outils pour les identifier, afin de maximiser ses chances d'être bien référencé.

Peut-on malgré tout atteindre la première page de Google ?

Oui, il est possible d'atteindre la première page de Google avec ce type de mot-clé dans une démarche de référencement naturel.

Cependant, cela demande du travail et des efforts, car les moteurs de recherche ont du mal à bien référencer naturellement les sites qui se concentrent sur les mots-clés de courte traîne. La variété de vos mots clés sera votre meilleure alliée !

Il est également important de proposer du contenu de qualité et en adéquation avec les mots-clés choisis, afin d'inciter les personnes qui visitent le site à rester dessus.

Enfin, une stratégie de backlinks bien pensée sera essentielle pour pousser votre contenu sur la page 1 des résultats de Google.

Comment contextualiser un mot clé de courte traîne ?

En termes de contenu, il est important de bien contextualiser les mots-clés trop larges, afin que les internautes puissent comprendre de quoi il est question.

Pour cela, il est important de bien connaître son public cible pour viser les bons mots clés (avec un mix de courte et longue traîne). Le rédacteur web devra trouver une sémantique logique, pour répondre favorablement aux requêtes des internautes.

Alors, quel volume de courte et de longue traîne ?

La réponse courte est : "Tout dépend" du contexte.

Le volume de recherche pour les mots-clés courts est généralement beaucoup plus élevé que celui de la longue traîne. Cela signifie qu'il y a une plus grande demande pour les premiers.

Cependant, le taux de conversion est généralement plus élevé sur les longues traînes. Cela signifie que si vous essayez de vendre quelque chose, les gens qui recherchent des mots-clés de longue traîne seront plus susceptibles d'être intéressés par votre produit ou service.

Donc, au menu, nous avons :

  • Les expressions de 1 ou 2 mots avec un volume de recherche plus élevé, mais beaucoup de concurrence.
  • Les mots-clés de longue traîne avec un taux de conversion proportionnellement plus élevé.

Ainsi, il n'y a pas de réponse unique à la question du volume de courte et de longue traîne. Tout dépend des objectifs que vous voulez atteindre. Si vous souhaitez générer plus de trafic sur votre site, vous devrez privilégier les termes de courte traîne.

Si vous souhaitez générer plus de conversions sur votre site, vous devrez privilégier les mots-clés de longue traîne. Il est également possible de cibler les deux types de mots-clés, en fonction de l'objectif que vous souhaitez atteindre.

Quels outils pour définir vos mots clés principaux ?

En SEO (référencement web), il existe des ressources gratuites ou payantes intéressantes :

  • Google Adwords Keyword Planner : cet outil gratuit permet d'identifier les mots-clés les plus recherchés sur Google.
  • SEMrush : cet outil, payant, permet d'analyser les mots-clés des concurrents et de découvrir ceux qui fonctionnent le mieux.
  • Google Trends : cet outil, gratuit, permet de suivre l'évolution des tendances sur Google et ainsi d'identifier les mots-clés qui gagnent en popularité.

Ces différents outils vous permettront de définir les mots-clés les plus pertinents à utiliser dans votre démarche SEO.

En résumé

Pour conclure, on peut dire que les mots-clés de courte traîne sont très intéressants en référencement, car ils représentent une part importante du trafic des sites internet. Cependant, ils sont souvent difficiles à convertir en raison du manque de ciblage des internautes. Quand on recherche le profit, ce n'est pas forcément la bonne démarche.

Il est donc important de bien connaître son audience cible et de proposer des contenus en adéquation avec les mots-clés choisis, afin d'améliorer le taux de conversion. Bien sûr, il sera important de mixer les mots clés de courte traîne avec des termes de longue traine, pour optimiser votre visibilité et votre stratégie SEO, ou de marketing digital.