Les bons tuyaux SEO

Les bonnes pratiques à connaître pour analyser vos concurrents SEO

Article publié le 22 mars 2021
Les bonnes pratiques à connaître pour analyser vos concurrents SEO

Orienter une entreprise vers une bonne stratégie marketing se résume souvent à parler de SEO, de référencement naturel et d'optimisation de contenu. Pourtant, il y a un autre aspect à ne pas sous-estimer : la concurrence de l'entreprise. En effet, pour pouvoir maîtriser son positionnement et optimiser ses pages web ou ses backlinks, tout entrepreneur se doit d'analyser la stratégie SEO de ses concurrents. Tout autant que l'algorithme de Google, ce sont ces derniers qui sont essentiels pour le référencement naturel d'une entreprise, puisque la stratégie de sa concurrence détermine en partie son classement sur le moteur de recherche. Toutefois, nous avons conscience que ce type de conseil est souvent plus facile à dire qu'à appliquer, surtout lorsqu'on ne sait pas par où commencer.

Vous souhaitez optimiser votre contenu par le biais d'une veille concurrentielle ? Vous n'avez aucune idée de la stratégie à adopter pour vous inspirer du référencement de vos concurrents ? Afin de vous aider sur la voie du succès, nous vous proposons ce petit récapitulatif des bonnes pratiques à mettre en place.

Pourquoi l'analyse SEO de vos concurrents est-elle essentielle ?

À première vue, il peut vous paraître déplacé de faire l'analyse SEO de vos concurrents, notamment si vous comparez cet audit à une sorte d'espionnage « commercial ». Cependant, surveiller et étudier la stratégie de la concurrence n'est pas une pratique interdite, d'autant plus qu'il s'agit du principe même de l'étude de marché. Concrètement, analyser le référencement des contenus de vos concurrents peut vous apporter de nombreux avantages, que ce soit pour améliorer votre propre référencement ou pour gagner un meilleur positionnement sur Google.

De manière générale, il est difficile de vous situer sur un marché sans connaître l'implication de vos concurrents dans celui-ci, surtout qu'ils ont eux-mêmes dû réfléchir à leur stratégie. Analyser la concurrence ne se résume donc pas à appliquer les méthodes d'une autre entreprise à votre SEO, mais bien à tirer le meilleur de vos observations pour développer une stratégie personnalisée. À l'arrivée, cette dernière peut même aboutir à de meilleurs résultats que vos concurrents, à condition de ne pas ménager vos efforts.

La veille concurrentielle ne doit avoir qu'un seul objectif pour vous : acquérir plus de clients et positionner votre activité au même niveau que vos concurrents. Si l'analyse SEO de leurs pratiques à travers des outils comme Ranxplorer vous permet d'adopter le bon positionnement pour exister sur votre marché, il est tout de même nécessaire de suivre certaines étapes et de connaître quelques outils pour avoir des résultats probants.

Quelles sont les étapes à suivre pour faire l'analyse de vos concurrents ?

Réaliser un audit SEO de vos concurrents n'est pas si simple que cela en a l'air. Non seulement vous devez avoir la bonne méthode, mais vous devez aussi vous munir des bons outils. Faisons le point ensemble sur la stratégie à adopter, étape par étape.

Étape 1 : réussir à identifier vos principaux concurrents

Qui dit analyse de la concurrence, dit obligatoirement identification de vos principaux concurrents, pour aller plus loin dans votre recherche. Si certains noms vous viennent probablement à l'esprit d'entrée de jeu, un petit tour dans les résultats de Google pourrait bien vous surprendre. En effet, la concurrence à inclure dans votre veille concurrentielle concerne toutes les entreprises situées en première page du moteur sur les mots-clés qui vous concernent.

Pour mener à bien cette étape, il vous suffit généralement de taper un ou deux mots-clés génériques dans Google, afin d'obtenir une liste assez précise des différents acteurs du marché.

Étape 2 : rassembler les mots-clés qui vous concernent

Une fois que vous avez identifié vos principaux concurrents, il vous reste encore à rassembler les mots-clés ciblés par ces derniers et qui concernent votre activité. Lors de cette phase, certaines problématiques doivent trouver des réponses concrètes, à l'image de votre positionnement ou de la pertinence des mots-clés trouvés par rapport à votre entreprise. De manière générale, vous devez toujours vous mettre à la place de vos clients et de votre cible, pour définir les intentions de recherche adaptées à votre profil.

Bien entendu, il n'est pas question d'analyser les mots-clés de vos concurrents à la main. Aujourd'hui, le domaine du SEO dispose d'outils performants, capables de vous guider sur la voie et d'étudier pour vous la concurrence de votre marché. C'est par exemple le cas de SEMrush, une application redoutable pour cibler les mots-clés les plus pertinents.

Gardez tout de même à l'esprit que votre liste a de grandes chances d'évoluer mois après mois, notamment parce que les habitudes des internautes changent fréquemment. L'un des secrets d'un bon référencement naturel est donc de toujours rester à l'affût du moindre changement.

Étape 3 : passer en revue la puissance de vos concurrents

Au premier abord, la position de vos concurrents vous paraît peut-être inoffensive, et vous vous dites sans doute que vous parviendrez aux mêmes résultats avec un peu de travail. Même si vous avez en partie raison sur ce dernier point, certaines entreprises peuvent avoir une position difficile à dépasser. Pour améliorer votre positionnement sur Google, vous devez donc impérativement étudier le moindre détail de leur stratégie SEO et de ses effets.

Sur ce point, l'outil le plus complet reste sans aucun doute SEObserver, une solution dotée de fonctionnalités à faire pâlir ses concurrents. Grâce à cette application, les entreprises présentes sur votre segment de marché n'auront plus de secrets pour vous, et vous pourrez dès lors tout mettre en œuvre pour vous hisser en tête des résultats de Google.

Si vous souhaitez quelque chose de plus simple pour commencer, vous pouvez aussi consulter les outils de Semrush et Majestic SEO. Ces derniers affichent au premier coup d'œil les forces et faiblesses de chacun de vos concurrents, notamment par le biais de leurs différents liens et backlinks. Il s'agit d'ailleurs de l'un des aspects principaux du SEO, puisque la popularité d'un site web n'a de sens pour Google que vis-à-vis des liens et backlinks liés à ce dernier.

À noter que l'étude du netlinking de la concurrence est sans aucun doute l'étape la plus technique de votre analyse, car il existe un certain nombre de notions à connaître et à maîtriser telles que :

  • les « Citation Flow » et « Trust Flow », deux indicateurs de volume et de qualité de liens, que nous pouvons retrouver chez Majestic SEO ;
  • les « Dofollow » et « Nofollow », deux valeurs intégrées ou non dans la balise HTML des liens.

Tout au long de votre analyse, vous ne devez jamais perdre de vue vos propres pages web et votre contenu. Cela passe notamment par un comparatif de vos liens communs et par un état des lieux de ceux que vous n'avez pas. Cet aspect de la veille concurrentielle pouvant véritablement être chronophage, n'hésitez pas à vous entourer de professionnels du référencement pour aller plus loin dans votre audit.

Demandez un audit et un devis gratuit pour une stratégie de netlinking

Étape 4 : analyser les pages web de la concurrence

Autre étape incontournable de votre analyse, l'optimisation « on-page » des sites web de vos concurrents. En effet, comme vous avez dû le comprendre, la clé d'un bon positionnement sur Google passe avant tout par les contenus qui se trouvent sur vos pages web. S'ils sont en première page du moteur de recherche, c'est que vos concurrents ont bien compris ce point, et qu'ils l'ont surtout maîtrisé. À ce titre, vous vous devez donc de passer en revue la stratégie que ces derniers ont adoptée.

Au cours de ce processus, il est notamment question d'étudier :

  • le code de chaque page, avec notamment la balise Title, pour savoir si le ou les mots-clés ciblés y apparaissent en bonne position, ou encore les sous-titres H1, H2, H3, les liens, l'indexation, etc. ;
  • le contenu de chaque page concernée, textes et images, pour connaître la qualité de celui-ci, mais aussi son degré d'optimisation SEO et sa longueur.

Il y a tellement de méthodes possibles pour optimiser une page web qu'un simple coup d'œil ne suffit généralement pas. Il faut donc pousser votre analyse au maximum, en utilisant par exemple un outil puissant comme SEMrush, capable de passer à la loupe la stratégie SEO de chaque concurrent dans votre viseur.

Étape 5 : constater la présence de vos concurrents sur les réseaux sociaux

Bien que cette étape soit souvent sous-estimée par les entreprises, l'importance des réseaux sociaux est réelle aux yeux de Google. Qu'il s'agisse de Facebook, Twitter, Instagram, LinkedIn ou même YouTube, la visibilité de chacune de ces plateformes influence directement votre référencement, et plus particulièrement le positionnement de votre contenu. À y regarder de plus près, vous constaterez sans doute par vous-même que vos principaux concurrents ont développé une véritable stratégie ciblée sur les réseaux sociaux et leurs utilisateurs.

Pour parfaire votre analyse, il faut donc vous intéresser à plusieurs notions inhérentes à ce type de plateforme, comme :

  • le nombre de followers ou d'abonnés ;
  • le taux d'engagement des publications ;
  • la fréquence de publication des nouveaux contenus ;
  • le type de contenu privilégié.

Ici aussi, de nombreux outils sont à votre disposition pour analyser les comptes de vos concurrents sur les réseaux sociaux. C'est par exemple le cas de BuzzSumo, une solution qui passe au crible de nombreux indicateurs, ou de Sprout Social, qui établit des rapports complets sur l'engagement et la croissance de n'importe quel compte.

Que devez-vous conclure de votre analyse de la concurrence ?

Comme nous l'avons abordé au fil des différentes étapes, l'analyse SEO de la concurrence doit vous apporter différentes informations, à savoir :

  • la liste de vos principaux concurrents ;
  • la puissance de leurs contenus sur le web ;
  • leur stratégie de référencement naturel ;
  • le volume et la qualité de leurs liens et backlinks ;
  • leur activité sur les réseaux sociaux.

Ce n'est que grâce à cette vue d'ensemble que vous serez en mesure d'apprécier l'ampleur du référencement de vos concurrents.

Bien entendu, le plus gros du travail reste dorénavant de vous placer au même niveau que ces derniers, voire même de les surpasser, par le biais de pages web optimisées et d'une présence active sur les réseaux.

Si votre entreprise évolue dans un secteur particulièrement compétitif, il peut être judicieux de vous adresser à des professionnels du référencement naturel et du marketing digital. Ce conseil est d'autant plus important que le SEO est un domaine en constante évolution, notamment à cause de l'algorithme de Google qui change régulièrement. Lorsque vous parviendrez à atteindre un excellent positionnement dans les résultats de recherche, vous devrez encore vous appliquer à ne pas le perdre. En effet, vos concurrents feront sans doute le nécessaire pour vous dépasser à nouveau.

À l'arrivée, mettre en place de bonnes pratiques n'est qu'une première étape vers la visibilité. Mieux vaut donc vous préparer à devoir toujours travailler sur ce point, puisque votre référencement naturel sera toujours remis en jeu par la concurrence.