publié le 13 sept. 2021
Cocon Sémantique

Définition SEO du Cocon Sémantique

Le cocon sémantique est un concept créé par le consultant SEO français Laurent Bourrelly et qui vise à organiser un contenu web en suivant une architecture de type siloing. Cette technique permet d'associer l'arborescence au maillage interne, pour lier les pages de la même thématique entre elles, en se basant sur l'analyse sémantique des mots-clés les plus pertinents. En quoi consiste le cocon sémantique ? Quelle est son utilité ? Et comment en créer un pour améliorer l'optimisation de votre site ? Ce sont là les questions auxquelles nous répondons à travers le présent article.

Qu'est-ce qu'un Cocon Sémantique ?

La notion de cocon sémantique décrit un procédé qui consiste à relier les pages internes d'un site entre elles pour contextualiser les contenus rédactionnels. Il s'agit d'une approche appliquée à l'architecture SEO et au maillage interne d'une plateforme en ligne afin de mieux positionner chacune de ses pages, par rapport aux requêtes des internautes. L'idée, c'est de créer une structure de site spécifique, avec des branches thématiques (silos) contenant des liens contextualisés qui mettent en relation les pages sémantiquement apparentés. Pour atteindre son objectif, ce concept créé par Laurent Bourrelly se base uniquement sur le linking interne, à différencier du crosslinking. Il ne prend pas en compte les backlinks qui contribuent à l'amélioration de la popularité.

Quelle est l'utilité du Cocon Sémantique ?

Le but final de l'utilisation des cocons sémantiques, c'est de générer un trafic qualitatif vers chaque page d'un site internet. En créant un maillage pertinent dans l'arborescence SEO, cela permet de faire en sorte que la page liée à un mot-clé principal soit proposée dans les SERP, en réponse aux requêtes correspondantes. L'expérience utilisateur s'en trouve donc améliorée, puisque le visiteur obtient un résultat qui convient mieux à ses attentes.

Ainsi, l'utilisation des branches thématiques et le maillage en cocon peuvent contribuer à l'amélioration du taux de conversion. Cette théorie basée sur la contextualisation des articles web peut donc devenir une arme de visibilité importante. De plus, l'arborescence et l'organisation structurelle qui en découlent contribuent également à l'optimisation du site pour le crawl par les robots d'indexation. C'est une solution très efficace pour augmenter votre notoriété sur la toile dans le contexte actuel où la concurrence devient de plus en plus forte sur les principaux moteurs de recherche (Google, Bing, Yahoo…).

Quand mettre en place un cocon sémantique sur votre site web ?

Concrètement, la structure de site en siloing et la liaison des pages sémantiquement proches peuvent être utilisées à tout moment. En effet, il n'est jamais trop tard pour accroître la pertinence des liens internes d'un site pour avoir plus de visibilité. Toutefois, il peut s'avérer difficile de refondre complètement l'architecture d'une plateforme en ligne pour catégoriser ses articles et contextualiser l'ensemble des liens internes. Pour éviter cette tâche fastidieuse, certains promoteurs de sites adoptent la stratégie des cocons sémantiques dès la création de leurs plateformes internet. Ainsi, chaque article publié est systématiquement catégorisé et contextualisé.

Quelle est la différence entre le silo thématique et le cocon sémantique ?

En principe, la notion du cocon sémantique et le concept du silo thématique sont complémentaires. Pourtant, même si ces deux notions comportent des points communs, elles ne sont pas interchangeables. Il s'agit en effet de deux concepts visant des objectifs distincts.

Objectif d'un silo thématique

La notion du siloing se rapporte à une catégorisation des pages. Elle est souvent utilisée sur les sites e-commerce qui comportent généralement plusieurs catégories et sous-catégories. Le principe de cette organisation en silos, c'est de rassembler les pages en fonction de leurs thématiques.

Pour mieux comprendre cette notion, prenons l'exemple d'une boutique en ligne spécialisée dans la vente des chaussures pour homme. Pour cette plateforme e-commerce, le siloing thématique consistera à créer des catégories suivantes : « chaussure de villes », « chaussures de sport », « Boot et Bottes »… Pour chaque catégorie, il faudra également créer des sous-catégories contenant les pages dédiées aux produits correspondants. Ainsi, dans le compartiment « chaussures de sport » on retrouvera par exemple des chaussures de footing, de football, de tennis…

Avec cette méthode de structuration, les silos thématiques se révèlent très efficaces lorsqu'il s'agit d'organiser l'arborescence d'un site internet par une catégorisation des pages.

Objectif d'un cocon sémantique

En ce qui concerne le cocon sémantique, il vient renforcer le travail effectué par les silos thématiques en positionnant l'internaute et ses besoins au centre de l'e-marketing. Ainsi, le cocon sémantique regroupe les documents HTML et contextualise les URL en se basant sur l'intention de recherche de l'internaute. Il ne s'agit donc pas de catégoriser les contenus du site, mais de relier les éléments de chaque branche du siloing entre eux, afin de créer un crosslinking interne pertinent pour mieux répondre aux demandes des internautes.

Comment créer un Cocon Sémantique ?

La conception d'un cocon sémantique nécessite une grande réflexion en amont. En effet, la procédure étant basée en grande partie sur l'intention de recherche, il est important de se mettre à la place de l'internaute pour comprendre ses besoins. Pour réussir, vous devez suivre plusieurs étapes et utiliser des outils SEO spécifiques.

Réussir son cocon sémantique en 6 étapes

Le travail de la mise en place du cocon sémantique passe par plusieurs étapes. Il s'agir notamment de :

  • Définir les besoins des potentiels visiteurs
  • Définir et classer les mots-clés par familles
  • Créer une arborescence à l'aide d'une Mindmap
  • Rédiger les textes et créer des hyperliens pour les relier
  • Optimiser le maillage interne ainsi que chaque page du site
  • Mesurer les résultats obtenus pour une meilleure efficacité

Définir sa cible et les besoins de l'internaute

Vous souhaitez adopter la stratégie des cocons sémantiques pour optimiser votre référencement naturel ? La première étape pour réussir votre projet, c'est de déterminer vos Buyers Personas. Ce sont tous les profils susceptibles de recourir à vos services. Pour chaque profil identifié, il faudra définir son sexe, sa catégorie socioprofessionnelle, ses traits de caractère…

En dehors de ces points génériques, il sera nécessaire de déterminer les attentes de votre persona, en rapport avec votre domaine d'activité. Pour cela, vous devez vous concentrer sur ses habitudes et ses besoins. L'idée, c'est d'anticiper les questions qu'un utilisateur va se poser avant de lancer une demande sur Google. Ainsi, vous serez en mesure d'identifier les principales intentions de recherche afin de mieux orienter votre marketing digital.

Définir et classer vos mots-clés par familles

La théorie des cocons vise notamment à mettre en avant les pages d'un site pour des requêtes bien ciblées. Pour atteindre cet objectif, chaque page cible doit être optimisée pour un mot-clé présent dans le champ lexical lié à la requête principale. En ce qui concerne les documents HTML de niveau inférieur, l'idéal est de miser sur les mots-clés secondaires, afin de favoriser la longue traine.

Pour cela, il ne suffit pas de choisir les termes les plus pertinents selon les besoins de votre persona. Pour éviter toute confusion, il est également important de classer les mots-clés obtenus par familles. Cela permet de déterminer pour chaque requête principale une liste de termes annexes à utiliser pour optimiser la visibilité de la page cible.

Créer une arborescence à l'aide d'une Mindmap

Après avoir déterminé les idées de recherche des visiteurs potentiels, il faut les organiser en arborescence au sein d'une Mindmap. Il s'agit d'une "carte" indiquant le plan du futur cocon sémantique. Cette carte contient généralement le terme principal ainsi que les différents sujets majeurs gravitant autour de celui-ci. Une fois réalisée, elle vous permettra de visualiser la cohérence de la structure arborescente que prendra votre site.

Création du contenu et des liens des pages mères, filles et sœurs

Maintenant que votre Mindmap est prête, il faut procéder à la rédaction d'un contenu de qualité. Sur ce point, il est important de rappeler que chaque article rédigé doit répondre à un besoin spécifique des visiteurs. Pour réussir, vous devez centrer chacun de vos articles autour d'un univers sémantique propre à son contenu, en relation avec la requête principale. Cela vous aidera à donner une valeur SEO bien définie à chaque article, afin de mettre en avant les contenus les plus importants selon la demande du visiteur.

Ce n'est qu'après ce travail rédactionnel qu'il faut passer à la création des crosslinks pour relier les documents du site entre eux. Pour ce type de projet, il existe trois types de liens à utiliser :

  • Le lien « mère-fille » qui relie la première page aux contenus intermédiaires et aux sous-pages
  • Le lien « fille mère », qui part d'un document de second niveau vers une page de niveau supérieur
  • Le lien transversal « sœur-sœur », qui relie les documents du même niveau entre eux

Optimiser le maillage interne et les pages de votre site

Si le crosslinking est indispensable au bon fonctionnement du concept créé par Laurent Bourrelly, il n'a cependant aucune efficacité sans des hyperliens de bonne qualité. Il ne suffit donc pas de créer des crosslinks pour structurer l'arborescence de votre site. Pour réussir votre projet, l'optimisation des hyperliens ne doit pas être négligée. En effet, pour être efficace, chaque lien doit être contextualisé au sein d'une ancre, à l'intérieur du contenu. Pensez donc à insérer chaque hyperlien là où ce dernier a le plus de sens. En facilitant le crawl de votre site par les spiders, cela vous aidera à améliorer votre ranking.

En dehors des hyperliens, il est également important de réaliser l'optimisation technique de chacun de vos documents HTML. Pour cela, vous devez insérer les termes et les expressions sur lesquels vous souhaitez vous positionner dans les balises Title, Meta-description et Hn de chaque page. C'est l'une des étapes les plus importantes pour générer du trafic organique qualitatif vers votre site internet.

Mesurer les résultats obtenus avec votre cocon sémantique

Pour finir, vous devez collecter et analyser les résultats obtenus après la contextualisation des hyperliens et l'utilisation de votre nuage sémantique. Il s'agit ici d'une veille SEO qui vous aidera à évaluer les performances de votre site, afin de procéder à des améliorations en cas de nécessité. C'est un moyen efficace pour ne pas perdre de vue vos objectifs.

Quels logiciels utiliser pour la création d'un cocon ?

Il existe une multitude d'outils de mindmapping qui permettent de construire facilement un cocon. Parmi ceux qui sont les plus efficaces, on peut citer :

  • Mindmeister
  • Wisemapping
  • Xmind

Mindmeister

Mindmeister est un logiciel de cartographie mentale qui permet de créer en quelque minute le plan d'organisation d'un site en se basant sur un nuage de mots. C'est l'un des outils de mindmapping les plus populaires et c'est le plus utilisés du moment. Et pour cause, il propose une interface ergonomique et une prise en main très simple. À cela s'ajoutent ses différentes fonctionnalités qui permettent d'organiser les idées de requête pour obtenir un plan de site complet et parfaitement structuré.

Wisemapping

Il s'agit ici d'un logiciel open source disponible pour les entreprises et les particuliers. Tout comme l'outil Mindmeister, il permet de réaliser très rapidement un schéma heuristique pouvant servir de plan pour l'arborescence de votre site. L'avantage avec ce logiciel, c'est qu'il peut être testé de manière totalement anonyme et sans aucune charge financière.

Xmind

En dehors de Mindmeister et Wisemapping, vous pouvez également concevoir le plan de l'organisation de vos documents HTML avec Xmind. Ce logiciel propose diverses formes de structuration qui permettent d'organiser facilement les idées autour d'un terme principal. Vous pourrez par exemple combiner la forme en diagramme d'accolade à un modèle en organigramme pour créer une arborescence plus dense, selon la taille de votre site.

Exemple de Cocon Sémantique

Pour mieux comprendre la théorie du cocon sémantique, prenons l'exemple d'une agence SEO qui souhaite positionner sa page d'accueil sur la requête principale « référencement naturel ». Pour ce type de projet, la Mindmap peut ressembler à ce que montre l'image suivante :

Il s'agit là d'une illustration à titre indicatif. Cette dernière peut varier d'un site à l'autre en fonction de la cible et de l'intention de recherche déterminée, même si la requête principale reste intacte.

En résumé, la théorie du cocon sémantique peut apporter un grand plus à votre site en matière d'optimisation et de visibilité sur la toile. En effet, cette technique permet de maximiser les chances d'avoir un bon positionnement sur les requêtes principales. De plus, elle permet d'optimiser le site pour le passage des robots d'indexation, en donnant plus de valeur aux crosslinks. Par ailleurs, cela contribue à l'amélioration de l'expérience utilisateur, grâce à une ligne éditoriale qui intègre les besoins de l'utilisateur au cœur de la stratégie digitale.