publié le 4 juil. 2022
Bac à sable, sandbox Google

Définition SEO de Sandbox Google

Littéralement, le mot "sandbox" désigne un bac à sable, l'espace ludique où les enfants peuvent jouer ensemble.

En informatique, une sandbox est une zone "isolée" du système d'exploitation, où les applications en test sont exécutées et où elles peuvent accéder à des ressources restreintes.

Pourquoi ça s'appelle un bac à sable ?

Les informaticiens et les concepteurs des moteurs de recherche ont adopté ce terme pour décrire un espace virtuel dans lequel ils peuvent tester de nouvelles choses sans affecter l'expérience utilisateur globale.

C'est aussi une technique de sécurité pour empêcher les applications malveillantes d'endommager le reste du système ou d'accéder aux données privées.

Une punition Google ?

Le bac à sable de Google, c'est l'endroit où atterrissent tous les nouveaux sites encore mal référencés. Pour un site déjà bien référencé, tomber brutalement dans la sandbox a pour effet de masquer le site aux utilisateurs...

La Google Sandbox peut donc désigner une "punition" qui ne dit pas son nom, infligée par le moteur de recherche aux sites qui ont utilisé des techniques SEO malhonnêtes, ou qui ont voulu classer de force du contenu de mauvaise qualité.

Le bac à sable de Google est une manière d'éviter que les sites ainsi "blacklistés" ne reçoivent de trafic web... sans pour autant "bloquer" leur site sur le moteur de recherche !

Le site ne renvoie aucune erreur et est toujours accessible, mais perdu dans les limbes du moteur de recherche.

À quoi sert le bac à sable Google ?

Être dans le bac à sable est normal pour du contenu très récent.

Mais être relégué dans la Google Sandbox semble être une punition, pour les sites qui ont abusé de failles pour améliorer leur classement, spammé de publicité, etc.

Cela peut aussi bien concerner les entreprises que les blogueurs amateurs. Et quand les pages du site ne sont même plus visibles sur Google, renforcer la publicité n'est pas une solution !

 

Pourquoi mon site ne sort pas du bac à sable de Google ?

Si un domaine entier est coincé dans le bac à sable de Google, c'est probablement parce qu'il souffre de problèmes de structure ou de contenu.

Une vitesse de chargement excessive, et divers autres problèmes techniques rendront les utilisateurs mécontents du site web, et donc, de Google s'il leur présentait ce résultat.

Comment fonctionne le bac à sable en termes SEO ?

Il affecte tous les mots clés trouvés sur les pages du domaine. Vos pages n'apparaissent plus aussi souvent (ou jamais) dans les résultats de recherche... à moins que vous ne preniez des mesures pour régler ce problème rapidement !

Comment éviter la Google sandbox ?

Être coincé dans le bac à sable est une punition ? Alors, tout comme pour les enfants, il est logique de supposer qu'il existe un certain nombre de façons d'y échapper !

Les bonnes pratiques SEO

Il s'agit des mêmes principes qui vous aideront à améliorer le classement de votre site dans les résultats de recherche.

Ils peuvent aussi vous aider à éviter de rester ad nauseam dans le bac à sable Google :

  • Créez des pages à destination des internautes et non de Google !
  • Faites du lien naturel.
  • Variez les mots clés ou expressions.

Restez naturel et ne commettez aucun abus, c'est la règle d'or.

À ne pas faire pour éviter le bac à sable

Il est également important de savoir ce que vous ne devez PAS faire :

  • Ne créez pas de contenu dupliqué.
  • N'utilisez pas le bourrage de mots clés.
  • Évitez les backlinks de sites web de mauvaise qualité.
  • Ne créez pas trop de liens internes vers une seule page.
  • Évitez les contenus "spammy" avec des mots clés exacts.
  • N'utilisez pas de techniques d'optimisation malveillantes (black hat).
  • Ne faites pas de cloaking.
  • Ne masquez pas de textes à l'internaute sur vos sites.

En suivant ces quelques conseils, vous devriez pouvoir éviter la "pénalité" du bac à sable de Google et profiter d'une meilleure visibilité sur les moteurs de recherche.

Comment savoir si mon site est coincé dans le bac à sable ?

Il est assez simple de savoir si un site est tombé dans le bac à sable de Google.

On peut commencer par consulter les statistiques de trafic des moteurs de recherche : si on remarque une baisse soudaine et significative du trafic en provenance des moteurs de recherche, consécutive à une chute de position au-delà de la page 100, cela peut indiquer que le site est tombé dans le bac à sable.

Il est également intéressant d'essayer de trouver le site dans les résultats de recherche Google : si votre navigateur peine à le trouver, le problème peut tout simplement venir de votre hébergeur web.

Combien de temps reste-t-on dans la Google Sandbox ?

Personne ne le sait vraiment, et c'est là tout l'intérêt de la Google Sandbox : il s'agit d'une mesure temporaire prise par Google, que lui seul maîtrise.

Votre site peut aussi faire naturellement des allées et venues entre la sandbox et le top 100, signe que l'algorithme "travaille" en testant des positions.

Il n'y a donc pas de réponse claire à cette question. Toutefois, si vous faites attention et suivez les bonnes pratiques SEO, il est possible que votre site sorte du bac à sable. Impossible d'avoir une date précise ! Google est très discret sur la question...

Existe-t-il un mot de passe à murmurer à Google pour en sortir ?

Malheureusement, non ! Le bac à sable de Google est aussi une manière d'éviter les spammeurs et les abus.

Cela signifie que si vous êtes un nouvel utilisateur ou si vous avez une activité anormale sur votre site, vous serez mis en "quarantaine" et ne pourrez plus être trouvé sur Google.

Pour sortir de la sandbox, il vous faudra prouver votre bonne foi à Google en suivant les bonnes pratiques SEO. Cela peut prendre un certain temps, mais c'est le seul moyen pour lui de s'assurer que vos pages sont légitimes.

Google en garde-t-il des traces ?

Si vous avez été mis en quarantaine dans le bac à sable de Google, cela sera probablement indiqué sur votre compte.

Vous pourrez voir quand vous avez été mis en quarantaine et quand vous en êtes sorti, car les courbes des graphiques montreront une différence très nette de trafic.

Quels dangers en termes de référencement SEO ?

Si vous disparaissez brutalement de Google, vous aurez besoin d'aide : celle d'un expert en SEO !

En effet, votre référencement web va en prendre un coup si durant un certain temps, vous n'êtes plus visible. Par ailleurs, Google vous aura catalogué comme mauvais élève.

Cela peut vous faire perdre des clients potentiels et, dans le pire des cas, cela peut même mettre votre site en danger si vos actions sont jugées néfastes par Google.

 

Ne pas confondre avec Privacy Sandbox sur Google Chrome !

Il est important de ne pas confondre le bac à sable de Google avec Privacy Sandbox (FLoC) sur Google Chrome. Ici, il s'agit d'un bac à sable de confidentialité.

Privacy Sandbox est une fonctionnalité de Google visant à améliorer la vie privée et la confidentialité des utilisateurs lors de leur navigation, en limitant les informations collectées par les sites web (cookies).

Ce processus permet aux utilisateurs de Chrome de naviguer sur le web plus anonymement et en toute sécurité, en limitant la diffusion de leurs données.

Début 2021, Google avait activé FLoC pour 0,5% des utilisateurs de Chrome en Australie, au Brésil, au Canada, en Nouvelle-Zélande, aux États-Unis et diverses autres régions du monde.

La Sandbox, comme nous l'avons vu, peut être utilisée comme une mesure punitive par le moteur de recherche, en réponse aux abus de certains sites.

Google a prévu un certain nombre de moyens pour vous permettre de sortir du bac à sable et retrouver ses bonnes grâces.

Toutefois, cela ne sera pas facile et le prix à payer peut être élevé. Vous devrez examiner attentivement votre site et y apporter des modifications en fonction du classement souhaité par Google.

Êtes-vous prêt à y mettre du vôtre pour éviter que votre site ne se retrouve trop longtemps dans cet état d'isolement ?