Les bons tuyaux SEO

Backlink dofollow ou nofollow ? Conseils sur les bonnes pratiques SEO

Article publié le 30 juin 2020
Backlink dofollow ou nofollow ? Conseils sur les bonnes pratiques SEO

Lorsqu'on débute dans le SEO, le jargon technique peut facilement nous perdre. Si des termes comme « attribut dofollow » et « attribut nofollow » sont une évidence pour les experts, ce n'est pas forcément le cas pour les néophytes. Pourtant, connaître la différence entre ces deux types de backlinks est d'une importance capitale, en particulier lorsqu'on désire se lancer dans une campagne de netlinking. Nous allons voir dans ce billet la différence entre ces deux attributs et dans quel cas les utiliser.

Dofollow et nofollow, l'autorité d'un site internet pour Google

Pour bien comprendre l'origine de ces deux attributs, il faut avant tout connaître la définition d'un lien (aussi appelé hyperlien) dans le domaine du référencement naturel. Un lien, par définition, relie 2 pages entre elles grâce à une ancre (= le ou les mots sur lesquels est intégré le lien). Il peut s'agir de pages internes à un site ou de pages de deux noms de domaine différents.

À l'origine, on ne se posait pas autant de questions : un lien reliait une page A à une page B et transmettait le fameux « jus » SEO (la popularité). Les moteurs de recherche et particulièrement Google accordent une grande importance aux liens. La raison est toute simple : si le site A fait un lien pointant vers le site B, prenant au passage le risque que l'utilisateur quitte son site, c'est forcément que le site B est de qualité ! Donc, grâce au lien, Google comprend que le site B est de confiance. C'est en grande partie grâce aux données relatives aux backlinks qu'il calcule ainsi l'autorité des sites web et des pages, souvent appelée « PageRank ».

Revenons maintenant à notre histoire de follow (ou dofollow) et nofollow. Au fil des années, Google a affiné ses algorithmes afin de différencier les liens naturels et les liens sponsorisés. En effet, dans ses guidelines, le moteur de recherche indique clairement qu'il est interdit de tenter de manipuler ses algorithmes via des liens sponsorisés. C'est pourquoi ce type de lien est aujourd'hui en « nofollow ». Cela indique à Google que ce lien n'a pas vocation à transmettre de la popularité et qu'aucune mauvaise intention ne se cache derrière.

On retrouve aussi les liens nofollow dans les commentaires de blog, les réseaux sociaux ou des sites web communautaires comme Wikipédia. Autrement dit, tous les sites et plateformes sur lesquels il est un peu trop facile de faire un lien pointant vers un autre site ! Avec un attribut « nofollow », on dit simplement à Google de ne pas tenir compte de ce lien.

Qu'est-ce qu'un lien nofollow concrètement ?

Il s'agit ici de la partie un peu plus technique, mais rassurez-vous, ce n'est pas aussi compliqué que ça en a l'air. Un lien nofollow est simplement un lien follow classique intégré dans un contenu ou à un endroit spécifique du site (footer, sitewide...), auquel on a ajouté l'attribut rel="nofollow". En pratique, voici à quoi ressemblera votre balise :

<a href="URL" rel="nofollow">Votre ancre</a>

Et si vous souhaitez le transformer en lien dofollow, il suffit de retirer l'attribut :

<a href="URL">Votre ancre</a>

C'est aussi simple que ça ! Si vous utilisez un CMS du type PrestaShop ou WordPress, il y a même fort à parier qu'il existe des modules vous permettant d'insérer l'attribut nofollow directement depuis votre éditeur de texte, sans passer par le code source.

Vérifier qu'un backlink est dofollow ou nofollow sur une page web

Il existe plusieurs solutions pour vérifier l'attribut d'un lien. Si vous êtes à l'aise avec le langage HTML, vous pouvez simplement examiner le code source d'une page, trouver le lien via la commande Ctrl + F et vérifier s'il possède un attribut nofollow. Certains outils comme Notepad ++ vous aideront aussi à déceler plus facilement cet attribut. Si cela vous semble trop compliqué, vous pouvez utiliser une extension dans votre navigateur, qui colorera différemment les liens en fonction de leurs attributs.

Le nofollow est-il à exclure totalement de sa stratégie de netlinking ?

Le netlinking a pour but d'augmenter la popularité d'un site web via les backlinks. Il est donc évident que les liens doivent être en dofollow pour transmettre du jus SEO. Chez SEMJuice, nous vous garantissons des liens 100% dofollow (ou follow). Nous disposons d'un système nous permettant de contrôler que vos liens sont et restent en dofollow afin que Google les prenne en compte. Mais si vous décidez de faire également quelques backlinks de votre côté, vous devrez prendre le temps de vérifier qu'ils sont bien en follow eux aussi. Il peut arriver à certains éditeurs de faire des liens en nofollow, même en étant de bonne foi.

Toutefois, si la majorité de vos backlinks doit être en dofollow, vous devez garder en tête que votre profil de liens doit rester NA-TU-REL ! Et quoi de plus naturel que quelques liens en nofollow disséminés par-ci par-là ? Ne traquez donc pas vos backlinks en nofollow (qui se font en principe assez naturellement), ils ont aussi une raison d'être pour les robots même s'ils auront bien sûr beaucoup moins de poids ou d'impact pour augmenter votre trafic et n'apportent rien en termes de gain de positionnement dans les moteurs de recherche.

Conclusion

Les attributs dofollow et nofollow possèdent tous deux leur utilité pour votre SEO, mais vous devez privilégier majoritairement les backlinks en dofollow dans des articles abordant votre thématique pour espérer augmenter l'autorité de votre site auprès des moteurs de recherche. Une campagne de netlinking bien ficelée avec des liens de qualité promet à coup sûr de beaux résultats. N'hésitez donc pas à demander conseil à notre équipe, nous nous ferons un plaisir de trouver pour vous les meilleurs spots pour vos liens en dofollow.