Les bons tuyaux SEO

Pourquoi certaines de mes pages ne génèrent pas de trafic ?

Article publié le 28 juin 2021
Pourquoi certaines de mes pages ne génèrent pas de trafic ?

C'est le constat d'une étude Ahrefs, célèbre plateforme d'analyse de mots-clés et de trafic : 90,63% des pages web n'obtiendraient aucun trafic organique depuis les différents moteurs de recherche. Cette problématique de référencement naturel interroge alors que Google traque quotidiennement les pages jugées peu pertinentes. Ce taux est-il réellement possible ? Et si oui, comment expliquer ces données ?

La majorité des pages indexées ne reçoivent pas de trafic

Google et les autres moteurs de recherche trouvent chaque jour des millions de pages. Au total, ce sont plusieurs milliards de pages qui tissent la toile. Pour évaluer le nombre d'URL récupérant la majorité du trafic, Ahrefs a étudié un échantillon d'un milliard de pages. Si la méthode de calcul demeure imparfaite, les résultats sont édifiants : 90,63% de toutes les pages de leur index n'obtiennent aucun trafic de Google et 5,29% d'entre elles reçoivent dix visites par mois ou moins.

En d'autres termes, seule une infime minorité des pages reçoit tout le trafic du web. Ces chiffres font froid dans le dos et pourtant ils pourraient être largement améliorés en suivant quelques bonnes pratiques du référencement naturel, notamment en termes de netlinking.

Les principales raisons qui empêchent vos pages de bien se classer sur Google

2/3 des pages web n'ont pas de backlinks

Les backlinks jouent un rôle essentiel pour votre classement dans les moteurs de recherche. C'est un fait, la plupart des pages qui se classent dans le top 3 de Google reçoivent des liens de haute qualité. Si tel n'est pas le cas, c'est alors leur domaine qui jouit d'une forte autorité. Compte tenu du fait que les backlinks servent à transmettre de la popularité à un site web et/ou à une page, il est donc logique de constater qu'une URL qui ne génère aucune audience ne possède pas de backlinks ou des backlinks de mauvaise qualité.

Mauvais ciblage dans les mot-clés et requêtes

Ne pas monter une étude de mots-clés est l'erreur N°1 qu'un propriétaire de site peut faire. En SEO, se fier à ses impressions et ses convictions personnelles peut considérablement freiner l'évolution du site web, qu'il s'agisse d'un site vitrine ou d'une boutique en ligne. Le référencement naturel est une branche du marketing digital. Il est donc essentiel de connaître vos cibles, les requêtes potentielles (ainsi que leurs déclinaisons), les différentes opportunités de mots-clés et les volumes de recherche. Sans cela, votre contenu et votre arborescence pourraient être totalement à côté de la plaque, avec toutes les conséquences que cela peut avoir sur Google.

Les mots-clés sont donc extrêmement importants pour le classement des moteurs de recherche. Toutefois, en règle générale, un mot-clé très souvent tapé est un mot-clé hautement concurrentiel. Et il s'agit souvent d'un mot-clé sur lequel les meilleurs sites du secteur sont déjà positionnés. Il devient donc 100 fois plus difficile de battre vos concurrents pour une place dans le top 10. Même si votre contenu est meilleur que celui de vos concurrents, vous n'aurez aucune garantie qu'il se positionnera devant eux.

D'un autre côté, en ciblant les mots-clés à longue traîne, qui sont des termes de recherche contenant plus de 3 mots et qui sont très spécifiques, vous aurez beaucoup plus de chances de générer du trafic de recherche.

Les pages ne répondent pas aux intentions de recherche

Cette notion est étroitement liée à la notion de ciblage et va encore plus loin. La recherche de mots-clés est factuelle. La recherche de l'intention demande de rentrer dans l'esprit de l'internaute. Pour certaines thématiques, cela revient quasiment à analyser l'aspect "psychologique" d'une requête. Pourquoi l'internaute tape-t-il ce mot-clé ? Quel est son besoin ou son problème et comment puis-je y répondre ?

Les pages qui ciblent un mot-clé mais qui ne répondent pas à l'intention des visiteurs ne se positionnent pas, car elles sont considérées comme "hors-sujet" par Google. L'intention de l'utilisateur est désormais un facteur central du contenu et de l'optimisation des moteurs de recherche et elle éclipse les mots-clés individuels en tant que facteur de classement dominant.

Comment générer à nouveau du trafic sur les pages de votre site internet ?

Pour commencer à acquérir du trafic sur les pages qui vous semblent désespérément désertes, il faut donc remédier aux 3 points cités précédemment. Pour ce faire, une stratégie de contenu pertinente associée à une stratégie de netlinking est le seul et unique moyen d'accroître le trafic d'une ou plusieurs pages web.

Obtenir des backlinks de qualité : le saint Graal du référencement naturel

Les backlinks constituent un facteur de classement majeur pour la plupart des moteurs de recherche et surtout pour Google. Si vous voulez améliorer votre référencement naturel et acquérir un trafic pertinent, vous devez développer votre profil de liens. Plus votre site web possède de backlinks provenant de domaines faisant autorité, plus votre réputation sera élevée aux yeux de Google. Depuis l'arrivée de Google Penguin en 2012, la construction de liens est devenue complexe et chronophage. Il existe plusieurs moyens pour obtenir des backlinks, plus ou moins complexes et efficaces.

Analyser les backlinks des concurrents

Repérer les backlinks des concurrents et essayer de capter les mêmes est la stratégie la plus souvent adoptée par les référenceurs et les annonceurs. C'est un moyen relativement efficace pour obtenir des backlinks de qualité, toutefois rien ne vaut des backlinks que vos concurrents ne possèdent pas déjà. Les backlinks les plus compliqués à obtenir sont généralement les plus efficaces !

Le guest blogging

Le guest blogging est devenu l'un des meilleurs moyens de se faire connaître sur Internet. Comme son nom l'indique, il s'agit d'obtenir un article sur le blog d'un partenaire, intégrant un lien vers votre money site. Vous pouvez exploiter des audiences déjà établies et interagir avec d'autres personnes de votre niche. C'est une technique qui permet de gagner des adeptes sur les réseaux sociaux, de générer du trafic et de créer des backlinks de qualité. Vous pouvez ainsi exploiter tout l'écosystème digital pour faire connaître votre contenu.

Un contenu de qualité n'obtiendra pas de backlinks si personne ne sait qu'il existe. Trouvez alors des personnes intéressées pour créer des liens vers votre contenu et le partager sur les médias sociaux. Pour ce faire, utilisez des outils de recherche d'influenceurs pour trouver des personnes prêtes à partager votre contenu. Plus vous multipliez les interactions avec les blogueurs, plus vous aurez de chances de faire partager votre contenu.

Acheter des liens

L'achat de liens est aujourd'hui le meilleur moyen pour obtenir des backlinks de qualité en un temps record. Il existe des plateformes d'achat de liens sur lesquelles vous pouvez faire votre marché librement. Ces plateformes se montrent assez attractives grâce à leurs prix agressifs. Toutefois, en matière de netlinking, il est vivement recommandé de ne pas se lancer seul si l'on ne possède pas des connaissances affinées du sujet. Un faux-pas et c'est la pénalité Penguin assurée !

À moins d'être accompagné par un référenceur professionnel, la meilleure solution reste de faire appel à une agence qui gèrera votre campagne de netlinking de A à Z. Chez SEMJuice, nous avons conçu une offre clé en main répondant à vos besoins d'accompagnement. Nous élaborons pour nos clients la campagne idéale en fonction de leur budget et minimisons les risques liés à l'achat de liens. Vous bénéficiez alors d'une stratégie de netlinking pérenne, grâce à laquelle votre site se hissera progressivement (mais sûrement !) vers les premières positions.

Demandez un audit et un devis gratuit pour une stratégie de netlinking

Améliorer votre contenu

Améliorer votre contenu ne veut pas nécessairement dire de reprendre tous vos textes intégralement. Il peut par exemple s'agir d'une mise à jour de certaines pages pour mieux répondre à l'intention de l'internaute et à son besoin en informations. D'ailleurs, il est important de noter que l'intention peut changer au fil du temps, votre contenu doit donc suivre les tendances. Plutôt que d'écrire de nouveaux articles, vous pouvez régulièrement revenir sur les anciens.

Améliorer son contenu, c'est aussi revoir son balisage Hn pour y intégrer les mots-clés principaux et/ou les mots-clés qui correspondent mieux à votre ciblage. Enfin, d'une façon générale, améliorer votre contenu signifie analyser les pages les plus importantes (souvent, les catégories et pages CMS, mais il peut aussi s'agir des produits) et y ajouter du contenu optimisé sémantiquement et qui répond à l'intention de l'internaute. Pour consolider vos contenus, vous devrez également mettre en place un maillage interne dense chargé de transmettre aux pages la popularité reçue grâce aux backlinks.

Conclusion

L'étude menée par Ahrefs met en lumière les lacunes SEO que rencontrent la majorité des sites. Il serait intéressant de refaire la même étude sur un échantillon plus réduit, dont une partie aura été optimisée (contenu + netlinking). Il y a fort à parier que les résultats seraient bien plus encourageants ! Le résultat de cette étude doit donc être interprété de façon positive. Il y a de belles marges de progression pour chaque entreprise, quel que soit son secteur d'activité. Il faut simplement saisir les opportunités qui se présentent et s'investir sur la durée pour son référencement naturel.

Aidez-vous des outils de Google comme Google Analytics pour trouver les URLs qui ne génèrent pas de trafic et expérimentez plusieurs stratégies. Et surtout, n'oubliez pas que le SEO repose sur 3 piliers principaux. Avec l'arrivée des Core Web Vitals, ne négligez aucun aspect de la fluidité de la navigation et de l'expérience utilisateur en général.