Les bons tuyaux SEO

Le poids de la recherche mobile et son impact sur le SEO

Article publié le 22 nov. 2021
Le poids de la recherche mobile et son impact sur le SEO

L'arrivée des smartphones a considérablement modifié nos habitudes de navigation. La recherche sur téléphone est désormais majoritaire sur tous moteurs de recherche confondus. Le classement et l'indexation des sites dans les résultats de recherche sur mobile dépendent de nombreux critères comme l'expérience utilisateur (UX), la fluidité de la navigation ou encore les temps de chargement. Tous les sites internet doivent donc aujourd'hui tenir compte de ces critères et mettre en place des optimisations SEO (référencement naturel) spécifiques. SEMJuice vous montre comment maximiser l'indexation et le positionnement de toutes les pages web pour votre site.

L'évolution des recherches sur mobile

Ces dernières années, les mobiles sont devenus des éléments incontournables de la vie quotidienne de millions de personnes. Dans le monde entier, les appareils compatibles avec le web, tels que les smartphones et les tablettes, constituent des outils essentiels de communication, d'information et de divertissement. C'est pourquoi, en 2021, le trafic sur mobile représentait pas moins de 55,35 % du trafic mondial (1) et demeure en constante évolution. La recherche vocale, via des programmes comme Siri ou Google Now, a également bouleversé nos habitudes. La commande vocale et les assistants vocaux, disponibles sur mobile et tablettes, sont donc également devenus des sujets à prendre en considération pour le SEO mobile.

La recherche sur mobile : d'hier à ce jour

Avec près de 36 milliards d'appareils connectés dans le monde (contre 15 milliards en 2015), la recherche mobile concerne aujourd'hui plus de 67 % de la population mondiale (2). Cette proportion devrait d'ailleurs augmenter dans les années à venir. L'accès aux smartphones est de plus en plus facilité grâce à des prix abordables et au marché de l'occasion.

Les projections pour les années à venir

Il existe en 2021 plus de 36 milliards d'appareils connectés. Ce sont même plus de 75 milliards d'appareils qui seraient connectés en 2025. Dès 2022, les projections annoncent même que 59 % du trafic mondial proviendra des mobiles et tablettes (1).

À l'échelle nationale, en 2021, un Français possède en moyenne 3,6 appareils connectés. La majorité concerne bien sûr les ordinateurs, smartphones et tablettes. Sont également incluses les montres ou enceintes connectées. Tous ces accessoires bien différents ont pourtant un point commun : ils peuvent être connectés à votre mobile ! La recherche sur téléphone est et restera donc au centre de toutes les attentions.

Recherches mobiles vs desktops : qu'en est-il ?

Il a été démontré que les classements différaient de 86 % entre les navigateurs pour smartphones et pour ordinateurs de bureau. Et pour cause, certaines fonctionnalités sont majoritairement proposées en mobile. C'est notamment le cas des résultats locaux qui sont plus probables sur les mobiles que sur les desktops. Dans la même logique, les noms de domaine avec une intention locale ont donc plus de chances d'apparaître en première page sur mobile.

La recherche mobile présente une autre différence majeure par rapport au desktop : son interactivité. Beaucoup de requêtes peuvent aujourd'hui trouver réponse par une solution interactive (une application par exemple). Les pages des résultats de recherche (SERP) en sont donc considérablement modifiées. Sur un téléphone, les images issues de Google Images apparaissent également plus souvent et plus haut dans les résultats de recherche, ce qui change considérablement la donne. Il existe de nombreuses autres différences qui peuvent impacter aussi bien le classement que le taux de clic. C'est pourquoi, avec l'arrivée du Mobile First Index, les critères et spécificités de l'affichage sur mobile doivent être une priorité.

SEO : l'impact de la recherche sur mobile

La recherche mobile a profondément changé les habitudes des utilisateurs et a obligé les professionnels du web à s'adapter à cet univers mouvant. Spécialisé dans le domaine, SEMJuice vous montre comment ont évolué les habitudes.

Qu'est-ce que le SEO mobile ?

Le SEO mobile réunit toutes les optimisations, principalement techniques, qui sont mises en place sur les sites internet pour maximiser leur visibilité sur les moteurs de recherche comme Google, Yahoo ou encore Bing. Le référencement naturel pour le mobile reposait principalement sur la compatibilité des sites. Aujourd'hui, avec l'arrivée des Core Web Vitals, les critères se sont considérablement durcis et intègrent désormais la fluidité de la navigation, la stabilité visuelle et les temps de chargement.

Google et la recherche sur mobile

Historiquement, l'index de Google utilisait principalement la version desktop d'une page. Cela permettait d'évaluer la pertinence du contenu par rapport à la requête d'un utilisateur. Depuis juillet 2019, l'indexation s'effectue en fonction de la version mobile. Autrement dit, c'est cette dernière qui est utilisée pour évaluer sa pertinence. Il est donc d'autant plus important d'optimiser son site web pour le mobile.

L'importance d'optimiser votre SEO sur mobile

L'optimisation de la version mobile d'un site internet est indispensable pour bien se positionner sur les différents moteurs de recherche. C'est également important pour améliorer considérablement l'UX et par extension, le taux de conversion pour les e-commerces. L'expérience utilisateur est aujourd'hui une dimension à part entière du référencement naturel. Le terme SXO (pour Search Experience Optimization) a d'ailleurs été spécialement créé pour ce nouveau critère de pertinence. Si vous n'offrez pas un bon UX, vous subirez un fort taux de rebond et les visiteurs ne reviendront plus sur votre site s'ils voient apparaître votre nom de domaine dans les résultats de leurs futures requêtes.

Sur téléphone, la navigation est très différente de celle du desktop. Les utilisateurs doivent pouvoir faire défiler, cliquer sans zoomer, zoomer… Ce sont autant de spécificités qui nous paraissent naturelles aujourd'hui, mais qui cachent un véritable travail d'UX et UI. En effet, techniquement, tous les sites web peuvent être affichés sur un téléphone. Il y a cependant une grande différence entre « fonctionner sur mobile » et être « optimisé sur mobile ».

L'optimisation de la navigation et du SEO sur mobile permet de formater son contenu pour qu'il apparaisse correctement sur mobile. Elle aide aussi à adapter son contenu pour qu'il ait toutes ses chances d'apparaître dans les différentes fonctionnalités disponibles sur mobile et tablette.

Mobile SEO : 6 astuces pour optimiser votre site

L'optimisation du référencement naturel sur téléphone repose sur des fondamentaux comme le responsive design ou la version mobile. Elle repose aussi sur différentes techniques et astuces moins coûteuses qui peuvent faire la différence sur les SERP, particulièrement sur les recherches locales. Avec son expertise, SEMJuice vous aide à optimiser votre référencement naturel pour votre site grâce à une stratégie sur mesure.

Optez pour le responsive design

Le responsive design est une nécessité absolue pour tous les sites web, hormis pour ceux qui ont opté pour une version mobile (que l'on reconnaît le plus souvent par « m. nomdedomaine.fr »). Le responsive design est la solution la plus utilisée, car elle est en général moins coûteuse. Cela se voit tant en termes de développement que d'administration, mais aussi parce qu'elle offre de nombreux avantages. Elle permet en effet d'attirer un public plus large, car le site s'adapte à toutes les résolutions d'écrans. Toutes les modifications que vous pourrez effectuer sur votre site seront alors prises en compte sur toutes ses différentes versions, ce qui est un avantage non négligeable.

Grâce à cette souplesse, vous pourrez ainsi concevoir et personnaliser votre site internet tout en conservant votre image de marque. Ce n'est pas forcément le cas avec une version mobile qui nécessite une interface simplifiée et un contenu différent. Cela laisse moins de place au merchandising et autres éléments visuels et marketing.

Le responsive design facilite également le suivi statistique de votre site web. Votre nom de domaine ne change pas ni vos URLs. Toutes vos données de trafic et de conversion proviennent ainsi d'une seule et même source et sont consultables depuis un seul espace (Google Analytics). Vous diminuez ainsi considérablement le taux de rebond (bien que d'autres facteurs entrent en compte dans ce KPI). Gardez en tête qu'aujourd'hui, les utilisateurs souhaitent arriver sur la bonne page, qui répond à leur intention et qui est facilement accessible. L'accessibilité et la fluidité de la navigation conditionnent également votre taux de conversion. Le responsive design doit donc être travaillé dans son ensemble, y compris dans votre tunnel d'achat (panier, paiement…).

Boostez la vitesse de chargement de vos pages

Le temps de réponse d'un site a toujours été une problématique suivie de près par les professionnels du SEO. Jusqu'à cette année, les performances étaient particulièrement importantes pour l'UX, mais n'étaient pas un critère officiel de classement. En juin 2021, Google a déployé un update conséquent relatif aux Core Web Vitals. Les temps de chargement figurent désormais parmi les quelque 200 critères de positionnement d'un site web.

L'amélioration de l'expérience utilisateur et du SEO

Un site internet dont les performances ne sont pas au rendez-vous ne sera pas pénalisé. En revanche, il ne sera pas avantagé. Autrement dit, si vos concurrents font mieux que vous, et si leurs pages répondent aux autres critères du classement, ils passeront devant vous. Les temps de réponse d'un site sont donc l'une des clés pour vous démarquer de la concurrence. Si vous ou votre équipe doutez encore de la rentabilité des développements nécessaires à l'amélioration des performances, souvenez-vous que la fluidité de la navigation est un critère crucial pour l'expérience utilisateur. Une navigation saccadée fera fuir vos utilisateurs. Lorsque vous offrez un bon UX aux utilisateurs mobile, ils passent plus de temps sur votre site. Plus ils y passent du temps, plus ils sont susceptibles de convertir ou de revenir plus tard. L'optimisation des performances a donc un double enjeu : SEO et UX (le SXO, encore et toujours !).

Concrètement, l'optimisation des performances sur mobile repose sur de nombreuses optimisations techniques. Seuls des outils comme Dareboost, PageSpeed Insights ou GT Matrix peuvent vous les indiquer en fonction de la situation de votre site. Bien souvent, le poids des images est la problématique n° 1, suivie de la priorisation des différentes données et des JavaScript utilisés. Ces outils gratuits vous indiqueront précisément ce que vous devez optimiser pour gagner ces précieuses millisecondes. Dans la notion de performance est également incluse la stabilité visuelle de la page (CLS) qui doit également être optimisée pour offrir un bon UX.

En fonction de la structure de votre site, certaines optimisations peuvent être très coûteuses en développement. Il existe une technique rapide à mettre en pratique (surtout si vous passez par un CMS) qui vous permet de proposer des pages « allégées » beaucoup plus rapides : l'AMP. Ce framework, développé et validé par une large communauté de professionnels et soutenu par Google, est compatible avec tous les navigateurs. Compte tenu du nombre croissant d'utilisateurs de smartphones, il constitue donc une excellente alternative pour les éditeurs et annonceurs qui souhaitent améliorer l'UX et les temps de chargement.

L'AMP, comment ça marche ?

Pour comprendre le fonctionnement de l'AMP, il faut d'abord comprendre le fonctionnement d'une page « normale ». Pour se charger, un site obéit à un ordre de réponse spécifié par le code source que le navigateur suit à la lettre. De ce fait, tant qu'une étape n'aura pas été franchie, le reste du contenu ne sera pas chargé. Cela peut donc poser de gros problèmes si une étape bloque le processus en plein milieu.

Le fonctionnement de l'AMP est à l'exact opposé. Tous les composants de la page se chargent simultanément. Il interdit également toute sorte de scripts. C'est pourquoi sur les formats AMP, le JavaScript est très fortement limité. De plus, ce framework gère tous les éléments « graphiques » des pages en HTML (images, polices, etc.). Le navigateur n'a ainsi plus besoin d'attendre de charger toutes les ressources pour savoir à quoi ressemblera le site. Il s'affiche donc nettement plus vite.

L'AMP a donc pour seul et unique but d'offrir un temps de chargement très court. Cela signifie que vous devrez renoncer à certains aspects de votre site qui pourraient être trop lourds à charger. Si vous n'êtes pas disposé à sacrifier certains éléments de votre page, vous devrez peser le pour et le contre en fonction de vos temps de réponse. Est-il préférable de proposer tous les éléments de votre page avec un temps trop long qui pourrait faire fuir vos utilisateurs ? Ou est-il plus judicieux de proposer un site plus simplifié, mais convivial qui diminue le taux de rebond et maximisera vos taux de conversion ?

Rendez lisibles vos contenus sur mobile

En règle générale, la majorité des thèmes proposés par les CMS les plus utilisés (Wordpress, PrestaShop etc) sont déjà en responsive design. Pour autant, il existe toujours des améliorations possibles. Il arrive en effet que le rendu visuel semble correct alors qu'il n'en est rien du côté des robots. L'outil de test de compatibilité mobile de Google vous indiquera si votre contenu est perçu de la même façon par les robots et par les internautes.

L'une des erreurs les plus fréquemment rencontrées est le blocage de certaines feuilles de style CSS dans le robots.txt. S'il n'impacte pas l'UX, il a un effet direct sur la perception de votre site par les robots. Si ces derniers ne peuvent pas consulter vos feuilles de style CSS, ils sont incapables de savoir comment est conçu votre site. Sur la représentation de l'affichage smartphone sur la droite de l'outil de Google, vous verrez alors apparaître simplement des données brutes sans mise en page.

Côté utilisateur, la façon dont les gens lisent sur un appareil mobile est différente de la façon dont ils lisent sur un ordinateur. Ils lisent beaucoup plus vite et ont tendance à scroller davantage. De plus, les pages sur mobile sont plus longues et de fait, même si le contenu est identique, il peut paraître plus long à lire et décourage ainsi les lecteurs. C'est pourquoi rendre ses contenus lisibles sur mobile passe aussi par le formatage du contenu en lui-même.

Il existe plusieurs astuces pour mettre en page son contenu pour qu'il soit optimisé sur mobile. La première consiste à créer un chapô (ou résumé) en haut de page, sous le titre (H1) par exemple, qui reprend les principales idées de l'article. Ce résumé sert d'une part à donner envie à l'internaute de lire le contenu. D'autre part, il possède un poids plus important pour les robots, car il est situé en haut de page. Il est donc parfait pour intégrer des mots-clés sémantiques importants. Pour améliorer la lisibilité de votre article, ce résumé peut être suivi d'un sommaire constitué d'ancres vers vos sous-titres (formatés avec des balises H2, H3, etc.). Le lecteur pourra ainsi rapidement accéder au paragraphe qui l'intéresse. Avec ses nombreux rédacteurs, SEMJuice vous propose de réaliser le contenu de votre site avec des articles de qualité et optimisés.

Demandez un devis sur mesure pour du contenu qualitatif !

Optimisez vos balises Title et Meta description

On ne le répètera jamais assez, la balise Title est la plus importante. Pour améliorer vos positionnements sur mobile, son optimisation est donc une nécessité. Elle doit contenir tous les mots-clés importants de votre contenu de façon très factuelle. Dans les balises Title, exit les conjonctions de coordination ou toute autre broderie « marketing » ! Allez à l'essentiel. Google votre balise en entier. Utilisez toutefois un simulateur de SERP pour visualiser le rendu de votre balise Title pour vous assurer qu'elle n'est pas tronquée au mauvais endroit.

La Meta description revêt également une grande importance dans les résultats de recherche. Si son contenu n'a aucun poids en SEO, il en a en revanche sur le taux de clic. C'est par la Meta description que vous devez donner envie aux utilisateurs de cliquer sur votre résultat de recherche. C'est donc ici que vous pouvez y aller franchement en termes marketing ! En e-commerce, privilégiez les éléments de réassurance comme le paiement sécurisé ou la livraison gratuite.

Évitez les interstitiels et popup

Utilisées pour mettre en avant une offre ou inciter à l'inscription à la newsletter, les différents popup et interstitiels visent à maximiser ses revenus. Comme pour beaucoup de techniques marketing sur internet, leur utilisation a donné lieu à de nombreux abus qui ont significativement dégradé l'UX. C'est pourquoi Google a mis un sérieux coup de frein à ces pratiques, même si une certaine tolérance est appliquée. Tous les popup ne sont pas susceptibles d'être pénalisés et pénalisants pour votre page.

Tous les interstitiels ne sont pas créés de la même manière et les fenêtres contextuelles affichées pour répondre à des obligations légales, comme la vérification de l'âge ou l'utilisation de cookies, ne sont pas concernées. De plus, tout contenu situé derrière un mur de connexion (qui nécessite donc une authentification) n'est pas non plus concerné par la problématique des interstitiels.

D'une façon générale, les interstitiels qui posent problème sont ceux qui couvrent un contenu immédiatement après que l'utilisateur soit arrivé sur la page. Pour aider les annonceurs et éditeurs de sites, Google a clairement défini les règles à respecter pour s'assurer que l'UX n'est pas impactée par la présence de popup ou interstitiels. Plutôt que de suivre vos convictions, suivez donc plutôt ces quelques règles simples que vous trouverez sur le support de Google.

Testez l'optimisation mobile de votre site

Vous avez désormais mis en place de nombreuses optimisations sur mobile et souhaitez savoir si elles répondent aux attentes de Google. Vous pouvez utiliser l'outil de test de compatibilité mobile proposé par Google. Cet outil est le plus fiable, car il vous montrera concrètement comment les robots voient les pages de votre site internet sur mobile. L'utilisation de cet outil doit toutefois être complétée par une analyse d'autres KPIs comme le taux de rebond, le taux de sortie ou le temps passé sur les pages pour vous donner une idée de la réussite de vos optimisations. Un taux de rebond qui diminue signifiera que vous avez tapé juste au niveau de votre contenu et de son formatage. Un temps passé sur la page qui augmente vous indiquera que votre contenu a intéressé le lecteur.

La recherche mobile est donc au cœur de toutes les optimisations SEO pour tous les sites, quels que soient la thématique et le degré de concurrence. Négliger cet aspect fondamental, c'est s'exposer à des sanctions algorithmiques de Google. Il s'agit donc d'un mal nécessaire pour voir son site évoluer et viser de nouveaux horizons. SEMJuice est là pour vous conseiller et vous aider à mieux optimiser votre site grâce au référencement naturel. Notre équipe vous proposera une stratégie sur mesure afin de vous permettre d'améliorer votre classement dans les résultats de recherche.

Sources :

(1) https://www.alioze.com

(2) https://zenuacademie.com