Les bons tuyaux SEO

Comment utiliser Google Analytics pour votre SEO ?

Article publié le 30 août 2021
Comment utiliser Google Analytics pour votre SEO ?

Google Analytics est l'un des outils statistiques que le géant de Mountain View met à la disposition de chaque gestionnaire de site pour lui permettre d'analyser son audience. Il fournit des informations précises sur la provenance des visiteurs d'une plateforme, leur nombre et leurs habitudes de navigation sur chaque page. Lorsque cet outil est correctement exploité, il peut aider un webmaster à améliorer le référencement SEO de son site internet et par conséquent son positionnement sur les moteurs de recherche comme Google.

Qu'est-ce que Google Analytics ?

Actuellement, il existe sur le marché plusieurs outils de web Analytics qui permettent aux spécialistes du marketing digital d'étudier l'audience et les performances d'un site d'entreprise ou d'un blog. Parmi ceux-ci, Google Analytics est la solution la plus utilisée, avec plus de 80% des parts de marché. Elle fait partie de la plateforme unifiée de publicité et d'analyse du moteur de recherche leader.

L'origine de Google Analytics

Les origines de Google Analytics remontent à mars 2005, lorsque la firme californienne a acquis la société Urchin Software Corp. Cette dernière détenait alors un programme d'analyse d'audience appelée Urchin On Demand qui était proposé aux utilisateurs moyennant un abonnement de 495 dollars par an. À partir de ce programme, Google a développé sa propre solution (Google Analytics) et l'a officiellement lancé en novembre 2005. Cette nouveauté a été accueillie favorablement par le milieu du webmarketing et la demande a très vite grimpé.

La firme californienne a donc mobilisé d'importantes ressources pour peaufiner son outil et le rendre gratuitement accessible au public. Plus d'une décennie plus tard, Google Analytics est devenu une solution incontournable en raison de ses fonctionnalités avancées et des nombreuses possibilités qu'il offre aux gestionnaires de sites. Il est accessible directement en ligne à l'adresse : analytics.google.com.

Google Analytics : les cinq indicateurs essentiels

Google Analytics vous donne la possibilité de suivre cinq indicateurs essentiels relatifs aux performances de votre site dans différents aspects :

  • temps réel,
  • audience,
  • acquisition,
  • comportement,
  • conversion.

Grâce à ces statistiques proposées sur le tableau de bord, vous pouvez savoir ce qui va sur votre site web et ce qui ne va pas afin d'ajuster votre stratégie de webmarketing en conséquence. Les données sont catégorisées et présentées sous forme de courbes, de graphiques et de diagrammes pour faciliter leur visualisation et leur compréhension. Il est également très facile de faire des comparaisons à partir des différents tableaux de bords et affichages côte à côte qui sont proposés.

À quoi sert Google Analytics ?

L'utilisation de Google Analytics permet de réaliser une multitude d'analyses et d'estimations. Vous pouvez visualiser dans l'interface vos conversions, votre taux de rebond, vos canaux d'acquisition et vos pages les plus performantes.

Étudier votre taux de conversion

En SEO, cette métrique désigne le pourcentage d'internautes qui réalisent l'action correspondant à l'objectif pour lequel un contenu ou une page a été créé. Pour une plateforme de e-commerce, l'action souhaitée est la réalisation d'un achat. S'il s'agit plutôt d'un blog, l'action souhaitée peut être le remplissage d'un formulaire, la souscription d'une newsletter ou la réponse à un sondage… En général, le taux de conversion moyen d'un site varie entre 1,4 et 4%. Dans l'idéal, il faut un pourcentage de 3% pour considérer la métrique comme satisfaisante.

Sur Google Analytics vous pouvez voir cette statistique en vous rendant sur "Conversions > Entonnoirs multicanaux > Conversions indirectes". Le rapport qui est accessible dans cette section présente l'apport des différentes sources de trafic dans vos conversions. Cela vous permet de voir les canaux qui sont en hausse et ceux qui sont en baisse.

Analyser votre taux de rebond

Le taux de rebond désigne le pourcentage des internautes qui quittent un site après avoir visité une seule page. Pour l'obtenir, cliquez sur "Comportement > contenu > détail par URL". Les data que vous obtiendrez dans cette section sont à étudier avec précaution selon la nature du site concerné. En général, pour les sites informatifs, il est normal que le pourcentage de rebond soit élevé, car un visiteur ayant trouvé ce qu'il cherche ne ressent plus forcément le besoin de naviguer vers une autre page. Cependant, le contraire est également possible, car les internautes peuvent parcourir différentes sections sur un même site sans trouver une information utile et finir par s'en aller.

Définir le comportement de vos visiteurs

Grâce aux statistiques que Google Analytics recueille sur la manière dont les internautes se comportent sur votre site, vous pouvez ajuster vos actions d'optimisation pour générer des visites supplémentaires et améliorer vos conversions. Ces renseignements sont disponibles dans la rubrique "Comportement > Flux de comportement". À ce niveau, vous pouvez voir les pages d'entrée les plus fréquentes, le parcours des internautes et le nombre d'abandons à chaque étape. Il est également possible de visualiser le parcours des visiteurs par sources (réseaux sociaux, Campagnes publicitaires…).

Dans la section "Comportement > Contenu du site > Toutes les pages", vous pouvez identifier les contenus les plus visités (Pages vues) et le temps moyen passé par page. Si vous remarquez que des pages sont particulièrement populaires et appréciées (les internautes passent plus de temps sur elles), pensez à reproduire un contenu similaire dans d'autres sections du site tout en faisant attention à la duplication de contenu.

Par ailleurs, vous pouvez également exploiter le menu Audience pour en savoir plus sur les internautes qui visitent votre plateforme. Au niveau de l'élément Explorateur d'Utilisateurs, les données suivantes sont disponibles pour chaque utilisateur : date de visite, date et canal d'acquisition, nombre de sessions, appareil utilisé, source, chiffre d'affaires généré… La durée moyenne des sessions ouvertes par l'utilisateur ainsi que son navigateur (Google Chrome, Safari, Mozilla Firefox…) sont également fournis dans le tableau de bord.

Analyser les canaux d'acquisition

Pour voir les données liées à l'acquisition, cliquez sur "Acquisition > Vue d'ensemble > Tout le trafic > Canaux". Le rapport qui vous sera présenté contient une liste des sources de visites de votre site : Organic Search (Recherche organique), publicité, réseaux sociaux, accès direct, referral (en provenance d'un autre site), e-mail… La plateforme classe les canaux par ordre d'importance décroissants et donne accès à des renseignements supplémentaires, lorsque l'on clique sur chaque élément.

Par exemple, si vous cliquez sur « Organic Search », vous obtiendrez une liste des mots-clés que les internautes tapent sur les moteurs de recherche pour arriver sur votre site… Les mots-clés en not provided sont ceux qui ont été tapés par des utilisateurs ayant fait une recherche en étant connectés à leur compte Google (ou depuis l'adresse HTTPS du moteur). En cliquant sur Social, vous verrez en détail le nombre d'internautes que vous apportent les réseaux sociaux.

Tracker les URLs pour améliorer vos performances

Avec Google Analytics, il est possible de tracker des URLs pour suivre de près des campagnes publicitaires. Grâce à cette fonctionnalité, vous pourrez connaître avec précision le nombre d'internautes que chaque source traquée a apporté afin de mieux orienter vos efforts et vos investissements. Cela est très pratique surtout pour les sites de e-commerce.

Google Analytics : tracker vos URLs grâce au code UTM

Le tracking des URLs dans Google Analytics se fait grâce à des balises appelées UTM. Leur mise en place est indispensable pour une meilleure maîtrise de vos sources de clics.

Qu'est-ce que les UTM de Google et à quoi servent-ils ?

Un code UTM (Urchin Tracking Module) est un morceau de texte ajouté à la fin d'un lien et qui permet d'identifier le nombre de clics généré par ce lien dans Google Analytics, lorsqu'il est placé dans un contenu externe. Il peut être personnalisé pour une catégorisation correcte de chaque source de clic. Les UTM sont indispensables pour évaluer la réussite des campagnes de communication digitales que vous menez en externe (sur d'autres plateformes). Concrètement, ils peuvent servir à :

  • tracker des campagnes publicitaires,
  • déterminer les sources de trafic les plus efficaces et les plus engageantes,
  • découvrir les canaux marketing les plus efficaces,
  • identifier les meilleurs affiliés,
  • évaluer l'efficacité des réseaux sociaux dans la promotion de vos contenus,
  • collecter des données pour mettre en place une stratégie de segmentation de marché,
  • identifier les contenus les plus efficaces sur votre site.

Grâce à ces différentes données, vous pouvez maîtriser au mieux le budget que vous allouez à votre stratégie de webmarketing.

Comment fonctionne un code UTM ?

Une balise UTM fonctionne exactement comme un marqueur. Lorsqu'il est ajouté au lien d'une page, vous obtenez une adresse unique et traçable. Cette adresse peut ensuite être intégrée dans un contenu qui sera publié sur une plateforme externe (un réseau social par exemple) dans le cadre d'une campagne publicitaire. Après le lancement de la campagne, vous pouvez voir dans Google Analytics le nombre d'internautes qui sont arrivés sur votre site après avoir cliqué sur ce lien précis que vous avez intégré dans votre post Facebook, Twitter ou Instagram. Si votre campagne a été menée sur plusieurs canaux, vous pourrez ainsi voir le nombre de clics généré par chaque UTM personnalisé.

Quand utiliser des codes UTM ?

Les UTM sont utiles, voire indispensables, dans de nombreuses circonstances :

  • lancement d'une campagne d'emailing,
  • promotion d'un produit via différentes plateformes,
  • promotion de contenus sur les réseaux sociaux,
  • mise en place d'un partenariat d'affiliation,
  • test de bannières publicitaires…

Comment associer un code UTM à une URL ?

Pour associer manuellement une balise UTM à un lien, il faut tout d'abord ajouter un point d'interrogation à sa suite. Vous pouvez ensuite ajouter plusieurs balises UTM en les rattachant les unes aux autres grâce au caractère « & ». Les 5 balises existantes pour le marquage des urls sont : utm_source, utm_medium, utm_name, utm_term, utm_content. En général, ce sont les trois premières qui sont utilisées. Ils servent à indiquer respectivement : la source du trafic (réseau social, blog partenaire…), le support de la campagne (bannière, e-mail, publication Instagram…), et le nom de la campagne.

Dans la pratique, un lien marqué avec des codes UTM se présentera sous la forme suivante : "https://votresite.com/?utm_source=newletter&utm_medium=email& utm_campaign=lancement-produit-x". Vous pouvez également utiliser la fonctionnalité Campaign URL Builder accessible dans Google Analytics (Universal Analytics) pour générer automatiquement votre lien personnalisé.

Google Analytics : l'importance des objectifs

Tout site a une raison d'être bien précise. Pour pouvoir mesurer l'efficacité des actions qui sont mises en œuvre en vue de l'atteinte de ce but, il est important de configurer des objectifs dans Google Analytics.

Que signifie un objectif dans Google Analytics ?

Un objectif Google Analytics est une action particulière attendue de la part des utilisateurs d'un site. A chaque fois que cette action est réalisée par un internaute, le programme le comptabilise dans les rapports de performance. Le pourcentage de conversion est alors calculé en divisant le nombre total de visiteurs par le nombre d'internautes ayant réalisé les actions préalablement définies.

Quelle est l'utilité des objectifs dans Google Analytics ?

Dans Google Analytics, les objectifs permettent d'évaluer la proportion dans laquelle les résultats visés par le gestionnaire d'un site sont atteints. Grâce à eux, vous pouvez répertorier une vente effectuée, un clic réalisé sur l'un des boutons call-to-action présent sur votre site, un téléchargement ou une inscription à votre newsletter. Vous pouvez également voir les dates précises auxquelles les conversions ont été effectuées.

Pourquoi est-il important de créer des objectifs ?

La réussite d'une stratégie digitale ne se résume pas au gain de visibilité (visites, nombre de pages vues…). Générer des conversions et accroître votre chiffre d'affaires est également important. Or, il n'est pas possible d'optimiser vos conversions si vous ne créez pas des objectifs quantifiables pouvant vous permettre de mesurer l'efficacité de vos stratégies publicitaires et de les ajuster. Connaître les contenus qui convertissent le plus est primordial pour bien orienter vos efforts de communication et d'optimisation.

Comment créer vos objectifs sur Google Analytics ?

Pour avoir de bons résultats, sur Google Analytics vous devez créer des buts pertinents et précis. Pour cela, il est possible d'utiliser la méthode SMART qui est très populaire dans le domaine du marketing. Chacun de vos objectifs doit être spécifique, mesurable, acceptable, réaliste et temporellement défini.

Être spécifique

Pour être efficace, un objectif doit être précis et bien défini. Cela permet de mieux le suivre dans le temps et de définir de façon spécifique ce qu'il faut faire pour l'atteindre. Au lieu de vous fixer un objectif comme « augmentation des visites », privilégiez une formulation plus précise comme : « augmentation des visites de 50% en un an ».

Être mesurable

Un objectif Google Analytics doit obligatoirement être mesurable ou quantifiable (exemple : l'accroissement des ventes ou l'augmentation des clics sur un bouton call-to-action). Avec ce genre d'objectif, vous pouvez fixer un chiffre ou un pourcentage que vous souhaitez atteindre et mettre en place les moyens qu'il faut pour y arriver. En cas d'échec, il sera également plus facile d'identifier le degré exact d'atteinte de l'objectif.

Être acceptable

Un objectif est pertinent uniquement s'il peut être raisonnablement atteint. Si vos ambitions sont démesurées, vous n'obtiendrez pas un bon résultat. Par conséquent, il est important que vous vous fixiez des buts réalisables compte tenu des réalités de votre activité.

Être réaliste

Un objectif Google Analytics ne doit pas être simplement un désir. Il doit être réellement pertinent pour votre activité. Par exemple, si vous avez un site de e-commerce, votre but ne doit pas être simplement d'attirer le visiteur jusqu'à une page produit, mais plutôt de l'amener jusqu'à la page de remerciement qui s'affiche suite à un achat. Cela est pertinent, réaliste et réalisable.

Être défini dans le temps

Un objectif smart doit être soumis à une contrainte de temps. La fixation d'une date limite permet de générer un engagement fort pour obtenir plus facilement des résultats. Cela permet également de suivre et d'interpréter plus facilement les résultats ainsi que leur évolution.

Quels sont les différents objectifs de conversion ?

Il y a 4 différents types d'objectifs qui peuvent être créés dans Google Analytics :

  • page de destination (l'action porte sur la consultation d'une page particulière du site, une demande de contact par exemple),
  • durée de visite (l'action est considérée comme réalisée lorsqu'un internaute reste sur une page du site pour une durée donnée),
  • nombre de pages visitées (l'action porte sur la visite d'un nombre spécifique de pages de votre site),
  • événement (l'action souhaitée est un clic sur un bouton, ou une inscription à la newsletter).

Dans la pratique, ce sont les objectifs de type Page de destination et Événement qui sont les plus utilisés.

Comment installer Google Analytics ?

Pour utiliser Google Analytics, vous devez avoir un compte Google. Accédez à l'adresse analytics.google.com et cliquez sur "Commencer les mesures" pour démarrer la procédure. Saisissez un nom de compte et sélectionnez les options de partage de données qui vous conviennent dans la liste qui est présentée. Choisissez ensuite l'élément que vous souhaitez évaluer (ici, site web) et configurez la propriété de votre compte. À cette étape, vous devez saisir l'adresse de votre site ainsi que son nom et votre secteur d'activité.

Enfin, il faudra que vous ajoutiez le code de suivi (Global Site Tag) de Google Analytics à la section < Head > de toutes les pages dont vous souhaitez suivre les performances. Il est disponible dans "Administration > Paramètres de la propriété > Informations de suivi > Code de suivi". Si votre site tourne sous WordPress, vous pouvez utiliser un Plugin pour réaliser facilement l'ajout du Global Site Tag. Pour vérifier que tout fonctionne correctement, consultez la section Temps Réel pour voir si des statistiques s'affichent. Vous pouvez également patienter 24 heures pour vérifier si des données sont déjà disponibles dans les différentes sections.

Source : marketingplatform.google