Les bons tuyaux SEO

Comment atteindre la première position des résultats de recherche ?

Article publié le 4 janv. 2021
Comment atteindre la première position des résultats de recherche ?

Avoir un bon positionnement sur les résultats des moteurs de recherche vous permet de rester visible auprès de vos cibles, tout le monde le sait. Être au plus près de la requête utilisateur augmente le taux de clic (CTR) et le trafic qualifié sur votre site. La position 1 dans les SERP est donc l'objet de toutes les batailles en SEO, et chacun affirme sa propre expertise dans le domaine. Or, en SEO, il y a ce qui marche, et ce que l'on croyait savoir... Vous pensiez qu'il faut systématiquement être le premier ?

Rappel : de l'importance d'un bon positionnement sur les SERPs

94% des internautes français préfèrent Google aux autres moteurs de recherche. 91% des clics se font uniquement sur la première page. On comprend facilement avec ces deux chiffres l'importance d'être affiché en page 1 ! En effet, rares sont les internautes qui prennent le temps d'aller cliquer au-delà des premiers résultats affichés.

En théorie

80% de ces clics sur la première page se concentrent sur les cinq premiers résultats. Si vous souhaitez être visible, vous allez vouloir vous placer dans ce top 5, ou dans l'idéal en première place. Un bon positionnement témoigne de votre fiabilité et de votre notoriété : si Google vous place en première page, c'est que vous proposez des services de qualité et des contenus pertinents.

Plus le trafic sur votre site est élevé, plus vous gagnez en notoriété. Vous vous placerez naturellement devant vos concurrents qui pourront prendre votre site comme référence.

Se placer en première page est donc primordial si vous souhaitez améliorer votre image de marque, gagner en notoriété ou simplement vendre un produit/service. 80% des acheteurs prennent en effet le temps de se renseigner sur Google avant d'acheter ou de choisir un service.

En chiffres

Se placer en première page des SERP c'est bien, mais en première position c'est mieux. C'est ce que prouvent les chiffres d'une étude de Sistrix basée sur le comportement des utilisateurs sur mobile. Le taux de clics sur le premier résultat organique (non payant) atteint les 28,5 %. Le CTR (le taux de clic) n'est que de 15,7 % pour la deuxième position et les chiffres vont en décroissant.

Le taux de clics est dix fois plus important pour une première place que pour un lien positionné à la 10e place, alors qu'il diminue de 1% pour chaque position dans la deuxième page. Conclusion : si vous voulez être vu par les internautes, vous avez tout intérêt à être en première position dans les résultats.

Comment atteindre la première position des SERPs ?

Atteindre la première position sur Google n'est jamais le fruit du hasard. C'est le résultat d'un travail d'optimisation à la fois on-site et off-site, appuyé par des techniques comme le netlinking et la rédaction sémantique.

Étape 1 : faire de l'introspection

Avant de mettre en place une stratégie SEO, pensez à revoir tous les points qui ont un impact négatif sur le positionnement de votre site. Il peut s'agir d'un mauvais maillage interne, de liens cassés, d'un site lourd à charger, de l'inexistence de balises titles et de méta-descriptions, ou d'une navigation peu fluide. Il faut prendre le temps de corriger pour mieux optimiser votre site.

Étape 2 : bien choisir les mots-clés

Le choix des mots-clés est le pilier même d'une bonne stratégie SEO. La pertinence, la concurrence et le volume de recherches sont des éléments à prendre en compte pour choisir les mots-clés souhaités : exit les keywords trop génériques ou trop concurrentiels. L'objectif est de choisir des mots-clés pertinents parfois moins concurrentiels mais bien ciblés.

Étape 3 : créer du contenu de qualité

La stratégie de référencement naturel repose essentiellement sur des contenus de qualité. Google recherche toujours de la pertinence pour ses utilisateurs. Il est donc important d'apporter des solutions aux internautes pour espérer briguer la première place des SERPs. Parmi les points pris en compte par le moteur de recherche figurent l'optimisation des articles, la structuration, la pertinence et la fréquence de publication.

Étape 4 : établir une stratégie de netlinking

L'objectif d'une stratégie de backlink est d'obtenir un maximum de liens vers votre site depuis d'autres sites. Mais aujourd'hui, on parle plus de linkbaiting. De l'anglais link (lien) et baiting (appât), cette technique consiste à appâter les autres sites vers le vôtre. Il n'est pas question d'échange de liens, il s'agit plutôt d'amener les autres sites à ajouter spontanément des liens vers votre site, qui se positionne comme une référence dans son domaine. Vous augmenterez ainsi le trafic organique sur votre plateforme.

Demandez un devis gratuit pour une stratégie de netlinking adaptée

Étape 5 : améliorer la navigation sur votre site

Les moteurs de recherches privilégient les sites faciles à utiliser pour les internautes. Ils se basent sur le taux de clics, le taux de rebond et le temps que les internautes passent sur votre site en général pour juger de la qualité de la navigation. Ainsi, un UX design efficace vous permettra d'être en première position dans les SERP.

Le lien entre la position sur les SERP et le taux de clics

Selon l'étude de Sistrix portant sur les résultats organiques sur mobile, la disposition des SERP a un impact considérable sur le taux de clics, positionnement mis à part. Alors, est-ce que le premier remporte toujours la médaille d'or ?

Les sitelinks

Les sitelinks sont des liens placés sous la description d'un site dans les SERP. Ils pointent vers des autres pages du site. Ils se présentent généralement en deux colonnes et leurs nombres ne dépassent pas 12. Attention ! Ils ne s'affichent que si l'algorithme Google estime qu'ils sont utiles à l'internaute.

Les sitelinks permettent d'améliorer la réputation de votre site. Si Google vous fait confiance, c'est que vous êtes fiable. Cela augmentera le taux de clics vers votre site et le trafic, naturellement. Alors comment créer des sitelinks ?

Checker le référencement

La première chose à faire est de vérifier le référencement de votre site. Pour cela, cherchez le nom de votre site sur Google. Votre site devrait apparaître en haut des résultats. S'il ne s'affiche pas, vérifiez votre fichier robot.txt pour savoir si Google peut y accéder et l'indexer facilement. Penchez-vous ensuite sur votre page d'accueil. Le titre doit contenir le nom de la marque et le texte de la page d'accueil doit contenir des informations suffisantes sur votre marque et vos produits ainsi que vos mots-clés, pas seulement du contenu réassurant.

Avoir un site facile d'utilisation

Une structure facile d'utilisation pour Google et les internautes est obligatoire pour obtenir des sitelinks. Google va en effet puiser des informations dans les différentes pages de votre site depuis votre page d'accueil. Il s'attaquera ensuite aux liens qu'il pourra trouver dans le contenu de votre site, dans le menu et dans le sitemap.

Mais qu'est-ce qu'un site bien structuré ? C'est un site ayant une profondeur de 3 niveaux maximum, le menu titre (catégories) étant le premier. En d'autres mots, toutes les pages doivent être accessibles en 3 clics maximum. On doit retrouver toutes les pages importantes dans ce menu.

Les liens internes

Ne vous contentez pas du menu optimisé dans votre page d'accueil : pensez à mettre des liens internes vers les pages que vous souhaitez mettre en sitelinks. Attention ! L'ancre doit correspondre au contenu de la page de destination. Prenez également le temps d'élaborer un bon titre et une bonne méta-description des pages de destination. Un maillage interne facilite la navigation de l'internaute et donc, le référencement par Google car cela lui assure des contenus toujours plus pertinents sur votre site.

Les Features Snippets

Les Features Snippets sont des fragments de texte qui apparaissent au-dessus des résultats organiques. Ces fragments détachés sont dits « en position zéro » et viennent souvent en réponse aux requêtes interrogatives (Pourquoi ? Comment ? Qu'est-ce que ? etc.). Ils apparaissent lorsque Google suppose qu'il peut apporter les réponses aux questions de l'internaute directement dans les SERPs.

Or, les sites en première position avec feature snippet ont un taux de clic de.... moins de 5,3 % que la moyenne ! Pour cause, les internautes qui trouvent déjà toutes les réponses dans les SERPs ne prennent plus la peine de se rendre sur le site. Par contre, les sites placés en 2e position bénéficient d'un taux de clic de 20,5% si la moyenne est de 15,7 %. Pour les sites en 3e place, le CTR est de 13,3 % si la moyenne est de 11 %.

Les Knowledge Panels

Le knowledge panel est une partie située à droite des SERPs qui comporte des informations sur une personne ou sur une marque, constitué généralement d'images, d'extraits Wikipédia, des biographies. Ce mode d'affichage a été mis en place par Google pour éviter les intox sur les personnalités qui sont monnaie courante sur le web.

Pourtant, le knowledge panel est la bête noire des résultats organiques. En effet, on observe un taux de clic de 16 % seulement pour le site en première position contre une moyenne de 28 %. Les TCR pour les sites en deuxième position sont également en baisse. En effet, les internautes trouvent généralement les informations dont ils ont besoin dans cette mine d'or et ont rarement besoin de creuser plus d'informations sur d'autres sites !

Les Google Apps

Ici, on parle généralement de Know Simple, c'est lorsque Google suppose que l'internaute a l'intention d'élargir ses connaissances en entrant une requête. Le moteur de recherche lui propose les réponses directement dans les SERPs : c'est souvent le cas des requêtes de traduction où Google Trad prend rapidement le relais. Résultat : le TCR des sites en première position chute à 16,3 %. Par contre, les sites en deuxième position voient leurs TCR augmenter à 16,7 %.

Conclusion

Se placer en première page des SERPs est une bonne chose : la première position est l'idéal pour augmenter le taux de clics vers votre site. Mais ce n'est pas systématiquement le cas, car d'autres paramètres peuvent impacter le taux de clic, malgré un bon positionnement. Il ne s'agit donc pas d'être premier partout à tout prix, mais de doser soigneusement son positionnement pour s'assurer une stratégie SEO gagnante.

Source : https://www.sistrix.fr/blog/pourquoi-presque-tout-ce-que-vous-saviez-sur-google-ctr-nest-plus-valable/