Les bons tuyaux SEO

Qu'est-ce que la rédaction sémantique ?

Article publié le 10 août 2020
Qu'est-ce que la rédaction sémantique ?

En 1998, année de son avènement, Google nous invitait à inscrire nos sites web dans son annuaire pour être référencés. En 2005, obtenir une situation stratégique se résumait à respecter une densité minimum de mots-clés dans le corps du texte. 7 ans après, Google introduisait l'algorithme PageRank, un indicateur de pertinence des links qui concourent à la notoriété d'un site avec les répercussions que l'on sait : plus on parle de vous... plus vous êtes bien vu ! Mais aujourd'hui, pour attirer l'intérêt du moteur de recherche tout en répondant aux attentes des internautes, les anciennes techniques sont moins efficaces. Google veut du naturel : pour le lui donner, il nous faut désormais combiner la puissance du lien avec la qualité du contenu. C'est le rôle de la rédaction sémantique, technique SEO dont nous allons développer les points forts.

Rappel : le rôle du backlink dans le SEO

Un backlink, c'est un lien qui pointe vers votre site. Pour une stratégie SEO gagnante, il est nécessaire de créer un profil de liens variés afin de rester naturel aux yeux de Google.

Les éléments constitutifs du backlink

Le backlink fait référence à un hyperlien placé sur une page d'un site A, dirigeant vers une page d'un autre site B (votre site). Concrètement, un lien entrant se compose de ces constituants :

  • la balise : définit l'hyperlien reliant les 2 pages
  • l'attribut href : précise l'adresse de la page à révéler
  • le protocole de transfert hypertexte (http ou https)
  • le nom de domaine (suivi du .fr, .com, .be…)
  • l'attribut title désignant le titre de la page visée
  • l'attribut blank pour l'ouverture de la page liée
  • les balises "rel" le cas échéant (par exemple, nofollow, sponsored, etc.)
  • l'ancre : le mot ou l'ensemble de mots visibles et cliquables.

L'ensemble donne :

<a title="Stratégies de netlinking pour booster votre référencement web" href="semjuice.com" rel="noopener">ancre</a> par exemple.

Le netlinking et le backlink SEO

Dans le cadre d'une approche orientée SEO, l'acquisition de backlink s'opère de 2 manières : la manière naturelle et la manière manuelle. La première méthode découle de l'expérience utilisateur : un visiteur ayant apprécié un de vos produits ou articles décide de son propre chef de faire pointer un lien vers votre plateforme depuis la sienne. Cette approche tout à fait naturelle n'exige aucune contrepartie de votre part.

La seconde méthode demande l'élaboration d'un plan de netlinking : vous allez tisser des backlinks dofollow de qualité à partir d'une liste de domaines partenaires. Cependant, vous allez rechercher des liens provenant de sites qui abordent des thématiques communes ou connexes à la vôtre, varier les profils des sites partenaires ainsi que le rythme de publication pour éviter les vagues de spam ou un pattern identifiable.

La rédaction sémantique "Queen of the SEO", ça vous parle ?

Si dans le monde du netlinking, le lien est "Roi", alors, la rédaction est "Reine". Pour répondre au mieux aux requêtes des internautes, Google a en effet mis au point un algorithme capable d'étudier la pertinence d'un contenu grâce au champ sémantique. Par exemple, le mot-clé « poignée » en français peut renvoyer à poignée de porte, poignée de main, poignée de farine, poignée d'une armoire, etc. Le rédacteur doit donc exploiter le bon champ sémantique pour contextualiser son contenu et le rendre pertinent aux yeux de Google.

Passage du contenu classique au contenu sémantique

La rédaction sémantique indique le passage du message simple au message enrichi, dans le cadre d'une conversion du web classique au web sémantique. Cette transition implique un perfectionnement du travail de rédaction, car Google privilégie désormais les contenus à forte valeur ajoutée, répondant à une intention de recherche précise. Les bots d'indexation analysent en effet le champ sémantique d'un contenu pour évaluer sa pertinence et lui attribuer un score de qualité.

En reprenant l'exemple ci-dessus, un article sur un service de réparation de porte doit donc parler de poignée, de porte, de serrurier, de réparation, de matériaux, d'équipement, de système de fermeture, de marque de poignée de porte, etc. Il s'agit là de toutes les informations dont un internaute pourrait avoir besoin. Un contenu avec un champ sémantique sous-optimisé est voué à ne jamais apparaître sur les premières pages des résultats de recherche.

Adaptation de la rédaction aux exigences des moteurs de recherche

Rédiger pour le web consiste à se soumettre aux exigences de l'algorithme RankBrain. Ce filtre recherche un enrichissement de la sémantique dans chaque article de blog crawlé : il est normal que ce paramètre se place donc en tête des priorités du rédacteur lors de la phase de création.

Cette intelligence artificielle suit un mode de fonctionnement simple. Il exploite les mots-clés saisis sur la barre de recherche. Puis, il intègre une série de lexies facilitant la compréhension de la requête. Il se concentre ensuite sur l'intention réelle de l'internaute. Après avoir sélectionné une série de réponses, il propose une liste qui se rapproche le plus de la demande. Son fonctionnement se résume donc à l'analyse des mots, du champ sémantique et de la requête (donc des besoins) de l'utilisateur pour proposer ses réponses.

Une solution de contextualisation des sites

Rédiger pour le web s'apparente à se mettre en situation pour correspondre aux recherches des internautes. Cette définition souligne l'importance de la sémantique dans la contextualisation. À titre d'exemple, le terme « opération » rassemble une pluralité de sujets et touche une diversité de domaines. Ce terme peut renvoyer à une opération chirurgicale, une opération financière ou une opération militaire. Cependant, associé avec d'autres termes, le mot-clé offre une nette précision, à l'image de « opération chirurgicale dans un hôpital ».

À ses débuts, Google établissait des classements fondés sur un unique mot. La liste peu pertinente qui en découlait frisait le comique à l'époque. Dans un esprit de cohérence et de logique, il a développé l'usage des lexies pour le classement de chaque article.

La rédaction sémantique apporte ainsi une réponse aux besoins d'informations et d'indexation. Elle rehausse le score de référencement, gage de la visibilité de votre site web. Dans cette optique, SEMJuice propose ses services de rédaction sémantique qualitative associés à une stratégie de backlinks naturels pour vous propulser sur le devant des SERPs (Search engine results pages).

La rédaction sémantique : quel intérêt pour votre business en ligne ?

Laurent Bourrelly, instigateur du fameux cocon sémantique, et Christian Méline, précurseur des méta-mots, avaient déjà annoncé l'essor de la rédaction sémantique avant même qu'elle n'apparaisse aussi cruciale qu'aujourd'hui.

Apporter les meilleures réponses aux requêtes des internautes

Google a apporté deux mises à jour dans son algorithme qui lui ont permis d'analyser les contenus en profondeur, afin d'apporter les meilleurs réponses possible à une requête. Google Hummingbird ou Colibri (2013) cernait les requêtes les plus complexes en étudiant tous les mots saisis, sans exception (utile dans le cas d'un mot-clé longue traîne). BERT (2019) étudiait quant à lui les suites de mots dans une phrase grâce au machine learning, afin d'en déterminer le sens précis. Considérée comme la plus grande amélioration du Search depuis 5 ans, cette mise à jour est capable de trouver les relations entre les mots au sein d'une phrase entière, au lieu de traiter les expressions et les mots un par un.

Un site intéressant proposant des contenus sémantiquement enrichis attirera donc les faveurs de Google, car il considère que l'internaute pourra y trouver les mots et les réponses qu'il recherche. Dans un contexte marketing, la rédaction sémantique est un levier puissant d'inbound marketing, l'art d'attirer les cibles vers votre marque, où votre expertise est jugée sur la richesse de votre contenu.

Sortir des pénalités de Google

L'usage abusif d'un même terme, connu sous le nom de keyword stuffing, ouvre les portes aux pénalités de Google. En effet, le bourrage de mots-clés dans un contenu est perçu comme une tentative malveillante de production de contenu, au même rang que le duplicate content (la reproduction totale ou partielle d'un texte issu d'un site web sur un autre site web). Pour Google, ces tentatives de manipulation peu discrètes sont réprimées par une destitution de la place du site sur les SERPs, voire une désindexation. De nos jours, devenir invisible sur Google du jour au lendemain peut faire très, très mal au business.

Le SEO est un concept complexe qui s'étend au-delà d'une insertion hasardeuse de mots-clés. La variation lexicale et l'enrichissement sémantique contourne le risque d'abus. Cette démarche reste donc une approche naturelle et légale permettant d'optimiser un contenu tout en évitant les pénalités.

Booster le référencement naturel

L'enrichissement du contenu amène donc à une excellente visibilité. Les startups et les PME locales gagneraient d'ailleurs à conjuguer leur stratégie sémantique avec le référencement local, exploitant les noms des villes : en effet, on note un essor massif de la recherche géolocalisée, principalement dû à l'essor des smartphones et de la recherche vocale. Cette combinaison constitue une solution de ciblage des consommateurs proches géographiquement de l'activité et une adaptation aux nouvelles habitudes de consommation. Gérer un blog pour soutenir votre activité est donc une stratégie gagnante.

La rédaction sémantique améliore l'expérience utilisateur et donc, le taux de rebond. Une requête utilisateur satisfaite à 100% est donc partie prenante du taux de conversion. Sur le long terme, le trafic qualifié attiré par un contenu de qualité perdure, les prospects se convertissent et les clients se fidélisent, entraînant une hausse des ventes qui s'accompagne d'une hausse du chiffre d'affaires. Cependant, cela ne suffit pas : d'autres paramètres impactent sur votre activité en ligne, comme :

  • une mise à jour régulière de votre blog avec du contenu nouveau ;
  • un contrôle minutieux des mots-clés spécifiques utilisés, de leur fréquence, etc ;
  • une inspection régulière du taux d'optimisation via un outil de contrôle SEO ;
  • un plan de webmarketing bien pensé
  • une stratégie de netlinking efficace qui pointe vers votre contenu.

Comment optimiser la rédaction sémantique ?

L'enrichissement du champ sémantique d'un article relève du devoir du rédacteur web. Ce professionnel maîtrise en effet les techniques SEO de valorisation de contenu. Il doit être capable de produire des textes longs au contenu recherché, pertinent, correctement structuré et sémantiquement optimisé.

Développer le champ lexical et le champ sémantique

L'analyse lexicale compte parmi les méthodes classiques à la portée de tous les créateurs de contenu pour garnir leurs articles de blog. Elle passe par une réflexion axée sur les intentions qui se cachent derrière les mots-clés utilisés par les internautes ou la persona webmarketing (une représentation fictive d'un client potentiel), comme l'approche journalistique fondée sur les 5 W+H. Ce jargon désigne les 5 questions basiques :

  • pourquoi (why) ;
  • où (where) ;
  • qui (who) ;
  • quand (when) ;
  • quoi (what) ;
  • comment (how).

Dans une approche plus moderne, des outils générateurs de mots-clés peuvent venir soutenir le choix de mots-clés, en l'occurrence :

  • Google Keyword Planner ;
  • Ubbersuggest ;
  • Semrush ;
  • Yooda insight.

Ces instruments ont été programmés pour lister des champs lexicaux relatifs à une thématique, sur la base des besoins de votre cible. Depuis quelques temps, on trouve également sur Google des questions rapides formulées fréquemment par les internautes, les Snippets. Ces questions reprennent les termes vocalisés par les mobinautes et les assistants vocaux (Alexa, Corona, Siri, etc.) : le rédacteur doit pouvoir les intégrer dans son texte et y apporter une réponse.

Exploiter les outils d'aide sémantique

La rédaction web peut aussi s'appuyer sur des outils d'enrichissement sémantique. Leur performance dépasse de loin celle des générateurs de mots-clés classiques car ils fournissent de nombreuses fonctionnalités, notamment les recherches du mot-clé principal et des mots-clés connexes, l'analyse de leur densité, un guide indiquant le taux d'optimisation, etc.

Nous vous proposons une liste des meilleurs outils dans le domaine :

  • YourTextGuru est un logiciel alliant ergonomie et fiabilité, spécialisé dans l'enrichissement sémantique d'un article. Il s'apparente à un guide vous livrant un champ lexical à fort potentiel. Il monte sa liste à partir des SERPs, analyse votre contenu et calcule son taux d'optimisation.
  • 1.fr est un outil simple et libre (pour la version de base). Il recommande des mots-clés à la suite d'une analyse approfondie tirée de son algorithme. Les intentions des internautes, la politique de la concurrence, les habitudes de recherche, rien n'est laissé au hasard pour créer une liste de mots-clés spécifiques.
  • SEO Quantum aborde la stratégie sémantique d'une tout autre manière. L'algorithme prend en compte les 100 premiers résultats des SERPs dans son analyse. Il livre ensuite les expressions les mieux adaptées en fonction de vos besoins. Il vous invite finalement à soumettre votre texte dans sa base de données afin de voir votre score sur Google.
  • Alyze compte parmi les outils d'aide les plus anciens, car il a été créé en 2008. Son approche commence par comparer l'URL à d'autres URL et affiche ensuite un répertoire des expressions à exploiter. Son étude ne se limite pas aux textes, car il tient aussi compte du taux d'optimisation de vos images.

Structurer les pages du site

Il est essentiel de développer une structure du contenu au moyen des titres HN. La hiérarchisation de votre article sera ainsi rendue visible aux robots chargés des opérations de référencement par des balises H1, H2, H3, H4 correctement utilisées. Commencez par un titre H1 percutant contenant les mots-clés visés, poursuivez par un chapô de quelques lignes afin de susciter l'intérêt de vos lecteurs. Ajoutez un début de réponse dans votre introduction pour éveiller leur curiosité.

Puis, élaborez le corps du message. Scindez le texte en sections représentées par des titres H2, en sous-sections H3 et en paragraphes. Livrez toutes les informations susceptibles d'intéresser les consommateurs et renforcez les H2 et les H3 avec des expressions-clés. Chacun de ces sous-titres devra apporter un aperçu de chaque paragraphe.

Illustrer avec les médias

Comme les lecteurs attachent une importance primordiale aux photos, aux vidéos et aux contenus interactifs, Google aussi. Ces éléments possèdent un réel potentiel d'attractivité et illustrent votre message de manière à faciliter sa compréhension. Les médias occupent ainsi un rôle prépondérant dans votre démarche SEO.

L'exploitation des images respecte certaines règles relatives à leur taille et à leur référencement. Dans l'idéal, privilégiez une illustration de qualité puisée d'une banque d'images payantes, car les photos gratuites qui envahissent le web sont biens moins pertinentes. Renommez la photo de manière appropriée. Fournissez également un texte ALT afin de la catégoriser en fonction de votre contenu sémantique.

Ajouter une vidéo permet de garder l'internaute plus longtemps sur la page et de montrer à Google que l'article est pertinent.

Rédaction sémantique et stratégies de backlinks : le duo gagnant d'un site SEO-friendly

La formule d'une stratégie SEO gagnante correspond donc à une stratégie de liens bien pensée soutenue par une rédaction sémantiquement optimisée. C'est une technique si subtile qu'il est aisé de la confondre avec du contenu naturel, ce qui envoie un excellent signal à Google et vous permet non seulement de vous hisser dans les résultats des SERPs, mais surtout d'y rester !

Combiner la rédaction sémantique et les techniques de maillage de liens

L'intelligence artificielle de Google lui permet de comprendre le contexte et de cerner la pertinence d'un texte d'ancre (anchor text). Il exige cependant une intégration du lien et de l'ancre de manière à assurer une lecture fluide et à garder une bonne cohésion des textes.

Bon nombre de référenceurs restent des adeptes des techniques black hat, un ensemble de procédés qui exploitent des failles des algorithmes du moteur de recherche, en vue de manipuler le positionnement d'un site en ligne. Certes, la méthode promet un résultat tangible et visible en un temps record. Cependant, Google n'est pas idiot et n'a de cesse de modifier ses filtres : la faille d'hier peut être comblée demain, entraînant une chute très brutale de tous les réseaux qui s'appuyaient sur cette technique.

La méthode du cocon sémantique consiste à lier des pages autour d'une page principale dont les thèmes sont connexes : vous n'allez pas lier une page qui parle d'achat de voiture d'occasion à une page qui parle de construction piscine, non ? Les liens doivent être logiques et pertinents de façon à maintenir l'intérêt de l'internaute, et donc, sa présence sur le site.

L'acquisition d'une visibilité sur le long terme vous incite à vous orienter vers les pratiques naturelles (les procédures de white hat) : SEMJuice parie donc sur la combinaison de la rédaction sémantiquement enrichie et des stratégies de lien les plus variés possibles pour garantir à ses clients un excellent référencement durable.

Monter une architecture en silo

Monter une architecture en silo consiste à optimiser la structure d'un site de façon créer des compartiment. Le siloing est donc une structure compartimentée dans laquelle "silo", renferme une thématique spécifique.

Pour cela, il faut se pencher sur le maillage interne et l'obfuscation de liens : en favorisant les liens entre des pages de même catégorie de votre site, les visiteurs (et donc les robots de Google) trouveront facilement une suite d'informations connexes reliées entre elles. Les liens internes favorisent votre trafic organique, c'est pourquoi Google les favorise. Rappelons que le trafic organique fait référence aux visites de votre site depuis les SERPs, sans passer par les annonces publicitaires.

Densifier le link juice

Un lien véhicule une valeur transmissible, définie dans le jargon SEO sous les termes de link juice ou "jus SEO". Ce dernier rassemble :

  • la valeur de la page en elle-même
  • le sujet (glissement sémantique)
  • la notoriété du site internet (ou de la page)

Le maillage interne entretient et distribue ce jus (y compris le potentiel SEO des backlinks) à toutes les pages réceptrices. Une répartition optimisée sous-entend donc une interaction à tous les niveaux de votre site. Encore faut-il bien connaître le mécanisme du partage du jus : pour un effet maximum, il faudra lier uniquement les pages qui partagent des points communs.

Élargir les horizons avec le netlinking sémantique

La connexion à partir d'ancres variées et d'un contenu sémantiquement enrichi et bien maillé (lié) constitue un bon point de départ pour hisser votre site sur les hauteurs des SERPs. Cependant, vous gagnerez davantage à élaborer une technique de netlinking sémantique.

Adopter une stratégie de netlinking sémantique

La démarche consiste à solliciter des sites thématisés pour intégrer dans leur contenu des liens redirigeant vers votre site. Mais votre lien ne doit pas être le seul dans le contenu ainsi publié. Pour plus de naturel, il convient d'ajouter et de varier avec les backlinks du type suivant :

  • pointant vers sites qui abordent la thématique de votre site dans sa globalité ;
  • dirigeant vers des sous-thématiques bien maillées dans les pages de votre site (pas uniquement la homepage) ;
  • conduisant à des sujets annexes absents de votre site, mais ayant un rapport avec votre sujet ;
  • menant vers des thématiques éloignées se connectant aux thématiques annexes.

L'ensemble de ces techniques permet la création d'un profil de lien naturel, perçue comme un excellent signal SEO.

Exploiter le netlinking sémantique pour le référencement de votre site

Une stratégie de netlinking sémantique exploite les mêmes leviers que le netlinking, et commence par la recherche des sites récepteurs des backlinks. Chaque plateforme servira de base au linkwheel. Les sites devront être en synergie avec votre thématique, une illustration de l'arborescence de votre site.

Instaurez des backlink de premier niveau, menant directement vers des pages de votre site, à raison d'un par page uniquement. Générez ensuite des backlinks de niveau 2, 3, 4, 5… Ce sont les suites de backlinks qui conduisent vers les niveaux inférieurs de votre site. Continuez jusqu'à toucher les pages les plus enfouies (pages enfants, pages petits-enfants, etc.).

L'ultime étape est de créer des interactions vers d'autres blogs montés par vos soins. Les procédures restent les mêmes : interaction descendante entre les différentes pages du plus haut niveau vers les étages inférieurs.

Conclusion

La rédaction sémantique est indispensable pour plaire à Google, mais aussi pour répondre aux intentions de recherches des internautes. Cette technique de création de contenu optimisé sous-entend une diversification lexicale et un enrichissement des mots-clés à l'aide d'outils d'aides sémantiques et de techniques d'analyse des champs lexicaux. Le maillage interne et externe est tout aussi essentiel à une bonne indexation. Ces procédures de netlinking sémantique répartissent de manière optimisée et naturelle le link juice vers l'ensemble de votre site, pour lui garantir une position dans les SERPs qui soit à la fois solide et durable.