publié le 5 juil. 2022
Dark web

Définition SEO de Dark web

Le dark web et le darknet sont des termes souvent utilisés de manière interchangeable, mais il existe une différence.

Tous deux offrent la sécurité de l'anonymat, ce qui en a fait malheureusement des destinations idéales pour les criminels et les terroristes. Les agences gouvernementales s'inquiètent de l'utilisation croissante de ces réseaux parallèles et s'efforcent de trouver des moyens d'en suivre les utilisateurs, afin de fermer ces sites web.

C'est quoi, le dark web ?

Le dark web désigne les parties d'internet qui ne sont pas indexées par les moteurs de recherche et ne peuvent être trouvées par les moyens traditionnels. Le darknet est un sous-ensemble spécifique du dark web qui fait référence à des réseaux auxquels on ne peut accéder qu'avec un logiciel spécial, tel que Tor.

Ces sites web sont généralement cachés derrière des résolveurs DNS (Domain Name System) anonymes, ce qui les rend difficiles à suivre. Le dark web est malheureusement souvent utilisé pour des activités illégales, comme le trafic de drogue et la pornographie infantile.

Le dark web, c'est aussi internet ?

Non. Le dark web est une petite partie d'internet, à laquelle on ne peut accéder qu'à l'aide d'un logiciel tel que le navigateur Tor. Le reste d'internet est connu sous le nom de "surface web", ou "web de surface".

Le web de surface est la partie de l'internet qui est accessible au grand public. Il s'agit des sites web que l'on peut trouver grâce aux moteurs de recherche traditionnels tels que Google, Yahoo et Bing.

N'y a-t-il que des activités illégales sur le dark web ?

Si le dark web est souvent utilisé pour des activités illégales, il existe également de nombreuses ressources légales sur le dark web, qui sont seulement cachées pour lutter contre la censure.

Le dark web, c'est aussi ça : la libre expression sur tout sujet. À chacun de faire son choix et de s'en servir d'une manière éthique à travers ses contenus ! (Ce qui n'est pas toujours le cas, comme on le sait…).

Qu'est-ce que le darknet ?

Le darknet est un sous-ensemble spécifique du dark web, qui désigne les réseaux auxquels on ne peut accéder qu'au moyen de logiciels particuliers. L'un des plus populaires est le réseau Tor, qui est utilisé par environ 1 million de personnes chaque jour.

Il peut se schématiser comme une sorte d'internet parallèle, où les utilisateurs peuvent communiquer et faire des transactions anonymement et sans craindre d'être surveillés ou censurés.

Lorsque vous vous connectez à un site web traditionnel, votre ordinateur envoie une requête au serveur qui héberge le site. Cette requête comprend votre adresse IP, qui peut être utilisée pour déterminer votre emplacement approximatif.

En revanche, lorsque vous vous connectez à un site sur le dark net, votre trafic est acheminé par une série de nœuds, ou intermédiaires, ce qui rend le traçage beaucoup plus difficile.

Que trouve-t-on sur le dark net ?

Le dark web étant un réseau caché, il peut être difficile de retrouver les personnes qui l'utilisent à des fins illégales.

Comme nous l'évoquions, il peut toutefois être aussi utilisé pour publier du contenu permettant seulement de s'exprimer librement. Ces contenus sont publiés là, quand un pays interdit la diffusion de contenus spécifiques sur le web, alors que la libre expression le permet ailleurs.

Parmi les dangers du dark net, citons son utilisation pour des activités illégales telles que le trafic de drogue, la vente d'armes à travers du e commerce illégal, la présence de tueurs à gages, le marché noir, etc.

Il peut également être utilisé pour commettre des fraudes ou pour acheter et vendre des informations sensibles comme les numéros de sécurité sociale et les numéros de carte de crédit volés.

 

Quels sont les dangers du dark web pour les entreprises ?

Si le site web d'une entreprise est lié au dark web, elle peut être plus surveillé par les autorités et plus vulnérable aux attaques de cyber-criminels. Enfin, le dark web étant souvent utilisé pour des activités illégales, les entreprises peuvent être réticentes à s'y associer, mais peuvent subir des pressions en ce sens.

Quelle différence entre deep web et darkweb ?

Le deep web et le dark web sont souvent confondus. Pourtant, il existe une réelle différence entre les deux.

Le deep web

Le deep web est la somme de toutes les pages web qui ne peuvent être trouvées par les moteurs de recherche classiques. Le deep web comprend, par exemple, les pages situées derrière un paywall (mur payant) ou les pages qui ne sont liées à aucune autre page. Revenons rapidement sur cette notion de mur payant pour mieux comprendre… Par exemple, si vous voulez lire un article du New York Times, vous devez payer un abonnement.

Le deep web, contrairement à la croyance populaire, n'est pas illégal. Il s'agit simplement d'une partie d'internet qui ne peut être trouvée par les moteurs de recherche. Par exemple, si vous voulez trouver les coordonnées d'un site web, vous devrez peut-être chercher le nom du site sur Google, puis taper manuellement l'URL du site.

De son côté, le dark web est la partie du deep web qui est cachée et à laquelle seuls les navigateurs web du darknet (comme TOR BROWSER) pourront accéder. Le dark web est intentionnellement caché.

Les sites internet du web profond pourront-ils un jour être référencés ?

Ce n'est pas parce qu'un site web se trouve sur le web profond qu'il ne pourra jamais être trouvé par un moteur de recherche. En fait, de nombreuses pages du web profond sont indexées par les moteurs de recherche.

Cependant, la grande majorité des pages du web profond ne seront jamais trouvées par un moteur de recherche parce qu'elles se trouvent derrière un mur payant, ou ne sont pas liées à une autre. On ne répétera jamais assez l'importance du maillage interne !

Dark web et cryptomonnaies

L'utilisation de crypto-monnaies est très populaire sur le dark web, car elles offrent un certain niveau d'anonymat.

Le bitcoin est la crypto-monnaie la plus utilisée sur le Dark web, suivie par le Monero et l'Ethereum.

Comprendre le navigateur Tor pour le dark web

Pour accéder au dark web du réseau Tor, vous devez télécharger et installer le navigateur Tor Browser. Il s'agit d'un logiciel gratuit qui permet de communiquer de manière anonyme. Son nom est un acronyme de "The Onion Router".

Fonctionnement du réseau Tor (The Onion Router)

Tor dirige le trafic internet à travers un réseau de superposition gratuit, mondial et bénévole, composé de plus de sept mille relais, afin de dissimuler l'emplacement et l'utilisation d'un utilisateur à toute personne effectuant une surveillance du réseau ou une analyse du trafic.

Tor, les fonctionnalités

L'utilisation du navigateur Tor rend plus difficile la traçabilité de l'activité internet de l'utilisateur. Cela inclut :

  • les visites de sites web,
  • les messages en ligne,
  • les messages instantanés et autres formes de communication.

Tor n'empêche pas un service en ligne de déterminer quand il est utilisé.

Existe-t-il d'autres logiciels que Tor Browser pour accéder au dark web ?

Freenet, I2P et ZeroNet sont d'autres logiciels qui peuvent être utilisés pour accéder au dark web.

Freenet est une plateforme peer-to-peer de communication résistante à la censure. Elle utilise un magasin de données décentralisé pour conserver et diffuser les informations.

I2P est une couche réseau anonyme qui utilise un cryptage fort pour protéger les communications de la surveillance et des interférences.

ZeroNet est un site web décentralisé qui utilise la cryptographie Bitcoin et la technologie BitTorrent pour fournir à ses utilisateurs des sites web résistants à la censure.

Attention : même si vous n'avez rien à vous reprocher, le simple fait de télécharger un de ces logiciels ou de visiter le dark web "par curiosité" peut vous attirer des ennuis.

Est-il illégal d'accéder au dark web ?

Ce n'est pas le dark web qui est illégal en lui-même, mais la nature de certains sites et contenus qui y sont proposés. La plupart des sites web du dark web n'ont pas de réglementation ni de contrôle sur les produits ou services proposés.

Les autorités françaises n'ont pas de législation quant à l'accès au dark web, car c'est aussi un endroit où les gens peuvent trouver des services légaux. Cependant, les autorités ne reconnaissent que les accès à du contenu légal, permettant la liberté d'expression. En aucun cas la vente ou la propagation d'idées, de services ou d'images illicites n'est toléré, dark web ou non. Les sanctions juridiques peuvent être très graves.

Est-il autorisé d'utiliser ces logiciels de dark web ?

Il n'y a pas de réponse définitive, car la légalité de l'utilisation de ces plateformes logicielles dépend du contenu du site visité et du pays dans lequel vous vous trouvez. En définitive, c'est à l'individu de s'assurer qu'il n'enfreint aucune loi.

Est-on protégé quand on accède au dark web ?

Lorsqu'un internaute utilise le réseau Tor, son adresse IP est cachée et remplacée par l'adresse IP d'un relais Tor. Il est donc plus difficile pour quelqu'un de suivre son activité en ligne. Difficile, mais pas impossible.

L'anonymat n'est pas garanti lorsqu'on utilise le navigateur Tor, même avec un VPN. Votre fournisseur d'accès peut être alerté de vos tentatives de connexion au dark web et prévenir les autorités. Vos données peuvent être volées par des utilisateurs malveillants si vous faites n'importe quoi (comme partout sur internet d'ailleurs, ce n'est pas propre au dark web).

Télécharger le mauvais navigateur Tor

En téléchargeant un faux navigateur web Tor, il est possible de finir par révéler sa véritable adresse IP sur le dark web.

Utilisation d'une connexion non sécurisée

Les usagers du dark web prennent incontestablement le risque que leur FAI surveille leur trafic. Le simple fait de chercher à accéder au dark web peut éveiller les soupçons.

Ouvrir le mauvais lien

Des liens malveillants circulent forcément sur le dark web. Il va de soi que ces liens font partie des dangers encourus partout sur le web, qu'il soit "dark" ou non, et qu'un ordinateur peut vite être infecté.

 

Les moteurs de recherche classiques peuvent-il avoir accès au dark web ?

Non. La majorité du dark web est conçue pour ne pas être indexée par les moteurs de recherche.

De ce fait, un moteur de recherche tel que Google ou Yahoo ne peut pas accéder aux contenus du dark web, et c'est ce qui incite ses utilisateurs à y parler librement ou, malheureusement, à y poursuivre des activités plus sombres.

Peut-on accéder au dark net via les navigateurs classiques ?

Non, les sites du dark web ne sont pas accessibles depuis des navigateurs tels que Google Chrome ou Firefox.

Pourquoi faut-il un navigateur spécifique permettant d'accéder au dark web ?

La majorité du dark web est conçue pour ne pas être indexée par les moteurs de recherche, c'est pourquoi on ne peut y accéder que via des plateformes logicielles spécifiques comme Tor. Cela permet aux sites qui sont présents sur les pages du dark web de rester volontairement dans l'ombre, sous le radar des algorithmes.

Pourquoi les sites du dark web ne sont-ils pas repérés par Google ?

Pour trouver un site sur le web de surface, il suffit de soumettre son URL à Google. Le moteur de recherche analysera alors le contenu du site internet et l'ajoutera à son index s'il le juge pertinent. Cependant, les choses sont différentes sur le dark web.

La plupart des sites .onion n'ont pas d'URL facile à deviner comme le fait Google. En outre, le contenu de ces sites internet n'est pas conçu pour être indexé par un moteur de recherche. C'est l'inverse du SEO !

Faut-il utiliser un VPN pour accéder au dark web ?

Par sécurité, les internautes qui accèdent au dark web utilisent généralement un VPN. Cela permet de protéger son identité et sa vie privée. Il existe de nombreux services VPN gratuits et payants.

 

Types de menaces sur le Dark web

Comme on peut facilement l'imaginer, la navigation sur le dark web peut exposer les internautes à de nombreux dangers.

Malwares

L'un des principaux dangers du web en général est le téléchargement de fichiers infectés, qui peuvent contenir divers types de logiciels malveillants. C'est un risque d'autant plus courant sur le dark web.

Escroqueries

Il existe de nombreuses arnaques sur le Dark web, notamment des attaques de phishing et de fausses places de marché de biens ou de services. C'est pourquoi il est important d'être très prudent lorsque vous naviguez sur ces sites internet.

Outils de piratage

De nombreux outils et tutoriels de piratage sont disponibles sur le Dark web. Cela permet aux cybercriminels de mener plus facilement leurs méfaits. Sans compter les cyber-policiers infiltrés dans le réseau, rien ne dit que vous obtiendrez du vrai matériel... ni que ce matériel ne se retournera pas contre vous !

Pédopornographie

Malheureusement, la pornographie enfantine est présente sur le Dark web. Ce type de contenu est totalement illégal dans la plupart des pays… heureusement !

Armes et drogues

Les produits illégaux ou difficiles à se procurer sont évidemment la première chose recherchée sur ce "marché noir" du web. Il va de soi que leur achat, leur transport, leur détention et leur usage est totalement interdit, dangereux et puni par la loi. Mais les contrefaçons y sont tout aussi répandues que sur le web de surface !

Les Botnets

Un botnet est un réseau d'ordinateurs qui ont été infectés par des logiciels malveillants et qui peuvent être contrôlés par un cybercriminel. Ce type d'attaque "zombie" est généralement utilisé pour lancer des attaques par déni de service ou pour voler des informations sensibles.

Ransomware

Un ransomware est un type de logiciel malveillant qui crypte les fichiers d'un ordinateur et exige une rançon pour les décrypter. Il fait partie des risques liés à la navigation sur le web en général, si vous visitez des sites internet malintentionnés, et tout autant sur le darkweb.

Révéler des informations personnelles

Toute personne qui accède volontairement au web prend le risque de voir ses informations personnelles volées si elle est imprudente, et encore plus sur le dark web. Cela inclut le nom, l'adresse, le numéro de téléphone, l'adresse électronique et le numéro de carte de crédit... et beaucoup d'autres données si votre propre réseau domestique n'est pas protégé !

Les réseaux sociaux existent-ils sur le dark web ?

Tout comme sur le web de surface, les réseaux sociaux sont présents sur le dark web. Toutefois, ces plateformes d'un autre genre sont souvent utilisées à des fins illégales.

Par exemple, une plateforme appelée "Deep Social" est connue des services de police pour être utilisée par des criminels, afin d'acheter et vendre des données volées. Elle est évidemment infiltrée par les autorités.

Facebook est-il présent sur le dark web ?

Oui, Facebook est présent sur le Dark web. Toutefois, cette version du réseau social n'est accessible que par le réseau Tor et non par un navigateur web ordinaire.

Cette version a été créée pour permettre aux utilisateurs d'accéder au réseau social dans les pays où il est interdit.

YouTube est-il présent sur le dark web ?

Non, aucune version de YouTube n'est présente sur le dark web. Cependant, il existe des solutions qui permettent aux utilisateurs de regarder des vidéos de manière anonyme.

Existe-t-il des applications sur le dark web ?

Il existe quelques applications sur le dark web, mais elles ne sont pas aussi courantes que sur le web de surface. Cela s'explique par le fait que la plupart des contenus du dark web sont illégaux.

Alors, que faut-il retenir sur le dark web ?

Le dark web est un réseau internet "invisible" auquel on ne peut accéder qu'avec un logiciel spécial. À ne pas confondre avec le deep web, qui désigne l'ensemble des sites web et des ressources sur les plateformes de navigation internet normales comme les moteurs de recherche Google ou Bing !

Les principaux dangers du dark web sont le contenu illégal, ainsi que le téléchargement de fichiers infectés, les escroqueries et les botnets. Cependant, il peut également être utilisé à des fins positives, par exemple pour la liberté d'expression ou aider les personnes vivant dans des régimes répressifs à communiquer avec le monde extérieur.