publié le 13 sept. 2021
MFA, Made For Adsense

Définition de MFA, Made For Adsense

Un MFA (Made For AdSense) est un site web créé dans l'unique but de servir à l'affichage de liens publicitaires Google AdSense. L'objectif étant la génération d'un maximum de revenus, la qualité du contenu et l'expérience utilisateur sont très souvent sacrifiées.

MFA, Made For AdSense : définition

Il existe sur la toile des sites dont le modèle économique est entièrement basé sur la publicité. Dans le jargon du référencement naturel, on les appelle Made For AdSense ou parfois Made for Thunes (MFT) en France.

Qu'est-ce qu'un site Made For AdSense ?

Un site internet Made For AdSense est une plateforme dont le propriétaire n'a qu'une seule intention : gagner de l'argent. Il contient pour cela de nombreux liens sponsorisés qui génèrent des recettes à chaque clic des utilisateurs. La régie publicitaire qui est généralement utilisée pour l'affichage de ces publicités est Google AdSense, d'où l'appellation MFA.

Les dépenses nécessaires pour la mise en place d'un site Made for AdSense sont très faibles par rapport au budget de lancement d'un blog qualitatif classique. Le webmaster a juste besoin du strict minimum :

  • Un nom de domaine
  • Un hébergement bas de gamme
  • Un thème WordPress gratuit ou pas cher

Pour la petite histoire, le phénomène des MFA existe depuis le début des années 2000, avec la prolifération des splogs (blogs de spam) sur la toile. Ils font d'ailleurs partie des raisons pour lesquelles Google est devenu plus pointilleux sur la qualité des sites qui apparaissent dans les SERP. Aujourd'hui, les sites de ce genre sont encore nombreux sur la toile.

Comment fonctionne un MFA ?

La première chose qu'un webmaster fait après avoir choisi une thématique rentable et créé son MFA est de mettre en œuvre quelques actions de référencement pour générer un peu de trafic. Pour cela, il utilisera des stratégies Black Hat SEO bien connues (scraping, content spinning, keyword stuffing) pour créer un peu de contenu et manipuler l'algorithme des moteurs de recherche. Il peut également faire du duplicate content.

Ensuite, des annonces seront déployées en masse sur tout le site. Elles y resteront en permanence tant que le site sera en ligne. Ainsi, chaque fois qu'un internaute cliquera sur une bannière ou sur un lien publicitaire, Google rémunérera l'éditeur du site.

Il est important de souligner qu'un site Made For AdSense pris individuellement n'est pas vraiment rentable. Mais lorsqu'une même personne en possède plusieurs centaines, elle peut générer beaucoup d'argent. Certains propriétaires de MFA propulsent leurs sites bourrés d'annonces sur la première page de Google en investissant dans des campagnes Adwords. Cela leur garantit une plus grande visibilité et donc des recettes potentiellement plus importantes.

Bon à savoir : avec les progrès technologiques de ces dernières années, il existe désormais des robots capables de générer et d'alimenter automatiquement des MFA.

À quoi servent les sites MFA ?

Les sites MFA servent à attirer les internautes au moyen d'un contenu pauvre et sans intérêt, voire trompeur, pour les inciter à cliquer sur les liens d'annonceurs inscrits sur Google AdSense. Contrairement à d'autres plateformes qui génèrent des recettes en contrepartie d'un service ou d'un produit, les MFA ne proposent presque rien. Ce sont des plateformes de spam monétisées.

Par ailleurs, certains MFA font partie de systèmes de liens et servent à créer des backlinks vers d'autres sites pour manipuler les résultats de recherche.

Les problèmes liés aux MFA

En soi, la régie AdSense de Google n'est pas une mauvaise chose. Toutefois, c'est l'usage abusif que les MFA font de cet outil de marketing qui pose problème. Pour couronner le tout, ils ne proposent presque pas de contenu, ce qui fait que leur expérience utilisateur est quasi nulle. À cela s'ajoutent les positions parfois bonnes qu'ils réussissent à obtenir dans les SERP à cause de la manipulation de l'algorithme de Google, surclassant ainsi certains blogs qualitatifs qui proposent réellement des informations à valeur ajoutée aux utilisateurs.

Les backlinks provenant de sites internet Made For AdSense représentent également un problème, car ils ne sont pas du tout qualitatifs la plupart du temps. Cela expose les sites qui les reçoivent à des pénalités manuelles ou algorithmiques.

MFA : comment les reconnaître ?

Les Made For AdSense sont facilement reconnaissables, car ils sont remplis d'annonces et de bannières. Celles-ci se retrouvent un peu partout sur les pages et prennent clairement le dessus sur le texte et les autres formes de contenu. Parfois, les publicités sont intégrées à l'en-tête des sites pour tromper les utilisateurs.

Une stratégie que les MFA utilisent également pour accroître leurs chances de génération de recettes est de proposer des contenus repartis sur plusieurs pages. Cela leur permet notamment de retenir les utilisateurs pendant longtemps et de faire afficher plus de publicités.

Par ailleurs, certains Made For AdSense sont également reconnaissables à leur URL qui contient beaucoup de tirets (-). Cette pratique permet aux gestionnaires de ces sites d'intégrer des mots-clés correspondant à une requête ou un terme très recherché dans leur nom de domaine afin de manipuler les robots de classement.

MFA : Made For Amazon

Depuis quelque temps, un autre phénomène MFA fait parler de lui. Il s'agit des Made For Amazon, ces sites qui sont créés spécialement pour la génération de revenu par la publication de liens d'affiliations.

Tout comme les MFA (AdSense), les Made for Amazon ne se soucient pas vraiment de la satisfaction des utilisateurs. Ils proposent du contenu, sous forme d'avis, de comparatifs ou de tests, pour tromper les utilisateurs et les inciter à acheter des produits spécifiques via leurs liens d'affiliation. Chaque vente générée de cette façon permet au propriétaire du MFA de percevoir une commission. Une seule personne peut avoir plusieurs MFA (Amazon) positionnés sur divers mots-clés et proposant différents produits.

Il n'est pas rare de voir des sites qui mêlent ces deux systèmes de monétisation pour maximiser les gains.

Qu'en pense Google ?

Dans les conditions d'utilisation de Google AdSense, il est clairement stipulé que toute utilisation abusive du programme publicitaire est interdite. Or c'est exactement ce que font les sites MFA. Google n'approuve donc pas ces plateformes ! La firme californienne a d'ailleurs mis en œuvre de nombreuses actions pour faire la guerre à ses sites qui violent également ses guidelines en matière de référencement SEO. Depuis son intégration à l'algorithme de Google, le filtre Panda traque constamment les plateformes de type MFA et les pénalise.

Définitions en rapport