publié le 13 sept. 2021
Your Money Your Life : YMYL

Définition SEO de Your Money Your Life : YMYL

Introduit par la mise à jour Medic de Google en 2018, le terme YMYL est l'acronyme de « Your Money Your Life » (votre argent, votre vie) et désigne les sites web qui accompagnent l'internaute dans son quotidien. En SEO, les pages YMYL sont celles dont le contenu peut avoir une influence sur la santé, la finance, le bonheur ou le bien-être de l'internaute. En quoi consiste ce type de pages ? Et comment sont-elles évaluées sur Google ?

Que signifie l'acronyme YMYL ?

En 2021, Google représente à lui seul plus de 130 000 milliards de pages indexées. Cette « jungle » de documents internet s'articule autour d'innombrables thématiques dont chacune est destinée à un usage bien précis. Parmi celles-ci figurent les articles relatifs à la vie quotidienne des utilisateurs. Ce sont les plateformes proposant ce type de contenu que Google désigne par l'acronyme anglais YMYL.

Définition de YMYL

En référencement naturel, le terme YMYL est utilisé dans les recommandations de Google à destination de ses évaluateurs de qualité. Concrètement, il s'agit d'une catégorie dans laquelle le géant californien classe les pages dont le contenu peut potentiellement impacter le quotidien de l'utilisateur. Ainsi, selon Google, une page internet est éligible à cette catégorie lorsqu'elle accompagne les visiteurs avec des informations qui peuvent affecter leur bonheur ou leur bien-être.

Qu'est-ce qu'une page YMYL ?

En se basant sur les explications de Google dans ses instructions aux évaluateurs de qualité, on peut dire que les sites YMYL sont ceux qui peuvent contribuer ou nuire au bonheur des visiteurs à travers les textes qu'ils contiennent. Ce type de plateforme n'est jamais une page de potins, d'humour ou de divertissement.

Exemples de pages YMYL

Pour être identifié comme YMYL, un site internet doit proposer des contenus de type financier, médical, juridique… Dans les exemples fournis par Google sur cette catégorie de pages, on retrouve des sites variés. En voici quelques exemples.

Les plateformes de transaction commerciale ou financière

Ce type de contenu comprend les plateformes e-commerce et celles qui permettent aux internautes de transférer de l'argent. Il s'agit par exemple des plateformes de paiement de factures et des banques en ligne.

Les plateformes financières

Ce sont les pages web spécialisées dans les informations financières. Elles proposent généralement des conseils sur les impôts, les placements en bourse, les investissements immobiliers, les achats d'assurances…

Les sites spécialisés dans le domaine médical

Il s'agit ici des plateformes qui interviennent dans le domaine sanitaire. Ces derniers publient des informations sur des problèmes d'ordre médical. C'est par exemple le cas pour les plateformes pharmaceutiques et celles qui proposent de la documentation sur des pathologies médicales et leurs traitements.

Les plateformes juridiques

Elles contiennent des documents digitaux destinés à fournir des informations juridiques sur des sujets tels que le droit (dans les différents domaines), le divorce, le mariage, la citoyenneté et autres. Il s'agit par exemple d'un site d'avocat qui propose des documents relatifs à la garde des enfants ou la rédaction des testaments.

Certaines plateformes sur l'actualité sont également considérées comme YMYL. Parmi celles-ci figurent les pages qui publient des articles d'actualité sur des sujets tels que la science, la bourse et la politique.

Pourquoi les pages YMYL sont traitées différemment ?

Lorsqu'il s'agit de déterminer le ranking des liens dans les résultats de recherche, Google ne traite pas les pages ordinaires et les documents jugés sensibles de la même manière. En effet, aux yeux du moteur de recherche Californien, une plateforme susceptible d'affecter le bonheur de l'utilisateur doit être d'une qualité irréprochable pour avoir un bon positionnement dans la SERP. Autrement dit, ces plateformes doivent être sûres et fiables, car d'une certaine manière, l'argent ou le bien-être de l'internaute est en jeu. C'est pourquoi la société basée à Mountain View soumet leur contenu à des examens minutieux qui vont au-delà des critères SEO classiques.

Quels sont les impacts sur le référencement des sites YMYL ?

Dans sa démarche de protéger l'internaute et de garantir une meilleure expérience de navigation, Google évalue les contenus YMYL en se basant sur des standards particulièrement exigeants. En plus d'être conforme aux principes SEO de base, votre plateforme web doit être irréprochable pour être qualifiée de « Your Money Your Life ». Pour cela, elle doit répondre aux métriques mentionnées dans les instructions indiquées à l'intérieur du livre blanc publié en février 2019.

Importance des critères EAT pour les sites YMYL

Les facteurs EAT sont les principales métriques SEO que Google utilise pour évaluer les plateformes jugées capables d'influencer le bien-être des visiteurs. Ces facteurs sont donc particulièrement importants pour le classement des contenus considérés comme YMYL.

Qu'est-ce que Google EAT ?

Concrètement, l'acronyme EAT renvoie à des critères que Google utilise pour évaluer et classer les plateformes sensibles. Ce concept SEO est composé de trois principes fondamentaux :

  • L'expertise
  • L'autorité
  • La fiabilité

Ainsi, si vous publiez des données susceptibles d'avoir un impact sur le bonheur ou le bien-être de vos visiteurs, votre site doit témoigner de votre expertise professionnelle. De plus, il doit avoir un certain niveau de popularité et une excellente fiabilité.

Expertise

Cette métrique concerne l'auteur principal des textes publiés sur la page. Il s'agit en effet du propriétaire du site. Ce dernier doit être un expert dans son domaine d'activité. Son savoir-faire et ses compétences doivent être clairement mentionnés sur le site. Ceci se fait généralement à travers une description du parcours et de l'expérience professionnelle de l'auteur, prouvant qu'il est un expert du sujet qu'il traite.

Autorité

Cet indicateur s'applique aussi bien au propriétaire qu'à la plateforme elle-même. En effet, l'expert (propriétaire du site) doit être particulièrement réputé pour la qualité des informations qu'il propose sur son site internet. Selon les instructions de la firme de Mountain View, les textes publiés sur les plateformes YMYL requièrent un haut niveau d'exactitude. De plus, la plateforme doit être une référence dans son domaine. Il ne s'agit pas forcément d'être populaire. Cela pourrait signifier par exemple que le promoteur du site a reçu des prix ou des distinctions dans son secteur d'activité.

Confiance

Il s'agit ici d'une métrique qui s'applique uniquement au site. C'est en quelque sorte la garantie offerte par la plateforme en ce qui concerne sa fiabilité. En effet, pour être crédible, vous devez montrer à votre public cible qu'il peut vous faire confiance. Pour évaluer cette métrique, le leader actuel du web tient compte de certains éléments tels que :

  • Les politiques de confidentialité
  • Les mentions légales
  • Les politiques éditoriales
  • Les textes précis attestant la sécurité du site

Le lien entre l'algorithme de Google et les consignes des Quality Raters

Pour mieux positionner une plateforme considérée comme sensible, il est indispensable de s'en tenir aux éléments recherchés par les robots de classement de Google. Les instructions à l'endroit des évaluateurs de qualité jouent un rôle primordial dans ce processus.

Qu'est-ce que les Quality Raters de Google ?

Dans le jargon de Google, le terme Search Quality Raters désigne un ensemble de personnes chargées de consulter les liens présents dans la SERP pour en déterminer la pertinence. Il s'agit d'une équipe dédiée à l'évaluation de la qualité des pages proposées en réponse aux demandes des visiteurs. Leur travail est décrit dans un livre appelé QRG (Quality Raters Guidelines).

L'importance des consignes SQR pour les pages YMYL

Selon Google, le travail des évaluateurs n'impacte aucunement le référencement des plateformes évaluées. La société basée à Mountain View affirme également que les instructions destinées à l'équipe d'évaluation de la SERP ne sont pas utilisées par ses algorithmes de classement.

Toutefois, ces instructions fournissent des détails clairs sur ce que recherchent les robots lorsqu'il s'agit de classer les URL. Comme l'indiquait Ben Gomes (vice-président de la recherche chez Google) en septembre 2018, ces recommandations montrent clairement ce que le bot de classement doit faire. Ne pas les respecter revient donc à réduire vos chances de réussite sur la toile.