publié le 13 sept. 2021
Densité de Mots clés

Définition SEO de Densité de Mots clés

La densité de mots-clés désigne en référencement naturel le taux d'apparition d'un mot-clé dans un texte (nombre d'occurrences du mot-clé divisé par nombre total de mots du texte). Son calcul permettait de calibrer l'optimisation SEO d'un texte pour une requête donnée.

Qu'est-ce que la Densité de Mots-Clés ?

La densité de mots-clés est une notion qui a fait son apparition très tôt dans la sphère digitale. Il y a plusieurs années, c'était l'un des indicateurs les plus prisés par les webmasters.

La densité de mots-clés est un indicateur mathématique qui désigne le nombre d'apparitions d'un mot-clé dans un article donné. On parle également de fréquence de mots-clés. Longtemps considéré comme un levier de visibilité majeur, cet indicateur a été énormément utilisé au début des années 2000 avec le moteur de recherche AltaVista et durant les premières années de Google. Les référenceurs l'utilisaient dans le but de calibrer leur contenu et de le tailler sur mesure pour obtenir un bon positionnement sur certaines requêtes.

La densité de mots-clés au sens large du terme intègre également une autre notion plus pointue. En effet, il faut distinguer la densité brute qui a été définie plus haut et la densité pondérée. Cette dernière intègre un facteur de localisation des expressions clés qui lui permet d'être plus pertinente. En général, les référenceurs capitalisent sur des zones chaudes (par exemple le title de la page et la balise H1) pour faire varier la densité pondérée.

Comment fonctionne la Densité de Mots-Clés ?

La densité de termes clés permettait aux webmasters de déterminer si leur mot-clé principal était suffisamment présent dans le contenu d'une page web. Pour cela, ils s'appuyaient sur l'indice de densité de mots-clés.

L'indice de densité de mots-clés

L'indice de densité de mots-clés est tout simplement le taux de présence du mot-clé visé dans le contenu rédigé. C'est ce taux qui était considéré comme la note permettant de mesurer la pertinence d'un article pour une requête. Chaque référenceur avait sa fourchette qui lui permettait d'évaluer le niveau d'optimisation des textes pour chaque requête, en fonction du moteur dont il était question. Par exemple, certains considéraient que la densité de mots-clés devait se situer entre 2,5 et 3,5 pour AltaVista. Pour d'autres, la valeur idéale était beaucoup plus élevée.

Calcul de l'indice de densité de mots-clés

Cet indicateur s'obtient à l'aide de la formule suivante :

calcul indice densité mots clés

ID : Indice de densité de mots-clés (il s'obtient en pourcentage)

NO : Nombre d'occurrences du mot-clé dans l'article

NT : Nombre total de mots dans l'article

Exemple :

Supposons que dans un texte de 1000 mots sur le marketing digital, le mot-clé « référencement naturel » apparaît 30 fois. Sa densité sera équivalente à 3 %, soit 30/1000 multiplié par 100.

Densité de Mots-Clés : un critère obsolète

Si elle semblait pertinente, voire incontournable dans les années 2000, la rédaction axée sur la densité de mots-clés n'a plus du tout la même importance aujourd'hui. Les moteurs de recherche ont évolué, et les pratiques SEO aussi.

Qu'en dit Google ?

Dans une vidéo publiée sur YouTube en 2012, Matt Cutts (responsable de l'équipe webspam chez Google) a clairement indiqué que se focaliser sur la densité de mots-clés ne servait à rien. Ce n'est donc pas en faisant une fixation sur cet outil qu'un webmaster réussira à bien positionner son site dans les pages de résultats de Google. Bien au contraire, abuser des termes ou expressions clés pourrait avoir un caractère négatif pour un site web. L'algorithme de Google a beaucoup évolué au fil des années et il est désormais capable de détecter rapidement ces pratiques peu recommandables.

Les critères importants à prendre en compte pour votre référencement

Selon Matt Cutts, il existe d'autres éléments bien plus importants que la densité de mots-clés sur lesquels un référenceur doit se concentrer pour améliorer la visibilité d'un site internet :

  • La structure des URL
  • L'accessibilité des pages pour les robots d'exploration
  • La qualité des balises title et meta description
  • Le choix des expressions clés
  • La qualité du contenu

En effet, pour que votre site puisse être bien référencé, il doit avoir une architecture qui facilite la tâche aux robots d'exploration de Google. Ceux-ci ne doivent pas avoir de mal à crawler vos pages et à les indexer.

De plus, il est important de rédiger un contenu qualitatif qui suscite l'intérêt des internautes si vous souhaitez obtenir un bon positionnement dans les SERP. Cela passe par le choix des bons mots-clés et une bonne structuration des textes. Les balises title et meta description doivent également être optimisées en fonction de la requête visée.

Par ailleurs, d'autres éléments comme les liens entrants, la vitesse de chargement et l'adaptation mobile sont aussi importants pour améliorer le référencement d'un site internet.

Densité de Mots-Clés VS sémantique

Au fil des années, le concept de densité des mots-clés a progressivement évolué pour laisser place à une notion beaucoup plus complète et plus adaptée à l'évolution du web : la sémantique. Voici ce que vous devez savoir à propos de ces deux concepts.

Les mots-clés dans le contenu de vos pages

Les mots-clés sont essentiels dans un contenu web, car c'est leur présence qui détermine la pertinence d'un article pour une requête donnée. Étant donné que les robots des moteurs de recherche ne sont pas des humains, c'est à l'aide des expressions clés (et de plusieurs autres facteurs mesurables) qu'ils peuvent déterminer ce que les internautes recherchent et ce qu'il faut leur fournir comme réponse. Toutefois, ce n'est pas une raison valable pour abuser d'un mot-clé en s'appuyant sur le concept obsolète de densité.

Au contraire, il faut plutôt s'appuyer sur une stratégie comme la rédaction sémantique qui permet d'utiliser intelligemment les mots-clés pour apporter véritablement des réponses aux requêtes des internautes.

L'importance de la sémantique

Depuis quelques années, les moteurs de recherche n'analysent plus les termes un à un dans les contenus des sites web, mais ils s'intéressent plutôt au sens des suites de mots dans chaque phrase. Avec les mises à jour Hummingbird (2013) puis BERT (2019), Google a entièrement intégré cette façon de faire dans son écosystème.

La sémantique s'impose donc désormais comme étant le seul facteur pouvant permettre d'optimiser réellement un texte et de le rendre pertinent pour une requête. Pour rappel, lorsqu'on parle de sémantique en SEO, cela fait référence à l'utilisation d'un champ lexical riche autour d'un mot-clé principal afin de bien contextualiser un contenu et d'augmenter ses chances de ranker.

Il existe actuellement de nombreux outils permettant d'intégrer la sémantique à une stratégie de contenu sur le web. On peut citer entre autres : YourTextGuru, 1.fr, Alyze… Ces outils vous fournissent une liste de mots pour enrichir sémantiquement vos articles en fonction des requêtes que vous visez.

Comment optimiser votre Densité de Mots-Clés ?

Pour optimiser l'intégration des mots-clés dans votre contenu, il y a quelques astuces simples que vous pouvez mettre en pratique. Il faut notamment :

  • Penser à l'expérience utilisateur
  • Insérer des mots-clés de manière stratégique
  • Intégrer vos expressions clés de façon naturelle
  • Éviter le bourrage de mots-clés

Penser à l'expérience utilisateur

Les actions qu'un référenceur réalise sur un site web ont, entre autres choses, pour objectif commun l'amélioration de l'expérience utilisateur et la satisfaction des internautes. L'usage des mots-clés ne déroge pas à cette règle. Par conséquent, durant la création de vos contenus, vous devez garder à l'esprit qu'il faut avant tout prioriser les utilisateurs. L'insertion des mots-clés ne doit en aucun cas empiéter sur la qualité du contenu. Bien entendu, si au cours d'une rédaction vous remarquez que votre mot-clé principal apparaît très peu dans le texte, vous pouvez évidemment faire l'effort de l'ajouter à plusieurs reprises de manière à obtenir une densité minimale de 1 ou 2 %.

Insérer des mots-clés de manière stratégique

Il ne suffit pas d'insérer des mots-clés dans un article pour espérer obtenir un bon classement. Il faut aussi faire attention aux endroits où ces termes sont placés. Ainsi, pour favoriser une bonne compréhension du contenu de votre page par les moteurs de recherche, assurez-vous que votre mot-clé principal est présent dans les emplacements suivants : adresse URL de la page, balises H1 et H2, balises title et meta description, début et fin de l'article

Intégrer vos mots-clés de façon naturelle

Un article publié sur un site web est avant tout destiné à des humains, et non à des robots. Par conséquent, il est important que vous vous efforciez de produire des textes naturels, quel que soit le niveau d'optimisation que vous souhaitez atteindre. Évitez les phrases suroptimisées de type « Réservez vol Paris pas cher aller-retour » ou « magasin vêtements pas cher Lyon ». Privilégiez plutôt les constructions naturelles qui permettent d'intégrer des termes clés sans forcer.

Éviter le bourrage de mots-clés

Le keyword stuffing est une pratique qui consiste à répéter à de très nombreuses reprises la même expression clé dans un texte afin d'augmenter de façon artificielle la pertinence du contenu pour cette requête. À l'instar de toutes les autres techniques black hat SEO, cette méthode est fortement déconseillée, car elle peut conduire à des sanctions manuelles ou algorithmiques pour spam. De plus, elle porte atteinte à l'expérience utilisateur, ce qui n'est avantageux ni pour les internautes ni pour les gestionnaires de sites.