Netlinking : quel objectif et quels résultats en attendre ?

Article publié le 20 mai 2019

Le netlinking, un levier puissant pour améliorer son référencement naturel sur Google !

Qu’est-ce que le netlinking ?

Aussi appelé link building, le netlinking consiste à augmenter significativement le nombre de liens vers un site internet afin d'accroître sa popularité aux yeux des moteurs de recherche, notamment Google qui représente pas moins de 94% des recherches en France. Une stratégie de liens peut avoir un objectif global (en visant la popularité du site sur une thématique large), ou un objectif précis (en visant une certaine catégorie de mots clés). Dans tous les cas, le netlinking est un levier puissant pour améliorer son référencement naturel et augmenter son trafic.

Pour mieux comprendre ce concept, il faut s'imaginer la notion de popularité sous forme de liquide (ce n'est pas pour rien que l'on appelle ça le “link juice”). Prenons le site A, qui plaît beaucoup à Google pour plusieurs raisons. Ce site a sa propre réserve de jus SEO de qualité. Si je suis le site B et que je souhaite améliorer mon référencement, j'ai tout intérêt à demander au site A de me transmettre un peu de son jus SEO. En d'autres termes, par le biais de liens, le site A peut transférer un peu de sa popularité au site B. Google se dit ainsi, “si le site A en qui j'ai confiance fait un backlink vers ce site B, c'est que ce dernier est de confiance également“ (les amis de mes amis sont mes amis !). Le site B a donc plus de chances de gagner des places dans les résultats de recherche et d'améliorer son trafic.

Transmission de jus SEO interne et externe au site

Mon site (en bleu) reçoit du jus SEO externe à partir d'autres sites. Cela peut être des liens vers la page d'accueil, ou des liens vers des pages internes. Ce jus, via le maillage interne, est redistribué au sein de votre propre site pour alimenter les pages qui en ont le plus besoin.

Chez SEMJuice, nous vous proposons le plus souvent au travers de nos stratégies de netlinking :

  • Des petits liens vers la page d'accueil, avec des ancres de type marque et url.
  • Des moyens et gros liens vers les pages internes pour pousser les mots clés importants, avec des ancres larges et quelques optimisées.

C'est ce qui est le plus naturel ! Cela permet de générer les liens naturels à bas coût vers l'accueil et de rentabiliser au mieux les moyens et gros liens vers les pages importantes pour le business. Sans devoir générer trop de liens non plus, on joue sur la taille des fruits pour rester sur quelque chose de cohérent en nombre de domaines référents déployés.

Transmission de jus SEO - Stratégie de netlinking

Les trois objectifs des stratégies de netlinking

  • Faire monter la popularité d'un site, son indice de confiance Google.
  • Améliorer le positionnement de la totalité des mots clés du site.
  • Booster le positionnement des mots clés importants et bien ciblés pour le business et la conversion.

Tous les liens sont-ils bons à prendre ?

Y a t-il des backlinks dangereux en SEO ?

Il est tentant de mettre en place une stratégie visant à multiplier les liens, ou pire de les automatiser sur un grand nombre de sites, pour gagner en notoriété. C'était vrai il y a quelques années. C'est d'ailleurs pour cela que l'on a assisté à la prolifération des fermes de contenus et annuaires, qui étaient en réalité des sites alimentés avec des contenus très pauvres et destinés uniquement au netlinking. Si les référenceurs y voyaient une opportunité très rentable pour mieux positionner des pages, ces fermes de contenus ont en réalité littéralement sali le web ! Google a donc durci ses algorithmes et notamment Pingouin, pour détecter les fermes de contenus, les annuaires et leurs “faux liens”, afin de pénaliser les sites et complices. Aujourd'hui, le manchot est extrêmement redouté car ses sanctions font mal, très mal ! Des sites dont la stratégie était la sur-optimisation ont atterri dans les abysses de Google. Il n'est pas impossible de sortir d'une pénalité algorithmique, mais celle de Google Pingouin est l'une des plus coriaces !

Quels backlinks faut-il mettre en place pour un netlinking propre ?

Le netlinking peut faire peur, mais en réalité il relève simplement du bon sens. Pour qu'un profil de liens reste naturel pour Google, 3 mots d'ordre : modération, thématisation et désoptimisation ! Ces trois critères ont pour objectif de construire une stratégie de liens pérenne, ce qui fonctionne aujourd'hui ne le sera peut être plus demain, anticipons donc toute mise à jour de Google pour ne prendre aucun risque !

Modération, car il ne faut pas chercher à tout prix des centaines de liens entrants provenant de différents sites. Aujourd'hui, mieux vaut 1 lien sur une page provenant d'un domaine de confiance, que 10 liens sur 10 sites de faible qualité. Imaginez que vous ne travailliez pas votre netlinking, pensez-vous que vous arriveriez à recevoir une dizaine de liens d'une dizaine de sites naturellement en quelques jours (à moins bien sûr de mettre en place une opération d'envergure sur les réseaux sociaux ou d'avoir un passage télévisé) ? Non ?! Eh bien Google raisonne de la même façon.

Thématisation, car il est plus naturel que les sites ou blogs dont les thématiques sont proches ou complémentaires soient étroitement liés. Pourquoi un site sur la moto irait faire un backlink vers un site sur la parentalité ? Vous pouvez vous dire “ça peut arriver, si on parle de moto pour enfant par exemple !” Cela peut aussi être le cas si l'on possède des partenaires locaux. Et vous auriez totalement raison ! Mais ces liens ne représentent qu'une minorité. Les liens non-thématiques peuvent donc intégrer votre stratégie de liens, mais doivent être utilisés avec parcimonie.

Désoptimisation, car chaque éditeur de site a son propre style d'écriture et sa propre façon de faire des liens. Multiplier la même ancre comme “pneu voiture” avec la même landing page en espérant se positionner sur cette requête stricte, serait contre-productif. Pour que le netlinking soit naturel, il convient de varier les ancres et les liens, mais aussi d'intégrer une majorité d'ancres naturelles de type marque et URL. Vous devez même utiliser des ancres neutres, comme “cliquez ici”. Il est parfois compliqué de passer ce blocage psychologique qui nous pousse à toujours plus d'optimisation sur nos liens aux dépens de leur qualité, mais dites-vous bien que les robots deviennent de plus en plus performants et comprendront aussi les ancres neutres, si l'article est thématique et le lien correctement intégré.

Comment mesurer l’efficacité d’une campagne de netlinking ?

Pour l'analyse du ROI, il est nécessaire de se fixer des objectifs. Contrairement aux annonces payantes de Google Ads, où l'on mise 1€ pour en gagner 5 , il est complexe de fixer des objectifs chiffrés pour le netlinking (exemple : 15% de trafic sur 6 mois). Le SEO est en effet soumis aux changements d'humeur de Google ! Le netlinking peut être ROIste s'il est dédié à une catégorie du site. Dans ce cas-là, il suffit de surveiller les ventes (CA) ou les leads générés. Mais s'il est global site, il est compliqué de lui attribuer un certain degré “de mérite”.

De plus, l'efficacité d'une campagne de netlinking se mesure sur plusieurs mois, voire une année. Vous aurez donc besoin d'un certain recul avant de savoir si vos objectifs ont été atteints. Il existe néanmoins quelques données qui permettent de mesurer les performances régulièrement.

La mesure du ROI de votre stratégie de netlinking doit comporter plusieurs KPI :

  • L'évolution globale du trafic naturel : peu importe l'objectif, grâce à l'effet “boule de neige”, le netlinking peut impacter le trafic global d'un site. Même si vous vous étiez fixé un mot clé précis, il est important de surveiller la courbe de trafic sur tout le site.
  • Le positionnement des mots clés : si votre objectif était fixé sur une catégorie, il faut mesurer l'évolution de tous les mots clés relatifs à cette catégorie.
  • Le taux de rebond / de sortie : le netlinking peut vous apporter beaucoup plus de visites. Si les internautes repartent immédiatement, c'est qu'il y a soit un problème de positionnement (mauvaise page positionnée), soit un problème interne (mauvaise ergonomie, prix élevés, etc.).

Il n'est pas rare de voir des courbes de progression impressionnantes lorsqu'on met en place une stratégie de netlinking. Bien souvent, c'est ce qu'il manque aux sites pour réellement se démarquer de leurs concurrents.

NB : Rappelons toutefois que le netlinking n'a pas pour objectif de compenser une mauvaise structure de site ou un maillage interne défaillant. Il vient consolider toutes les optimisations techniques et éditoriales que vous avez pu mener.

L'avis des experts sur les stratégies de netlinking

David Dragesco - PBN Premium

Netlinking : quel est son objectif et quels résultats peut-on attendre ?

Alexandre Thuriot - M6

Netlinking : thématique, qualité et viabilité du site !

Exemples de résultats obtenus grâce au netlinking

Évolution de plusieurs sites grâce aux stratégies de netlinking mises en place par SEMJuice.

Google Ads peut-il être considéré comme du netlinking ?

C'est une question qui revient assez souvent de la part des néophytes. Les liens de Google Ads peuvent-ils aider au netlinking ? Voire même, est-il possible de construire une stratégie de netlinking via Google Ads ?

La réponse est : non, absolument pas.

Le SEO et SEA sont deux leviers diamétralement opposés. Le SEO repose sur la qualité du contenu des sites, leur notoriété, leurs performances. Si l'on souhaite être positionné en première page, il faut mener un travail de fond rigoureux, quotidiennement, pour prouver à Google la valeur de notre site. En SEA, il suffit de payer ! Un site peut être le moins qualitatif du monde, s'il possède un budget supérieur à celui de ses concurrents, il sera bien positionné. Les liens SEA sont trackés, par conséquent ils ne sont pas considérés par Google comme des liens “naturels”. C'est pourquoi ils n'ont aucune influence sur la popularité d'un site.

Néanmoins, au grand dam des référenceurs SEO, il est indéniable qu'il existe une corrélation entre SEO et SEA. Les annonces SEA feront connaître un site qui ne se serait pas nécessairement positionné en naturel. Du coup, les internautes se rappelleront de ce site et taperont son nom (ou un service/ produit associé) dans leur barre de recherche. Il s'agit ici d'un effet indirect qui se vérifie assez facilement, même si Google le nie depuis des années.

Pour résumer en quelques lignes la différence entre le SEO et le SEA, il suffit de comparer cela à l'immobilier :

  • SEA : Vous êtes locataire de vos liens... c'est une dépense sans fin. Vous ne payez plus, vous disparaissez, vous êtes à la porte... dehors !
  • SEO : Vous investissez pour votre patrimoine, une fois positionné, si vous stoppez les dépenses, vous restez en place ! Vous êtes tout simplement propriétaire de vos liens.

Le netlinking a donc pour objectif de rendre un site plus populaire dans sa thématique, ce qui constitue l'un des 3 piliers du SEO.

Êtes-vous prêt(e) à vous essayer au netlinking ?

 N'hésitez pas à nous contacter, nos managers de campagnes sont là pour vous accompagner !