publié le 13 sept. 2021
Trustrank

Définition SEO de Trustrank

Le TrustRank est une métrique qui quantifie la confiance qu'un moteur de recherche accorde à un site web. Il s'appuie sur une analyse de la qualité des liens pour différencier les plateformes fiables de celles qui reçoivent des spams. Ce n'est pas un critère de pertinence officiel de Google, mais plutôt un concept large qui a été introduit par une étude scientifique.

Qu'entendons-nous par TrustRank ?

Il existe certains termes techniques qui suscitent beaucoup de discussion dans l'univers du SEO. L'un d'entre eux est le TrustRank.

Définition de TrustRank

Le TrustRank a été mis au point en 2004 par deux chercheurs de l'université de Stanford (Zoltán Gyöngyi et Hector Garcia-Molinan) et Jan Pedersen, un employé de Yahoo!. Il s'agissait à l'origine d'un algorithme chargé d'évaluer les sites web en fonction de leur qualité et de la nature des liens qu'ils reçoivent. Comme indiqué dans le document officiel Combating Web Spam with TrustRank, l'outil a été développé pour lutter contre la prolifération du spamdexing (ensemble de techniques visant à manipuler les moteurs de recherche par la pratique du spam) sur Internet.

Le TrustRank a ensuite donné naissance à une métrique éponyme permettant de quantifier par un score la confiance qu'un moteur peut avoir dans un site web. Il est important de souligner qu'il ne s'agit pas d'une métrique validée par Google, contrairement au PageRank par exemple. La société n'a d'ailleurs jamais communiqué sur cette notion de « note de confiance » qui ferait prétendument partie de ses facteurs de classement.

Comment fonctionne le TrustRank ?

Pour inventer le TrustRank, les chercheurs sont partis du principe que les sites internet fiables ne font pas des liens vers des sites douteux. Ainsi, en haut de la pyramide se trouvent des plateformes avec 0 % de spam, sélectionnées manuellement et affichant une crédibilité maximale (sites gouvernementaux, associations internationales, sites éducatifs…).

En deuxième position dans la pyramide, on trouve les sites de destination, c'est-à-dire ceux qui reçoivent des liens en provenance des sources de fiabilité maximale. Leur TrustRank est également élevé et ils sont donc considérés comme comportant des pages très fiables.

À partir du troisième niveau, c'est-à-dire les sites recevant des liens depuis les pages de niveau 2, le TrustRank diminue encore. Ici, l'algorithme enregistre des niveaux de spam pouvant atteindre 10 %. En dessous de ce niveau, le TrustRank baisse considérablement et les pages sont considérées comme étant de moins en moins fiables.

Quelle est l'utilité du TrustRank ?

La notion d'indice de confiance prend tout son sens lorsqu'on considère que les moteurs de recherche sont constamment en quête de solutions pour améliorer l'expérience utilisateur des internautes et fournir des résultats de plus en plus fiables. Le calcul du TrustRank leur permettrait donc de savoir quelles pages sont crédibles au point de mériter un bon positionnement dans les SERP. Autrement dit, plus le TrustRank d'un site est élevé, plus il sera favorisé par les algorithmes de classement.

Les webmasters doivent donc travailler à améliorer le TrustRank de leur page web afin de gagner en crédibilité et d'optimiser leur référencement SEO.

Quels sont les critères de confiance du TrustRank ?

Tout comme le PageRank de Google, le TrustRank se base sur des éléments bien définis pour affecter un indice de confiance aux sites internet qu'il analyse :

  • L'ancienneté du nom de domaine (NDD)
  • Le nombre de pages
  • Les liens entrants
  • Les informations du site

L'ancienneté du nom de domaine

Même s'il n'est pas systématiquement un gage de fiabilité, l'âge d'une plateforme envoie un précieux signal à l'algorithme qui évalue le TrustRank. Rappelons que l'objectif des moteurs de recherche est d'offrir les résultats les plus fiables possible aux internautes. Par conséquent, il est évident qu'un site couvrant une thématique depuis un certain temps aura une meilleure crédibilité aux yeux des robots d'exploration et surtout des utilisateurs qu'un nouveau site avec très peu de contenu. Bien entendu, il y a toujours des exceptions, et c'est la raison pour laquelle plusieurs éléments sont étudiés à la fois.

Le nombre de pages d'un site web

La fiabilité d'un site web peut varier selon le nombre de pages qu'il héberge. En effet, avoir un nombre important de pages peut être considéré comme une preuve de crédibilité parmi tant d'autres, en particulier si l'algorithme doit choisir entre plusieurs sites.

La qualité des liens entrants

Voici l'un des facteurs les plus importants qui influencent le TrustRank. Ici, l'algorithme analyse tous les liens entrants des sites web afin d'identifier leur provenance et leur quantité. Lorsqu'un site a un grand nombre de liens provenant de pages à forte réputation, il bénéficie d'un TrustRank important. Par contre, une plateforme qui a de nombreux backlinks toxiques se verra affecter un score très bas et pourra être considérée comme un site spammy.

Les informations du site

Les informations disponibles au sujet d'un site sont également importantes dans la notation du degré de confiance qu'il inspire. Il s'agit entre autres des éléments suivants :

  • Les mentions légales
  • Les conditions générales de vente ou d'utilisation
  • Les informations sur l'éditeur (contact, identité)

Ces informations ont vocation à rassurer les internautes. Par conséquent, leur présence sur un site est un facteur qui peut faire varier le TrustRank.

Notez pour finir qu'un webmaster ne peut pas connaître la valeur du TrustRank potentiel de son site. Certains outils proposent toutefois des scores basés sur des méthodes similaires : le Domain Authority de Moz, le TrustFlow de Majestic SEO et bien sûr le JuiceFlow de SEMJuice !

En effet, chez SEMJuice ce ne sont pas nos sites partenaires qui fixent leurs prix mais bel et bien notre algorithme. Basé sur une vingtaine de points d'audit, le JuiceFlow mesure la qualité des sites partenaires que l'on propose à nos clients afin de s'assurer de leur qualité et de leurs métriques. N'attendez plus et venez inscrire votre site comme éditeur sur notre plateforme !

Devenez éditeur en quelques clics !

Le TrustRank VS le Trust Rank de Google

La notion de TrustRank présentée ci-dessus n'a rien à voir avec le Trust Rank (en deux mots) de Google. Ce dernier est en effet un filtre anti-phishing que la firme californienne a développé et dont la marque a été déposée en 2005 avant d'être abandonnée 3 ans plus tard. Il s'agit donc d'une pure coïncidence si ces deux termes ont coexisté durant la même période, comme l'a souligné Matt Cutts lors du Pubcon de 2007. Toutefois, Google a déposé en 2013 un brevet intitulé Search Result Ranking Based On Trust qui prouve bien que la plateforme possède en interne un indice de confiance secret qu'elle utilise pour classer les sites.

En conclusion, pour ne pas avoir à vous soucier du TrustRank qui reste encore aujourd'hui un mystère, nous vous conseillons de mettre simplement en œuvre une stratégie de netlinking qualitative pour votre site web. Cela vous permettra d'obtenir des backlinks qualitatifs qui renforceront votre crédibilité aux yeux de Google et d'augmenter votre popularité.