Netlinking : la technique du lien vers le lien, kézako ?

Article publié le 6 mai 2019

Envoyer du jus SEO vers d'anciens articles pour conserver leur popularité

La technique du "lien vers le lien" est très utilisée en netlinking, mais son intérêt n'est pas toujours bien compris par les annonceurs. Elle suscite en effet beaucoup de questionnements car elle mélange plusieurs notions du SEO : le maillage interne et le jus SEO externe.

Qu'est ce que le jus SEO ?

Le jus SEO, ou link juice, est le terme utilisé dans le monde du référencement pour désigner la popularité passée d'une page à l'autre ou d'un site à l'autre. Cette valeur est transmise par des hyperliens.

Comparons deux sites : A et B, identiques en termes de qualité de contenu et de performances. Si le site A reçoit plusieurs liens de qualité tandis que le site B n'en reçoit pas, le site A se classera plus haut dans les résultats de recherche grâce au jus SEO qu'il aura gagné via les liens diffusés par les sites externes.

Si le site B obtient également des liens, il ne passera pas forcément devant le site A, car cela dépendra de la quantité et de la qualité de jus que chaque lien transmet. Admettons que le site A reçoive des liens de cinq sites, tandis que B reçoit des liens de dix sites. Tous les sites concernés reçoivent eux même du jus provenant d'autres sites.

Si les 5 sites qui font des liens vers A reçoivent plus de liens que les sites qui renvoient des liens vers le site B, alors le site A a plus de chances de se positionner devant B, même s'il reçoit moins de liens.

En d'autres termes, il vaut mieux avoir moins de liens qui transmettent beaucoup de jus, que beaucoup de liens qui ne transmettent que très peu de jus chacun.

Ce jus SEO est transmis par les sites externes et se déverse ensuite au sein du site. Il devient ainsi le "jus interne".

Quelle différence entre le jus interne et le jus externe ?

Ramener du jus depuis des sites externes c'est bien, savoir le maîtriser et le conserver, c'est mieux ! La popularité acquise via les hyperliens externes continue à se diffuser au sein du site par les liens internes. C'est ce que l'on appelle le maillage interne. De ce fait, pour profiter des bienfaits des liens externes, il est indispensable de bien maîtriser ses liens internes, au risque d'envoyer la popularité reçue vers des pages peu importantes.

Imaginons que vous mettez en place une campagne de netlinking vers votre catégorie "baskets de running" et que cette page comporte un nombre conséquent de liens internes pointant vers des pages d'autres catégories (les chaussures de ville, les chaussures orthopédiques, etc.). Toute la popularité destinée à vos baskets de running sera alors diluée sur de nombreuses pages qui n'ont aucun rapport.

Il serait légitime de penser qu'il y aura du coup plus de pages qui seront susceptibles de gagner en positionnement... Hélas, non ! Si vous recevez un lien contextualisé, c'est à dire d'un article relatif aux baskets pour courir, il n'est pas cohérent de renvoyer ce jus vers d'autres thématiques. C'est ce que l'on appelle le cloisonnement sémantique ou les silos thématiques.

Et la technique du lien vers le lien ?

Maintenant que vous maîtrisez le concept de jus SEO, revenons à notre technique du lien vers le lien.

Dans nos campagnes de netlinking, nous vous envoyons du jus via des articles publiés sur les sites de notre réseau de partenaires. Ces articles sont intégrés au maillage interne du site partenaire. Généralement, nos partenaires éditent des blogs ou des sites d'informations qui classent les articles par ordre chronologique. De ce fait, au fil des semaines, l'article qui pointe vers votre site s'éloignera de la page d'accueil et s'enfoncera dans le maillage interne du site du partenaire. Le jus SEO se déversera en effet principalement vers les nouveaux articles. L'article contenant votre lien perdra donc en puissance s'il ne continue pas à être approvisionné en jus SEO. Pour conserver tout son intérêt SEO, il faut donc le mailler en interne tout en limitant la profondeur (le nombre de clics pour y accéder), mais aussi lui envoyer du jus externe.

C'est pourquoi il nous arrive d'envoyer des liens vers des articles qui font eux-mêmes un lien vers votre site. Nous entretenons ainsi la popularité des articles, pour conserver toute la puissance du lien. Nous utilisons cette méthode pour rentabiliser les très gros liens (de 500 à 3000€ par exemple), que nous continuons d'alimenter via de petits liens (raisin à orange). Ceci est bien moins coûteux que d'aller racheter d'autres gros liens et cela limite le nombre de liens envoyés en direct sur le site annonceur.

Interview d'Elliott Bobiet

Elliott Bobiet, de chez Pub'n'Drive, nous donne son avis sur la technique du lien vers le lien.

La technique du lien vers le lien permet donc de consolider la popularité de l'article qui fait un lien vers votre site. La récence des liens reçus par un article demeure importante, c'est pourquoi nous l'intégrons dans toutes nos stratégies de netlinking.