Les bons tuyaux SEO

Métier : Community Manager, l'art de susciter l'engagement

Article publié le 11 avr. 2022
Métier : Community Manager, l'art de susciter l'engagement

Le Community Manager (CM) ou Social Media Manager est un professionnel du web chargé de la communication et de la présence d'une entreprise sur les réseaux sociaux. SEMJuice vous explique ici en quoi consiste le métier de Community Manager, sa formation professionnelle, ses compétences, ses missions et son salaire.

Qu'est-ce qu'un Community Manager ?

Avec plus de 4,62 milliards d'utilisateurs mondiaux en 2022, les réseaux sociaux sont devenus des canaux de communication indispensables dans toute stratégie commerciale. C'est pour utiliser efficacement ces leviers marketings que le Community Manager intervient. Ce professionnel s'occupe de la gestion et de l'animation des communautés web de sa marque employeur sur les différentes plateformes existantes : Facebook, Instagram, Twitter, YouTube, LinkedIn… Son rôle est de fédérer les échanges, les partages et les postes sur vos différents comptes sociaux. C'est en quelque sorte le représentant de votre marque auprès de votre audience (vos fans et abonnés) sur les réseaux sociaux.

Les compétences du Community Manager

Comme dans tous les domaines, certaines compétences professionnelles sont requises pour exercer en tant que Community Manager. Celles-ci sont nombreuses et peuvent varier d'une situation à l'autre selon les missions qui lui sont confiées, mais aussi en fonction des besoins de la marque employeur. Parmi celles qui sont les plus importantes, on peut citer :

  • la maîtrise des médias de communication,
  • la connaissance des méthodes de veille et de recherche,
  • l'animation et la gestion des réseaux sociaux,
  • la maîtrise du graphisme,
  • la compréhension des notions du référencement naturel (SEO),
  • la bonne prise en main des outils de partage et de métriques…

À cela s'ajoute une excellente maîtrise des techniques rédactionnelles en marketing digital. Au-delà de ces compétences principales, le Community Manager doit également avoir une bonne expertise en relation client et en marketing d'influence.

Les qualités principales du Community Manager

En dehors des compétences professionnelles, certaines qualités sont nécessaires pour exercer en tant que Community Manager. En effet, pour assurer l'animation des communautés web d'une société, le CM doit être créatif, fiable, réactif et sociable. Cela implique une très bonne curiosité intellectuelle, une excellente culture générale et un goût prononcé pour les principaux médias sociaux.

En ce qui concerne l'aspect social, le CM doit faire preuve d'empathie et d'une bonne dimension relationnelle. Il doit également développer le sens de l'écoute, le sens du contact et de la communication.

Community Manager et SEO

Le référencement naturel n'est en aucun cas le métier du Community Manager. Il n'est donc pas nécessaire d'être un expert SEO pour être en mesure d'intervenir comme animateur de communauté web.

Un Community Manager ne va pas non plus faire obligatoirement du référencement naturel. Pour ce dernier, des stratégies peuvent être mises en place pour améliorer le classement d'un site dans les pages des résultats d'un moteur de recherche (SERPs). SEMJuice peut d'ailleurs vous aider pour votre SEO grâce à des campagnes de netlinking et de contenus adaptées à vos besoins.

Un Community Manager ne jouera donc qu'indirectement sur le SEO d'un site.

Community Manager : quels sont ses domaines d'intervention ?

Le CM intervient dans tous les domaines professionnels. Du domaine pharmaceutique à l'industrie en passant par la haute technologie, tous les secteurs d'activité sont concernés. À partir du moment où la présence en ligne est intégrée dans la stratégie commerciale de votre entreprise, l'intervention du Community Manager est nécessaire pour animer vos comptes sur les réseaux sociaux. Le Community Management peut donc s'avérer utile que ce soit pour une grande structure ou un petit commerce local. Tout dépend des besoins en matière de visibilité et de communication.

Les principales missions du Community Manager

En étant le porte-parole de la marque employeur auprès de son audience, le CM possède plusieurs missions. Il s'occupe principalement de :

  • la veille informationnelle,
  • la gestion de l'e-réputation,
  • la création des contenus digitaux,
  • l'animation des réseaux sociaux,
  • la mise en place des actions de web marketing…

Pour chacune de ses interventions, le Community Manager doit mener des actions techniques très précises. Cela lui permet de fédérer et de gérer efficacement les comptes sociaux de l'entreprise.

Veille informationnelle

La veille informationnelle est une stratégie indispensable si vous souhaitez vous démarquer de vos principaux concurrents sur le marché. Elle consiste à mettre en place un processus automatique de surveillance de l'information. Le but est de détecter les nouvelles publications en rapport avec votre domaine d'activité, afin de mieux orienter la stratégie de communication.

Pour atteindre cet objectif, le Community Manager s'occupe de la veille d'informations à votre place. Ce dernier scrute régulièrement les sites, forums et blogs liés à votre activité, pour en extraire les nouvelles informations et proposer ainsi des contenus qui répondent aux préoccupations des internautes.

État des lieux de l'e-réputation de son entreprise

En dehors de la veille d'informations, le responsable du Community Management s'occupe également de la réputation numérique de votre structure. Le but ici est de soigner votre communication externe via les réseaux sociaux, afin d'améliorer l'image que votre public a de votre marque. Cette image représente non seulement ce que vos communautés pensent de vous, mais aussi la manière dont elles vous jugent et vous perçoivent.

Pour réussir sa mission, le CM doit réaliser un état des lieux sur la situation de votre e-réputation. Ce n'est qu'après cela qu'il peut déterminer les éventuels axes d'amélioration et les solutions à apporter en termes de communication. Cela lui permet d'orienter les postes et publications sur chaque média social que vous utilisez pour améliorer votre image de marque.

Création de contenus digitaux

Pour réussir à améliorer votre réputation numérique, le Community Manager doit communiquer autour de certains points principaux qui font l'identité de votre marque sur la toile. Il peut s'agir de la qualité garantie, la réactivité de vos équipes, la qualité de votre relation client, l'efficacité de votre service de livraison…

Cela nécessite de produire et de publier régulièrement des contenus digitaux parfaitement élaborés sur les réseaux sociaux. Dans certains cas, il peut s'agir bien sûr de la rédaction, mais aussi de la création d'images, d'infographies ou de vidéos. Quelle que soit la situation, les contenus doivent être rédigés ou produits avec soin. C'est l'une des principales missions du métier de CM.

Animer les réseaux sociaux de l'entreprise

Au-delà des trois missions précédentes, le Community Manager est chargé d'animer les comptes sociaux de la société pour laquelle il travaille. Son rôle est de faire interagir les membres des différentes communautés de la marque sur les différents réseaux. Cela implique notamment d'informer les internautes à travers des publications intéressantes, de créer des événements sur chaque média social de la structure et d'apporter des réponses aux questions des utilisateurs.

Le responsable communautaire agit ainsi un peu comme un véritable chef d'orchestre de la communication de votre entreprise sur les médias sociaux. Il anime les débats, gère les UGC (user generated content) et assure la discussion avec les followers potentiellement intéressés par vos offres.

Analyse des résultats et de la performance

La mission du responsable communautaire ne se limite pas aux différents points précédemment énoncés. Il doit également réaliser le suivi permanent de chacune des actions qu'il a réussi à mettre en place. Cela nécessite une analyse complète et en continu des résultats obtenus, grâce à des KPI spécifiques comme le taux d'engagement généré et le nombre de nouveaux abonnés obtenu. Cette analyse des résultats est indispensable pour bien orienter chacune des actions adoptées.

La journée type d'un Community Manager

Le métier de gestionnaire de communauté est très complexe et très chronographe. Chaque journée est donc assez chargée, avec différentes tâches au programme. Cela demande le plus souvent une organisation sans faille.

Le CM commence sa journée en prenant connaissance des mails (ou notifications) et en analysant les publications de la veille. Il enchaîne en réalisant des contenus rédactionnels et visuels qu'il finalise dans l'après-midi. Le Community Manager les publie ensuite sur les différents réseaux.

Il effectue par la suite un brainstorming autour des actions à mettre en place dans les prochains jours puis programme des actions par priorité selon les objectifs fixés.

Il s'agit là d'un exemple type de l'emploi du temps d'un responsable communautaire pour une journée de travail. Ce programme journalier peut varier selon les missions et en fonction de ce qu'il y a à faire.

Quels outils utilise un Community Manager ?

Les missions du Community Manager sont nombreuses. Pour les assurer toutes avec efficacité et professionnalisme, ce dernier a obligatoirement besoin de certains logiciels spécifiques :

  • Talkwalker,
  • Hootsuite,
  • Facebook Blueprint,
  • Tweedeck,
  • Freepik, Canva ou Flickr,
  • SocialShaker, Kontest, ou Kimple…

Chacun de ces logiciels est destiné à une utilisation spécifique dans les différentes interventions du CM. Par exemple, Talkwalker est un outil de suivi qui permet de scanner les postes sur les plateformes sociales et d'analyser ceux qui génèrent le plus d'interactions. Par contre, Hootsuite est conçu pour faciliter les gestions de publications. Avec cet outil, il est possible d'automatiser la publication du contenu informationnel sur les différentes plateformes.

Tweedeck est quant à lui un outil destiné à la veille informationnelle sur Twitter. Dans le cas où le CM doit créer des infographies ou des graphiques, Freepik, Canva et Flickr sont des logiciels très adaptés à son métier.

Comment devenir Community Manager ?

Les métiers digitaux vous passionnent et vous souhaitez devenir Community Manager ? Pour vous aider à réaliser votre objectif, SEMJuice vous expose les principales informations que vous devez savoir sur ce métier : les formations nécessaires, le salaire et les possibilités d'évolution de carrière.

Les formations pour devenir Community Manager

Avec un niveau d'étude bac+2 en communication ou en management commercial, il est possible d'exercer en tant que CM auprès d'une société ou en freelance. Pour s'adapter aux enjeux actuels en matière de marketing digital, les recruteurs recherchent cependant le plus souvent des profils ayant un niveau bac+3 ou bac+5 avec une spécialisation dans la communication digitale. Autrement dit, pour exercer le métier de Community Manager, il faut être titulaire d'une licence professionnelle, d'un master ou d'un diplôme équivalant dans un domaine lié au web marketing.

Le salaire d'un Community Manager

Le salaire net d'un Community Manager débutant est estimé entre 28 et 35 000 euros jusqu'à 2 ans de travail. Cela représente environ 2 300 € brut par mois en moyenne. Cette rémunération peut augmenter très rapidement en fonction de l'expérience professionnelle acquise. Un CM ayant plusieurs années d'expérience peut ainsi obtenir un salaire brut avoisinant les 3000 euros voire même 4000 euros par mois.

Cela dépend toutefois de la nature des missions qui lui sont confiées et de sa productivité au travail. Plus les missions sont complexes, plus la rémunération est importante, puisque le niveau de difficulté est logiquement élevé.

Les possibilités d'évolutions d'un Community Manager

Avec l'évolution permanente du web et des solutions numériques, de nombreuses perspectives de carrière sont envisageables pour le Community Manager. En effet, selon les besoins de sa marque employeur, le CM peut évoluer vers une spécialisation dans la partie stratégie, publicité, communication… Il lui est également possible de se spécialiser dans le SEO ou même le SEM, pour étendre son expertise vers la gestion complète de la présence en ligne : site internet et plateformes sociales y compris. En général, une telle évolution se fait après plusieurs années d'expérience (entre 3 et 5 ans). Rien n'est cependant acté ! Tout dépend donc de vos capacités professionnelles et des besoins en termes de prestation.

L'intervention du Community Manager est donc indispensable pour communiquer via les réseaux sociaux en tant que structure. Le Community Management ne suffit pas cependant à lui seul pour avoir une bonne présence en ligne et garantir une stratégie de web marketing efficace. Il faut également associer des stratégies de content marketing et de netlinking, avec un site internet parfaitement optimisé. Sur ce point, SEMJuice vous accompagne avec une stratégie de contenu et de netlinking sur mesure. N'hésitez donc pas à nous contacter pour optimiser votre visibilité sur les principaux moteurs de recherche.

Demandez un audit et un devis gratuit pour une stratégie de netlinking

Sources :

https://www.blogdumoderateur.com