publié le 6 juil. 2022
Footprint

Définition SEO de footprint

Dans le domaine du référencement, le footprint (feetprint) ou empreinte désigne un élément qui peut amener Google à penser qu'un site web essaie de manipuler ses algorithmes. Différents types de "traces" virtuelles peuvent ainsi être repérées par le célèbre moteur de recherches et lui permettre de remonter la piste des SEO maladroits.

Laisser trop de footprint derrière soi peut conduire à des pénalités de la part de Google, la prudence est donc de mise !

Footprint : empreinte SEO d'un site blog ou e commerce

Les empreintes (footprints) sont une marque traçable que l'on retrouve sur différents sites réalisés par la même personne ou entité.

Un exemple, le texte "powered by WordPress" généré automatiquement sur chaque blog réalisé sur le CMS WordPress. Ce fameux "powered by WordPress" est une trace identifiable, car c'est un identifiant spécifique qui permet de cibler les pages web générées par WordPress à l'aide d'une requête basée sur un mot clé.

Le problème du footprint réside dans les traces que vous laissez. Si les footprints sont identifiables en blogging (articles web), ils le sont aussi en e commerce : attention !

Les différents types d'empreintes en SEO

Au-delà du simple exemple cité ci-avant ("powered by WordPress"), il existe différents types d'empreintes : techniques, de conception et de contenu.

Les empreintes techniques sont laissées par la façon dont un site est codé ou configuré. Les empreintes de conception sont créées par la mise en page ou le modèle d'un site. Les empreintes de contenu sont créées par les mots utilisés sur un site (chaque mot clé visant des requêtes précises).

Ces concordances permettent à Google de faire le rapprochement entre différents sites et d'en déduire qu'une même personne se cache derrière. C'est ainsi qu'il peut démonter des PBN mal conçus.

Footprint et SEO

En matière de référencement, l'empreinte fait généralement référence à un élément qui pourrait amener Google à soupçonner des techniques de visibilité abusives (comme cela existe aussi sur les réseaux sociaux).

Il peut s'agir, par exemple, du fait que tous les sites d'un réseau sont hébergés sur le même serveur, ont le même propriétaire, utilisent le même thème WordPress (CMS) ou ont tous été soumis en même temps.

Le moteur de recherche pourrait interpréter cela comme une trace de votre passage et, par conséquent, le site pourrait être pénalisé. Les footprints représentent donc de réels dangers SEO !

Les risques du footprint en référencement web (SEO)

Il est important d'être conscient des risques potentiels afin d'éviter toute pénalité de la part de Google. Si certaines traces ne sont pas inquiétantes, d'autres peuvent être plus problématiques.

Voici quelques exemples de footprints qui peuvent être risqués :

  • tous les liens pointant vers un site ont le même texte d'ancrage dans les différents articles,
  • du contenu est dupliqué sur différents sites,
  • le design du site est identique à celui d'autres sites,
  • il y a beaucoup de backlinks provenant d'une même adresse IP.

En matière d'empreinte, le meilleur conseil est d'être prudent et d'éviter tout ce qui pourrait amener Google à penser que vous utilisez des techniques prohibées.

Des sites internet aux footprints variés : indispensable

Pour plaire à Google, il faut en partie avoir une réputation irréprochable !

Pour éviter toute pénalité, il est donc essentiel qu'un site web ne laisse pas trop d'empreintes reconnaissables. En d'autres termes, il faut être aussi unique que possible sur un site internet.

Quelles techniques de footprint faut-il éviter ?

Maintenant que l'on a fait le point sur ce que sont ces fameux footprints, il est important de connaître les techniques à éviter pour ne pas en générer.

Voici une liste des techniques "black hat" les plus courantes qui peuvent créer des empreintes sur une plateforme :

  • l'utilisation de fermes de liens (backlinks de mauvaise qualité à cause d'un netlinking mal étudié),
  • la création de pages d'entrée,
  • l'utilisation de contenu artificiel,
  • la création de sites miroirs,
  • l'utilisation de texte ou de liens cachés,
  • l'utilisation d'une page web masquée.

Comme on peut le constater, il existe un certain nombre de techniques "black hat" qui peuvent créer des empreintes trop visibles sur un site internet. La reconnaissance de ces footprints par les moteurs de recherche va nuire à sa visibilité. Toutefois, grâce à des méthodes simples, il est possible d'éviter cela et d'obtenir de bons résultats.

Les bonnes méthodes pour éviter de laisser des empreintes sur un site web

Maintenant que vous savez ce que sont les mauvaises techniques, nous allons parler des bonnes façons d'éviter de laisser des empreintes sur un site internet :

  • l'utilisation d'adresses IP différentes,
  • l'utilisation d'informations Whois différentes pour chaque site,
  • utiliser des fournisseurs d'hébergement différents pour chaque site,
  • utiliser des noms de domaine différents,
  • ne pas utiliser les mêmes contenus (variez les informations !),
  • éviter la sur-optimisation d'une page
  • éviter de suroptimiser les ancres de lien
  • éviter les profils de liens trop optimisés
  • etc.

Grâce à ces quelques conseils, vous verrez déjà le risque amoindri, car le nombre de preuves de connexions entre vos différentes actions sera moindre. En un mot : variez vos ressources !

Impacts des footprints sur un site web

Le principal impact des empreintes est qu'elles peuvent entraîner des pénalités de la part de Google. Si ce dernier soupçonne de mauvaises pratiques, il peut appliquer des sanctions manuelles qui auront un impact négatif sur la visibilité du site dans les résultats de recherche. La stratégie SEO mise en place en souffrira !

Dans certains cas, une action manuelle peut même conduire à la suppression totale du site des résultats de recherche de Google. C'est pourquoi il est important d'être prudent en matière de footprints et de référencement !

Les dangers du footprint quand on possède plusieurs sites web

Lorsqu'on possède plusieurs sites internet qu'on utilise pour s'auto-lier, l'empreinte laissée peut être encore plus dangereuse. En effet, si Google soupçonne que tous les sites sont liés entre eux, il pourrait appliquer des pénalités manuelles à chacun d'entre eux et miner les actions SEO déployées.

C'est pourquoi il est important de faire très attention lorsque vous possédez plusieurs sites web et d'éviter tout ce qui pourrait créer une trace de votre passage, les reliant tous ensemble. Une bonne ligne de conduite s'impose !

Footprints : gare aux adresses IP de vos sites

L'une des choses auxquelles il faut faire attention lorsqu'on possède plusieurs sites est l'adresse IP de ces derniers.

Si tous les sites sont sur la même adresse IP, Google pourrait l'interpréter comme un footprint.

Pour éviter cela, il est conseillé d'utiliser des adresses IP différentes pour chaque site. Pour ce faire, il est conseillé de faire appel à des hébergeurs web proposent ce service pour éviter ce type de footprint.

Attention aux liens faits sur un réseau de sites (PBN)

Une autre chose à laquelle il faut faire attention lorsque vous faites du netlinking, ce sont les backlinks provenant d'un réseau de sites (PBN).

S'il est mal conçu, Google peut voir si un même propriétaire de sites utilise l'un d'eux pour en promouvoir d'autres. Si tel est le cas, il est possible qu'une pénalité manuelle soit appliquée sur tous les sites concernés. Le SEO de chaque nom de domaine en sera alors affecté.

Footprint : un impact pour les moteurs de recherche ?

Oui, l'empreinte peut avoir un impact sur les moteurs de recherche, car elle peut donner l'impression à Google que l'on cherche à le manipuler.

De fait, il n'hésitera pas à pénaliser un site. Au lieu de voir vos positions évoluer dans les résultats de la SERP, votre site descendra et il n'apparaîtra pas dans les résultats de la SERP suite à des requêtes visant pourtant le bon mot clé…

Exactement le contraire recherché par une stratégie SEO ! Pour éviter cela (voire la suppression de votre visibilité Google), il faut prendre garde à brouiller les pistes. Toute bonne agence de marketing vous le dira.

Tous les moteurs de recherches peuvent-ils identifier les footprints ?

Google est le moteur de recherches qui est le plus attentif à ce genre de choses, et donc aussi celui qui peut les détecter le plus facilement. Les résultats qu'il exposera après des requêtes précises en dépendront donc !

Si vous souhaitez passer devant vos concurrents, vos footprints devront donc être bien surveillés (qu'il s'agisse de blogs ou de sites e commerce).

D'autres moteurs de recherche, comme Bing ou Yahoo, sont moins concernés par les empreintes. Cela ne signifie pas pour autant qu'elles n'existent pas pour ces deux moteurs de recherche. Il faut donc tout de même être prudent !

Comment éviter qu'un site web soit pénalisé par Google ?

La meilleure façon d'éviter d'être pénalisé par Google est de faire attention aux empreintes que vous laissez. Si vous n'êtes pas sûr de savoir si un élément peut être considéré comme une empreinte, il est toujours préférable de faire preuve de prudence et de l'éviter.

Il est également important de garder à l'esprit que Google évolue constamment et que ce qui n'est pas considéré comme une empreinte aujourd'hui pourrait le devenir à l'avenir. Il convient donc de se tenir au courant des dernières nouvelles et modifications en matière de référencement.

Côté SEO et netlinking, pensez toujours à garder un profil de lien naturel (Penguin Proof), pour ne pas alerter les moteurs de recherche sur ce point.

Peut-on lever une pénalité suite à un footprint avéré ?

Il est possible d'essayer de lever une pénalité suite à la découverte d'une empreinte. Pour cela, il faut passer par une "demande de réexamen" auprès de Google.

Cette demande se fait directement depuis la Google Search Console et doit être accompagnée d'une explication de ce qui a été fait pour corriger le problème.

Si la demande est acceptée, Google supprimera l'action manuelle appliquée au site internet.

Toutefois, cela ne signifie pas qu'il retrouvera ses anciennes positions dans les résultats de recherche. Le site devra encore être optimisé afin d'améliorer sa visibilité. Une pénalité restera toutefois toujours visible dans l'historique du site, et son SEO n'atteindra donc jamais son plein potentiel.

Conclusion

Ces quelques informations et conseils permettent de mieux comprendre la notion de footprint. Vous serez ainsi apte à en comprendre les risques et les solutions. Que vous soyez propriétaire de blogs via un CMS de type WordPress, de divers annuaires ou de sites e commerce, votre SEO en sera valorisé et la durée de vie de votre plateforme optimisée.

Vous augmenterez également la notoriété de votre blog ou site e commerce auprès de vos visiteurs ou clients. Un site web copié sur un autre n'est en effet pas très vendeur et n'incite pas à la confiance… Soyez unique !