Les bons tuyaux SEO

Référencement web, ce qui change en 2021

Article publié le 8 févr. 2021
Référencement web, ce qui change en 2021

Le référencement web évolue sans cesse et comme chaque année, de nouvelles mises à jour sont prévues, notamment par le moteur de recherche Google. Le géant américain qui souhaite améliorer toujours plus l'expérience utilisateur des internautes va donc procéder à des changements en 2021. Quels sont-ils ? Et quels impacts vont-ils avoir pour le SEO d'un site web ? Toutes les réponses se trouvent ici.

Google Page Experience : la nouvelle mise à jour prévue en Mai 2021

Qu'est-ce que Google Page Experience ?

Cette MAJ consiste à prendre en compte les pages qui proposent des signaux de convivialité dans le classement des SERP (résultats de recherche).

Ces signaux vont comprendre des indicateurs déjà existants, tels que le responsive design (l'affichage mobile en particulier), la navigation sécurisée (sécurité HTTPS) ainsi que les contenus intrusifs (publicités pop-up, par exemple).

À quelle date doit-elle entrer en jeu ?

Selon les informations actuellement fournies par Google, la mise à jour Page Experience devrait entrer en vigueur à compter du mois de mai 2021.

Plus d'informations sur le sujet seront données dans les mois qui viennent.

Source : support Google pour les développeurs

Où sera-t-elle mise en place ?

Google Page Experience va concerner le moteur de recherche en lui-même et les résultats AMP pour Google Actualités. Ainsi, les articles qui respectent le règlement de Google Actualités sont éligibles.

Quels grands changements Google Page Experience va-t-elle induire ?

Le principal changement avec cette future mise à jour porte sur l'expérience utilisateur (UX). Déjà importante, la MAJ de Google va encore plus appuyer sur ce critère qui va devenir crucial pour le référencement.

En effet, un indicateur visuel devrait être testé pour que les webinautes ou mobinautes puissent savoir quel type d'expérience propose chaque site affiché dans les SERP.

Le but étant que les utilisateurs de Google puissent sélectionner la page qui leur semble la plus intéressante en termes de réponse à leur requête, mais aussi au niveau de la facilité de navigation et de l'expérience que le site leur offre.

À qui s'adresse-t-elle ?

La mise à jour s'adresse à tous les sites web proposant du contenu et voulant être référencés. Sont donc concernés les éditeurs de site web, les développeurs et les consultants SEO qui travaillent pour le compte d'annonceurs.

Les sites d'actualité sont également pris en compte via l'AMP, comme évoqué ci-dessus.

Les critères de convivialité selon Google

Différents points se veulent essentiels pour réussir à bien vous placer dans les résultats de recherche du géant de Mountain View. Nous allons voir cela ensemble dans cette partie.

L'ergonomie mobile dite Index First Mobile

Mise en place avec l'Index First Mobile en 2017, cette mise à jour a été la première étape de Google dont l'objectif consistait à mettre en valeur les sites web sur mobile.

Avec l'Index First Mobile, le moteur de recherche indexe d'abord la version mobile d'un site internet avant la version sur desktop (ordinateur). Si le site internet ne dispose pas d'une optimisation sur mobile, c'est alors sa version ordinateur qui est prise en compte.

Nous vous conseillons fortement d'avoir un site responsive, c'est-à-dire adapté à tout type de support. En effet, les recherches se font de plus en plus depuis les mobiles. Il est donc important de bien travailler sur cet aspect dès le départ ou de revoir son ergonomie.

La navigation sécurisée et la sécurité HTTPS

Un internaute se rendant sur votre site internet doit se sentir à l'aise et ne doit pas voir de contenu malveillant.

Le sigle HTTPS se traduisant par un cadenas représente également un gage de sécurité pour les internautes. Google appuie fortement sur cette disposition qui sert à assurer la protection de la navigation pour chacun des visiteurs d'un site web.

Les consignes pour les interstitiels intrusifs

Dans sa recherche constante d'amélioration de l'UX des mobinautes et webinautes, Google a banni des formats dits "intrusifs". Par exemple, les publicités pop-up, qui s'affichent en large bannière ou sont plus visibles que l'intérieur de votre page, ne sont pas admises par le moteur de recherche.

Vous pouvez par contre afficher les types d'interstitiels ci-dessous :

  • Les interstitiels répondant à une obligation légale, comme les règles relatives à l'utilisation des cookies ou vérifier l'âge de la personne.
  • Les bannières qui prennent un espace raisonnable sur l'écran et peuvent être fermées facilement.
  • Une boîte de dialogue de connexion sur le site non indexable publiquement. Il peut ici s'agir d'un paywall ou de contenu privé comme le courrier électronique.

Évaluation de l'UX par les Core Web Vitals

Dans cette partie, nous allons vous expliquer le principe expérience utilisateur, l'un des critères essentiels pour Google.

Qu'est-ce que l'UX ?

En plus du netlinking, de la technique et la popularité de votre site web, l'expérience utilisateur fait partie des piliers indispensables pour le SEO.

Le terme anglais UX (User eXperience) se traduit par expérience utilisateur en français. L'UX désigne la sensation globale d'un internaute lorsqu'il navigue sur un site internet. Il va, par exemple, pouvoir se sentir très à l'aise, car les informations sont accessibles rapidement et facilement, le design est épuré et le contenu est qualitatif. À l'inverse, il peut se sentir mal à l'aise et avoir un avis négatif sur votre site web si celui-ci n'est pas assez travaillé et surtout peu optimisé techniquement et s'il ne propose pas d'interactions.

L'expérience utilisateur a pour but de donner envie aux internautes de rester sur votre site et d'y retourner, voire de le recommander autour d'eux. Pour cela, le design, l'architecture des catégories et l'interactivité vont jouer un grand rôle. Au niveau marketing, les visiteurs doivent avoir un désir de se rendre sur votre site et doivent également le trouver crédible.

Que sont les Core Web Vitals ?

Pour permettre aux éditeurs de sites web, développeurs et agences de communication d'optimiser les performances de leur site internet, l'initiative Web Vitals a été créée. Son but étant de simplifier les consignes et surtout de laisser accès aux informations à un seul et même endroit. Les paramètres cruciaux pour l'UX sont donc regroupés et nommés "Core Web Vitals".

3 principaux points sont mis en avant avec les Core Web Vitals : le chargement du site web, l'interactivité du site et la stabilité visuelle du contenu des pages d'un site.

Voyons-les plus en détail ci-dessous.

À noter : suite à la pandémie du Covid-19, les métriques vont être prises en compte plus tard. Les développeurs en seront informés 6 mois à l'avance, pour avoir le temps de s'organiser.

L'expérience de chargement (LCP - Largest Contentful Paint)

Basée sur la vitesse de chargement, cette métrique place les visiteurs du site internet au centre de l'attention. Les internautes et surtout les mobinautes sont de plus en plus pressés et veulent des pages qui chargent rapidement.

Le LCP ou l'expérience de chargement va donc remplacer les anciennes métriques qui consistaient à mesurer le temps de chargement d'une page. Avec l'expérience de chargement, ce qui va principalement être pris en compte sera le moment où le contenu principal est chargé.

Cet aspect va donc prochainement être pris en compte par Google et jouera sur le classement des pages web dans les SERP.

L'interactivité du site (FID - First Input Delay)

Le First Input Delay est un indicateur essentiel pour quantifier les sensations ressenties par les internautes. Il concerne les interactions avec les divers éléments de votre site web et notamment celles qui ne répondent pas ou mettent trop de temps à charger.

Que mesure-t-il ?

Il permet de calculer le temps qui s'écoule entre le moment où l'utilisateur interagit avec votre page web (clic sur un lien, un bouton) et le moment où le navigateur répond à l'interaction (c'est-à-dire quand la page s'est affichée).

La stabilité visuel du contenu des pages (CLS - Cumulative Layout Shift)

Le CLS consiste à garantir une stabilité visuelle sur les pages de votre site internet. En effet, il n'y a rien de plus mauvais pour l'UX que de lire un article et de voir une image qui bouge ou un texte qui disparaît.

La stabilité des contenus consiste donc à proposer des pages sans changements inattendus. Ici, il est recommandé de réfléchir à ce que vous aimeriez trouver en tant que visiteur sur votre site et de vous demander quelle serait votre réaction face à une modification soudaine de la page.

De manière générale, l'UX consiste à se mettre à la place de l'internaute et se dire : qu'est-ce que je voudrais trouver si j'atterrissais sur mon site web ?

Vous pouvez également réaliser ce travail avec votre équipe ou les personnes autour de vous. Ces avis extérieurs peuvent s'avérer intéressants pour améliorer votre expérience utilisateur et avoir de nouvelles idées.

Retrouvez la vidéo de Nicolas Mercatili, gérant de SEMJuice qui parle des changements en référencement naturel en 2021 dans une interview pour B Smart TV au sein de l'émission SMARTECH :

Le SXO et les critères EAT

EAT est un sigle anglais qui signifie Expertise, Authoritativeness and Trustworthiness : Expertise, Autorité et Confiance en français. Ces trois critères sont à retenir, car ils constituent la base de votre travail de référencement naturel. Ce que Google attend de vous est que vous lui montriez votre expertise, que votre site inspire confiance et enfin que vous démontriez votre autorité.

Vos contenus sont ainsi jugés sur le sujet, la qualité et la quantité. En outre, des informations sur l'auteur, votre notoriété ainsi que des aspects techniques liés au SEO (mots-clés, maillage interne, netlinking...) sont aussi prises en compte par le moteur de recherche.

Pour tout connaître sur les EAT et leur évaluation par le moteur de recherche, nous vous invitons à lire notre article dédié à la Google Core Update de Décembre 2021 où ils sont évoqués.

Le SXO

Mélange entre UX et SEO (référencement naturel), le SXO consiste à proposer une excellente expérience à vos visiteurs tout en ayant un bon positionnement sur le moteur de recherche. Pour établir le bon compromis entre UX et SEO, voici ce que vous devez travailler sur votre site web :

  • Un design épuré avec un menu où les informations se trouvent facilement.
  • L'interactivité : est-il facile de naviguer entre vos différentes sections ?
  • Le temps de chargement : vos pages sont-elles longues à s'afficher ?
  • La sécurité : assurez-vous de disposer du sigle HTTPS.
  • Ne pas autoriser les publicités intrusives sur votre site.

Les annonces et précisions de Google qui accompagnent cette mise à jour

Pour vous accompagner dans ces futurs changements, Google met à votre disposition des outils pour débuter rapidement l'amélioration de la qualité et de la convivialité de vos pages.

Sur son support pour les développeurs, Google indique que vous pouvez commencer par effectuer un audit sur l'ensemble de votre site internet. L'objectif est de trouver des pistes pour encore améliorer votre UX. Pour vous aider, le rapport "Signaux Web Essentiels" présent dans la Google Search Console vous donne un visu sur les problèmes et les performances de votre site internet qui peuvent impacter son référencement.

Lorsque vous savez ce que vous pouvez ou devez encore optimiser, utilisez les outils PageSpeed Insight et LightHouse. Ils sont pratiques pour obtenir des pistes d'optimisation de vos pages.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur la page Vital Tools proposée par Google.

Quid des pages AMP ?

Selon Google, ce type de page est pratique et efficace pour proposer des éléments conviviaux aux internautes. Les analyses réalisées rapportent que les contenus au format AMP apportent en général une très bonne expérience utilisateur.

Il vous est possible de consulter le guide sur la convivialité des pages AMP mis à disposition par les équipes du moteur de recherche.

En conclusion, la mise à jour Google Page Experience qui va avoir lieu en mai 2021 mise encore plus sur l'internaute et ce qu'il va vivre en se rendant sur votre site internet. Il est donc crucial de (re)construire un site internet qui corresponde à ce que le moteur de recherche souhaite et de retenir ces 2 points : satisfaire vos visiteurs et se positionner dans les SERP.