Les bons tuyaux SEO

Chute de trafic SEO : pourquoi et que faire ?

Article publié le 1 sept. 2021
Chute de trafic SEO : pourquoi et que faire ?

Dans Google Analytics, il peut arriver qu'un gestionnaire de site remarque une chute soudaine de son trafic SEO accompagné d'un recul du positionnement de ses pages web sur les moteurs de recherche. Les causes possibles d'une telle perte de visibilité sont nombreuses. Afin d'aider les webmasters à en venir à bout, Google a récemment consacré un article à ce sujet sur son blog dédié à la recherche web (Google Search Console). Le géant de Mountain View y présente les différentes raisons qui peuvent expliquer une chute de trafic soudaine ainsi que la marche à suivre pour identifier avec précision l'origine du problème.

Comment diagnostiquer et analyser une chute de trafic SEO ?

Lorsqu'une ou plusieurs pages de votre site subissent une baisse soudaine de trafic SEO, il est important de procéder à une analyse approfondie de la situation afin d'identifier ce qu'il en est réellement. Pour cela, vous devez exploiter à la fois les données fournies par les deux outils analytiques de Google : Search Console et Google Analytics.

Surveiller le rapport "Performance" dans Google Search Console

Le rapport « Performance » de la Search Console fournit des informations précises au sujet des performances de votre site internet dans les SERP. En faisant les bonnes manipulations dans cette section, vous obtiendrez de précieuses données qui vous aideront à analyser votre baisse de trafic.

Étendre la plage de date à 16 mois

Toutes les chutes de trafic qu'enregistre un site ne sont pas systématiquement alarmantes. Certaines d'entre elles sont tout simplement dues à des tendances passagères ou à des évènements saisonniers. Pour écarter ces éventualités, vous devez étendre la plage de date à 16 mois dans la Search Console. Par défaut, elle est de 3 mois (90 jours). Pour la modifier, il suffit de cliquer sur l'option de la date au-dessus du tableau de bord des performances et de choisir la plage qui vous convient (ici, 16 mois). Analysez ensuite l'évolution et les fluctuations de votre trafic sur la période considérée et identifiez les similarités éventuelles.

Comparer la période de chute à une période similaire

Avec une plage de données de 16 mois, vous avez la possibilité de faire des comparaisons de dates sur plus d'une année. Pour cela, utilisez l'outil de comparaison proposé dans la Search Console. Par exemple, si la baisse de trafic a été observée durant le mois d'août de l'année N, vous devez comparer les statistiques de cette période avec celles de la même période (le mois d'août) de l'année N-1. Pour être sûr d'identifier ce qui a changé, étudiez toutes les catégories de données disponibles : requêtes, URLs, périphériques utilisés…

Analyser distinctement plusieurs types de recherche

Les sources de trafic SEO d'un site sont nombreuses. On distingue notamment la section de recherche classique de Google, Google Images, Google Actualités et la section de recherche de vidéos. Pour savoir d'où provient exactement la baisse de trafic que vous avez observé, vous devez analyser séparément les données de ces différentes catégories de recherche. Dans la Search Console, appuyez sur l'option Type de recherche et sélectionnez tour à tour chaque type de recherche afin de voir et de comparer les statistiques qui y sont liées.

Analyser l'évolution de votre trafic dans Google Analytics

Avant de tirer une conclusion quant aux pertes de performances de vos pages dans les SERP, vous devez également vérifier les statistiques de Google Analytics. Tout comme la Search Console, cet outil vous fournira une multitude de données très précises pouvant vous aider dans l'analyse. Sur le graphique des sessions, prêtez une attention particulière à la nature de la perte de trafic. Est-elle brusque, progressive ou lente ?

Dans le menu "Acquisition > Tout le trafic", vous pouvez générer un graphique comparatif afin de mieux voir la façon dont les performances de votre site ont évolué entre deux périodes. Vous avez également la possibilité d'obtenir des statistiques catégorisées par sources de trafic : accès direct, recherche organique (Google), campagne Adwords, médias sociaux, referral (visites générées par les backlinks).

Exemple de fluctuations de trafic SEO

Tout au long de la vie d'un site, différentes situations ou évènements peuvent faire fluctuer le trafic SEO. Selon les causes, 4 types de fluctuations peuvent être observées :

Source : developers.google

  • la baisse drastique et soudaine des visites,
  • la baisse progressive et instable du trafic,
  • la chute des performances suivant un rythme alternatif,
  • la baisse soudaine et passagère.

Dans le premier cas, on observe une diminution considérable et soudaine du nombre de visites sur le site. Le trafic baisse jusqu'à un niveau donné et se stabilise ensuite. La seconde forme de fluctuation est beaucoup plus progressive. Le site perd petit à petit des visiteurs et l'évolution de la courbe est instable. De temps à autre, on observe de petits sursauts avant l'amorçage d'une nouvelle chute.

La troisième forme de fluctuation de trafic la plus fréquente est celle qui se manifeste suivant un rythme alternatif. Chaque année, durant une période précise, le nombre de visites baisse soudainement avant de retrouver son niveau normal quelques mois plus tard. Le processus est cyclique et se reproduit à l'infini. Enfin, il y a la fluctuation soudaine et passagère. La baisse observée est momentanée et le site retrouve ses performances SEO en l'intervalle de quelques jours…

Chute de trafic SEO : quelles peuvent être les causes ?

La baisse du trafic organique d'un site peut être due à 6 principaux facteurs :

  • problèmes techniques sur votre site web,
  • problèmes de sécurité,
  • pénalité Google (Action manuelle),
  • changements et mises à jour algorithmiques,
  • changements dans le comportement de recherche des utilisateurs,
  • perte de plusieurs backlinks.

Problèmes techniques sur votre site web

Certains problèmes techniques peuvent empêcher les robots de Google d'explorer les pages d'un site ou de les intégrer dans les résultats de recherche. C'est le cas par exemple des défaillances de serveur, des pages non trouvées (404), et des restrictions liées à une mauvaise configuration du fichier robots.txt. Le dysfonctionnement ou la défaillance peut être à l'échelle du site tout entier ou seulement à l'échelle d'une page. Dans un cas comme dans l'autre, une baisse considérable de trafic peut s'en suivre.

Problèmes de sécurité relevés

Lorsqu'un site est affecté par un problème sécuritaire (piratage, logiciels malveillants…), Google peut alerter les utilisateurs qui tentent d'y accéder depuis sa page de résultats. Ceux-ci verront un message d'avertissement sur une page intermédiaire, avec un bouton permettant de retourner sur la SERP du moteur. Si beaucoup d'utilisateurs tiennent compte de cette alerte, le trafic organique du site chutera considérablement.

Votre site a reçu une pénalité Google (Action manuelle)

Les membres de la Search Quality Team de Google peuvent effectuer des actions manuelles à l'encontre d'un site qui viole les directives de qualité du moteur. Les pratiques de spamdexing de contenu ayant échappé aux algorithmes sont les plus sanctionnées. Une action manuelle se manifeste la plupart du temps par une perte de trafic et de visibilité dans la SERP. Elle est toujours accompagnée d'un message qui notifie au gestionnaire du site les raisons pour lesquelles la pénalité manuelle a été appliquée. Celle-ci peut concerner tout le site ou seulement une URL en particulier.

Changements et mises à jour algorithmiques

Google met constamment à jour ses algorithmes et ses systèmes de classement pour améliorer l'expérience de recherche. Ces changements (majeurs ou mineurs) ne sont pas sans conséquence sur le référencement naturel des sites. Elles peuvent donc affecter la visibilité de certains de vos contenus dans la SERP.

Changements dans le comportement de recherche des utilisateurs

Le comportement de recherche des internautes évolue constamment. Parfois, cela est dû aux saisons, aux tendances ou simplement à l'évolution du marché. Ce type de changement peut affecter les performances SEO de votre site et son trafic, surtout lorsque vos requêtes principales sont concernées par les fluctuations.

Perte de plusieurs backlinks

Les backlinks sont l'un des nombreux canaux d'acquisition sur lesquelles un site peut s'appuyer. Ce sont également d'importants leviers de visibilité lorsqu'ils sont placés sur des plateformes à forte popularité. Par conséquent, si pour une raison ou une autre, un site perd plusieurs de ses backlinks, il peut enregistrer une baisse de trafic importante. Il perdra également tout le jus SEO que ces liens lui apportaient et potentiellement ses positions dans la SERP.

Pour ne pas vous retrouver dans ce genre de situation, il est important de mettre en place une stratégie de netlinking qui vous garantit l'acquisition de backlinks durables. Vous pouvez notamment compter sur notre agence de netlinking SEMJuice. Notre solution tout-en-un vous permet d'avoir des liens entrants qualitatifs posés à vie sur les domaines référents. La qualité de chaque lien est assurée par notre algorithme propriétaire qui évalue chaque site de notre catalogue en fonction d'une vingtaine de critères hautement significatifs. Vous pouvez également profiter de l'accompagnement de nos experts pour la définition d'une stratégie de linkbuilding adaptée au profil de votre site.

Demandez un audit et un devis gratuit pour une stratégie de netlinking

Que faire face à une chute de trafic SEO ?

Face à une baisse soudaine ou progressive de votre trafic SEO, certaines actions sont à entreprendre pour maîtriser au plus vite la situation et en identifier les éventuelles causes. Elles sont en accord avec l'article de Google sur la gestion des chutes de trafic.

Réaliser un audit technique de votre site web

La première chose à faire lorsque vos statistiques de visites commencent à chuter dans la Search Console et dans Google Analytics est de réaliser un audit technique de votre site web. Durant cette évaluation, attardez-vous sur les points suivants :

  • le temps de chargement,
  • l'indexabilité (analyse du code source),
  • l'accessibilité,
  • la sécurité,
  • l'architecture,
  • le balisage,
  • l'expérience utilisateur,
  • l'ergonomie.

Si après cet audit, tout semble normal, vous pouvez passer à la vérification suivante qui porte sur la Search Console.

Vérifier la couverture de votre site dans l'index Google de la Search Console

Le rapport de couverture que propose la Search Console permet de voir les pages d'un site qui sont indexées et celles qui ne le sont pas. Il fournit également des indications pour la résolution des problèmes lorsque des erreurs sont détectées. Vérifiez ce rapport pour votre site afin de vous assurer que certaines de vos pages ne génèrent pas d'erreurs d'indexation. Si vous remarquez une augmentation soudaine des erreurs, alors c'est probablement ce qui explique la baisse de votre trafic. Pour une interprétation plus pertinente, vous pouvez mettre en relation le graphique des erreurs avec la courbe des impressions.

Examiner la saisonnalité et les tendances de recherche avec Google Trends

Avec Google Trends, vous pouvez facilement examiner les tendances de recherche et la saisonnalité de certaines requêtes sur la toile. Recherchez les principaux mots-clés qui génèrent du trafic vers votre site et analysez la courbe qui matérialise l'évolution de l'intérêt pour ces recherches. Si un terme de recherche a une forte saisonnalité, vous constaterez que sa courbe atteint un pic durant une période précise chaque l'année. Les mots-clés non saisonniers, quant à eux, ont une courbe qui reste stable toute l'année.