Les événements et webinaires SEO

Choisir ses mots clés : entre moyens et ambitions

Article publié le 6 sept. 2022
Choisir ses mots clés : entre moyens et ambitions
  • Sommaire
  • Bien choisir ses mots clés
  • Types de mots clés
  • Comment faire une liste de mots clés réalistes ?
  • Outils pour choisir ses mots clés
  • Créer du contenu adapté pour les moteurs de recherche et pour les lecteurs
  • Conclusion

Faut-il être premier sur tous vos mots clés dans les résultats de recherche de Google ? Comment distinguer un mot clé rentable d'un mot clé trop concurrentiel ?

Dans le cadre du SEO Square 2022, SEMJuice vous propose un webinaire sur le thème de la stratégie de mots clés. 

Inscrivez-vous dès maintenant à l'événement gratuit "Stratégie de mots clés : avez-vous les moyens de vos ambitions ?" et découvrez comment tirer le meilleur parti de vos mots clés business !

INSCRIPTION AU WEBINAIRE

 

Bien choisir ses mots clés

Comme la plupart des entreprises, vous vous tournez vers le SEO pour générer de la visibilité web, et donc, du trafic organique. Mais il va falloir faire un choix pour déterminer quels mots clés valent la peine de faire des efforts, et à quel prix. C'est le rôle de l'audit de mot clé !

Demandez un premier contact pour un audit de mot clé gratuit avec un de nos experts SEMJuice !

AUDIT DE MOT CLE

Audit complet gratuit, sans engagement, sans CB

L'objectif SEO

Qu'attendez-vous exactement de cette stratégie de mot clé ? La première étape est d'être réaliste quant à vos objectifs et d'accepter que vous ne vous positionnerez pas sur tous les mots clés liés à votre activité.

Qu'attendez-vous de ce travail SEO exactement ? Voici quelques possibilités :

  • gagner en visibilité sur les moteurs de recherche
  • faire du branding
  • gagner en crédibilité (autorité)
  • augmenter le nombre de conversions
  • dépasser un concurrent
  • sécuriser une ou des positions déjà acquises
  • augmenter le trafic naturel
  • diminuer le trafic payant (Google Ads)
  • travailler votre e-réputation
  • etc.

Il n'est pas recommandé de mélanger les objectifs dans une même stratégie. Les moyens déployés vont en effet changer en fonction, les techniques et le temps à y consacrer également.

En revanche, vous pouvez envisager de lancer successivement plusieurs stratégies différentes. Souvent, bien choisir son premier objectif SEO va faciliter l'acquisition des suivants et donc, optimiser la stratégie de croissance de votre site web.

Le coût

Quel est votre budget pour cette stratégie de mots clés ? Combien pouvez-vous vous permettre d'y consacrer, financièrement mais aussi en termes de temps ?

Le prix d'un mot clé

Certains mots clés coûtent plus cher que d'autres : c'est le degré de concurrence sur la SERP qui va déterminer la difficulté à bien se référencer. On appelle cela la "difficulté" d'un mot clé (nous y reviendrons plus loin dans cet article).

L'état du site web

Mais savoir d'où vous partez est également important, car cela va impacter la durée et la force de votre stratégie, et donc, son prix. Si vous ne vous êtes jamais intéressé au référencement de votre site internet jusqu'ici, il est possible qu'il y ait du travail à faire sur vos pages en amont (SEO on-page).

Si vous partez de plus loin que vos concurrents, il faudra peut-être rééquilibrer votre objectif en accord avec vos moyens.

Un audit SEO on-site (structure technique/web et contenu) vous permettra d'identifier les freins techniques, les manques ou les erreurs qui entravent vos efforts de référencement et vous coûtent de l'argent.

La rentabilité de la stratégie

Calculer le retour sur investissement va aussi permettre de choisir ses mots clés de façon réaliste. Le temps, c'est de l'argent !

La question à se poser ici est : "combien ce mot clé peut-il vous rapporter ?" Si vous dépensez beaucoup d'efforts et d'argent pour être dans le top 3 d'une SERP qui ne convertit pas ou très peu (c'est souvent le cas des mots clés très larges), la stratégie ne sera pas très rentable.

Par exemple, si vous souhaitez être rapidement dans les 3 premiers résultats de recherche sur Google sur un mot clé à forte concurrence, cela implique d'avoir une base de site internet solide (contenu optimisé + page web optimisée) pour ensuite travailler l'acquisition de backlinks.

Selon votre point de départ et le dynamisme de la concurrence sur cette SERP, il faudra investir plus ou moins de moyens et de temps. Une bonne stratégie de référencement naturel ne donne pas de résultats instantanés : on parle de 6 à 10 mois minimum pour en voir les effets ! Vouloir aller plus vite que la musique nécessite plus de moyens, et une certaine prise de risques.

Si vous cherchez à vous positionner sur des mots clés de longue traîne, moins concurrentiels, cela peut être plus rapide et plus facile, donc moins cher. De plus, ces mots clés convertissent souvent mieux : ils sont donc plus rentables.

Alors avez-vous vraiment besoin, et les moyens, d'être visible sur ces termes ?

Types de mots clés

Il existe différentes classes de mots clés, qui seront abordés différemment dans votre stratégie.

Mot clé principal et mots clés secondaires

Un mot clé principal est un mot clé pour lequel vous voulez vraiment être classé dans le top 3. Par exemple, si vous vendez des chaussures de running, "chaussures de course" serait un mot clé principal.

Un mot clé secondaire est un mot clé qui est lié à votre mot clé principal. Par exemple, si "chaussures de course" est votre mot clé principal, alors "baskets" ou "chaussures de sport" sont des mots clés secondaires.

Un mot clé de longue traîne est un mot clé plus spécifique et moins courant qu'un mot clé principal ou secondaire. Par exemple, si "chaussures de course" est votre mot clé principal, alors "chaussures de course pour femme taille 38" est un mot clé de longue traîne.

Mot clé transactionnel et mot clé informationnel

Un mot clé transactionnel mène à une vente. L'intention de recherche sur ce mot est clairement de réaliser un achat. Par exemple, si vous vendez des chaussures de course, "acheter des chaussures de running" serait un mot clé transactionnel.

Un mot clé informationnel est un mot clé qui ne mène pas à une transaction directe. L'internaute souhaite une information. Par exemple, un athlète qui cherche "chaussure problème de pronation" a besoin d'une réponse à sa question ou à son problème. Même s'il peut avoir l'intention d'acheter vos chaussures de running dans un avenir proche, il n'est pas encore "mûr" à ce stade.

Il est très important de faire correspondre le contenu à l'intention de recherche. Ne proposez pas de contenu transactionnel à un internaute qui cherche à s'informer !

Mot clé large et mot clé exact

Un mot clé large est un mot clé générique qui couvre un grand nombre de produits ou de services, et qui est (logiquement) très recherché. Par exemple, si vous vendez des chaussures de course, le mot "chaussures" est un mot clé large. Il y a un très fort volume de recherche sur ces mots clés, en revanche, ils convertissent peu.

Un mot clé exact est un mot clé très spécifique, moins ouvert à l'interprétation. Par exemple, si vous vendez des chaussures de course, "chaussures de course femmes 38" est un mot clé exact.

Vous l'aurez compris, les mots clés les plus recherchés ne sont pas forcément ceux qui vous feront gagner le plus d'argent. Les mots clés les plus rentables ne sont pas toujours les plus recherchés !

Comment faire une liste de mots clés réalistes ?

Vous en trouverez certainement beaucoup par vous-même, sans outil, mais vous arriverez rapidement à un point de saturation.

Pour aller plus loin, vous devrez probablement utiliser des logiciels pour choisir vos mots clés. Ils vont notamment vous aider à déterminer la difficulté d'un mot clé. Evidemment, plus un mot clé est difficile, plus il va coûter de temps et d'efforts pour se positionner.

Trouver des mots clés avec un certain volume de recherche

Avant de commencer à rédiger vos articles et espérer vous positionner, il faut choisir les bons mots clés.

L'un des premiers critères que l'on considère est le volume de recherche : il s'agit du nombre de fois qu'un mot clé a été saisi dans un moteur de recherche sur une période donnée. Plus ce volume est élevé, plus la quantité de visiteurs que vous pouvez espérer sur votre site sera importante.

Mais les mots clés à très fort volume de recherche sont également les plus concurrentiels ! Il sera plus difficile de vous positionner sur ceux-ci que sur des termes moins populaires.

Notez que la quantité réelle de trafic obtenu va aussi dépendre de nombreux paramètres : position dans la SERP, qualité du titre et de la méta-description, concurrence visuelle, etc.

Analyser la compétitivité d'un mot clé sur une SERP

Il existe différentes façons de mesurer la compétitivité d'un mot clé. Vous pouvez le faire "à la main", mais si vous avez besoin de précision, tournez-vous vers les logiciels SEO pro qui proposent un "score de difficulté du mot clé". Cela vous donne une idée de la difficulté de se classer premier sur cette SERP en particulier.

Il existe différents outils qui proposent ce type de score, comme Moz Keyword Explorer et Semrush.

Il est calculé sur la base d'un certain nombre de facteurs, notamment le nombre de pages concurrentes optimisées sur ce mot clé, la qualité de ces pages, leur classement, leurs backlinks, les snippets sur la SERP, etc.

Analyser la rentabilité d'un mot clé

Tous les mots clés ne sont pas forcément intéressants pour vous : si certains "rapportent" des conversions, d'autres non. En mettant en rapport le niveau de difficulté et l'état de votre site web, vous obtiendrez une idée des moyens que vous devrez déployer pour vous positionner. Mais en analysant le taux de conversion d'un mot clé, vous pourrez également mettre cette dépense en perspective avec un gain potentiel : trafic organique, visibilité, conversions, etc.

C'est pour cette raison que personnaliser la stratégie de mots clés est essentiel !

Analyser l'autorité d'une page et d'un site

Analyser l'autorité des sites et des pages qui sont déjà classés vous donnera une idée de ce qu'il faut faire pour les rattraper ou les dépasser. Il existe de nombreux outils qui offrent cette possibilité, tels que Moz, Majestic ou Ahrefs.

Ces logiciels vous donneront des informations sur le nombre et la qualité des backlinks que vos concurrents reçoivent, leurs ancres de lien, l'âge du domaine, etc. C'est de cette manière que vous saurez si un concurrent sera facile à "déloger" d'une SERP ou s'il est solidement installé. Vos propres moyens et efforts en netlinking sur cette SERP s'ajusteront en fonction.

Outils pour choisir ses mots clés

Il existe de nombreux outils disponibles pour vous aider dans votre recherche de mots clés. Certains sont payants, d'autres gratuits.

Certains des outils de référencement les plus populaires (Moz, Ahrefs, Majestic, etc.) proposent un score de "difficulté du mot-clé", ce qui vous donnera une idée de la facilité ou de la difficulté à se classer sur une SERP précise.

Google Keyword Planner

Le Google Keyword Planner est un outil gratuit fourni par Google, destiné aux annonceurs utilisant la plateforme AdWords. Mais il peut aussi être utile pour le référencement !

Voici comment l'utiliser : après vous être connecté à votre compte AdWords (ou en avoir créé un), allez dans "Outils" puis "Planificateur de mots-clés". Vous allez pouvoir consulter les estimations de trafic pour certains mots clés et de trouver des idées de nouveaux mots clés.

Pour obtenir des estimations de trafic, saisissez un mot clé ou une liste de mots clés dans le champ "Votre produit ou service", puis sélectionnez votre pays et votre langue. Si vous avez un site web, vous pouvez également saisir son URL dans le champ "Votre page de destination" pour obtenir plus d'informations.

Semrush

Semrush est un outil payant, mais il propose une période d'essai gratuite de 14 jours. C'est l'un des outils de référencement les plus populaires du marché et pour cause : il couvre de nombreux aspects du référencement, notamment la recherche de mots clés.

Pour l'utiliser, créez un compte puis saisissez un mot clé dans l'onglet "Domain Overview". Vous verrez alors des informations sur ce mot-clé, telles que le nombre de recherches mensuelles, le niveau de concurrence, les mots-clés apparentés, etc.

Moz (Keyword Explorer)

Moz est un autre outil payant, mais il propose également un essai gratuit de 30 jours. Comme Semrush, c'est un outil de référencement complet qui couvre de nombreux aspects de la stratégie.

Ahrefs

Ahrefs est un outil payant qui offre un essai de 7 jours. C'est l'un des outils les plus un outil de référencement populaire, notamment pour ses fonctions d'analyse des liens.

Veille et suivi

Vous aurez également besoin des informations fournies par ces logiciels SEO pour effectuer un suivi de vos campagnes. Cela vous permettra de déterminer les méthodes qui ont le plus de succès et celles qui génèrent le plus de retour sur investissement, afin de concentrer vos efforts sur elles.

Vous pouvez utiliser Google Analytics pour cela, ou opter pour un outil plus spécialisé comme Moz, Ahrefs, etc.

Créer du contenu adapté pour les moteurs de recherche et pour les lecteurs

Lorsque vous rédigez vos articles, pensez à ce que les moteurs de recherche et les lecteurs recherchent.

Du contenu optimisé pour Google

Une fois que vous avez défini vos mots clés cibles, vous devez les utiliser d'une manière qui soit à la fois conviviale pour les lecteurs et compréhensible pour les moteurs de recherche.

Les robots de Google ont besoin d'un contenu structuré, balisé et clair : par exemple, les titres fantaisistes, les private jokes et les métaphores nébuleuses ne seront pas toujours bien indexés.

Notez qu'en simplifiant ainsi vos articles, vous en clarifiez aussi la lecture pour les internautes !

  • Répondez à une intention de recherche ! Si l'internaute veut une information, donnez-la rapidement et clairement. S'il veut acheter, placez un CTA !
  • Utilisez les balises Hn pour créer une hiérarchie logique de titres (un titre H1 unique, puis des H2 contenant des H3, etc.).
  • Utilisez le mot clé dans les sous-titres à bon escient.
  • Créez un titre TITLE pertinent, court, unique et simple, correspondant à une intention de recherche sur un mot clé précis.
  • Utilisez le gras : quand un sous-titre pose une question, le passage en gras y répond. De cette façon, un survol du texte permet de le comprendre instantanément.
  • Utilisez un champ sémantique riche et large, naturel, pour bien faire comprendre de quoi vous parlez.

Du contenu optimisé pour les humains

Votre contenu doit être compréhensible par des humains, quel que soit le travail d'optimisation que vous avez effectué pour Google. Écrivez avant tout pour votre public !

  • Ecrivez des phrases fluides, agréables à lire.
  • Utilisez la voix active si possible : si le lecteur ne sait plus de quoi vous parlez avant d'avoir fini sa phrase, ce n'est pas bon signe.
  • Privilégiez le langage naturel et direct.
  • Mettez en avant votre passion, votre intérêt pour ce que vous racontez. Rapprochez-vous de l'internaute et créez une connexion émotionnelle avec lui !
  • Aérez le texte : sautez des lignes, rythmez avec des images, des vidéos et des pictogrammes...

Pour qu'un article soit bien référencé par Google, il faut lui mâcher le travail en le présentant de façon à ce qu'il soit bien compris.

Conclusion

Une bonne stratégie de mots clés est essentielle pour le succès de vos campagnes de référencement sur les moteurs de recherche. Cependant, il est également important de garder à l'esprit que votre contenu doit rester compréhensible et agréable pour les humains. Les internautes cherchent des réponses à leurs questions : donnez-leur ce qu'ils veulent, tout en respectant une structure qui facilite le travail de Google !

N'oubliez pas de poursuivre l'optimisation de votre site web avec d'autres méthodes une fois que votre contenu est en ligne : création de liens, réseaux sociaux, etc. Une bonne stratégie de référencement est un travail permanent, que vous devez constamment surveiller et adapter.

SEMJuice vous propose des solutions clés en main